facebook Le Vercors bientôt interdit aux motos ?
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le Vercors bientôt interdit aux motos ?

Le Vercors bientôt interdit aux motos ?

Publié le 30 avr. 2021 Mis à jour le 30 avr. 2021
time 2 min

Le Vercors bientôt interdit aux motos ?

Avec le printemps et la fin de la limite de déplacement qui approche, le Parc naturel régional du Vercors appelle les motards au civisme. Certains dépassent largement les limitations de vitesse et font vrombir leur moto dans les montagnes. Ce qui rend la vie des habitants parfois insupportable.

Le Vercors, prisé par les motards pour ses routes en lacets, veut retrouver un peu de calme.

"Le dimanche, en période de beau temps, le flux est incessant. Ça peut-être difficile, il faut mettre des bouchons d'oreille dans le jardin", plaisante Catherine, celle qui tient l'auberge à Léoncel. Sa terrasse, lorsqu'elle peut accueillir du public, donne sur la départementale qui traverse ce petit village de 51 habitants dans le Vercors. Le bruit est parfois dur à supporter.

Des ralentisseurs pour limiter le bruit

À Léoncel, les habitants ne sont pas contre les motards. Ce n'est ni Catherine, l'aubergiste, ni Régine, l'éleveuse de vaches, qui diront le contraire. Les touristes à moto font vivre le village. Ils viennent se restaurer chez la première et acheter du fromage chez la seconde. Reste que certains deux-roues font un vacarme qui résonne d'autant plus dans cette cuvette au milieu des collines.

"J'appelle au civisme, explique Jacqueline Charve, la maire du village qui se sert de ralentisseurs pour réduire la vitesse. Il faut que les motards pensent à ralentir lorsqu'ils traversent le village." Et penser à "ne pas accélérer trop brusquement à la sortie du bourg", complète Catherine. Un bruit de moteur qui insupporte dans certains endroits. À Chamaloc, le maire Michel Vartanian, en a entendu plusieurs menacer de poser des clous sur la route. 

La cohabitation est parfois compliquée, "par la faute de quelques-uns", souligne Alexandre Renaud, secrétaire de la Fédération des Motards de France (FMF) en Drôme et en Ardèche. Le Parc naturel régional du Vercors pointe du doigt ces motards qui prennent les routes pour des pistes de vitesse. 

"C'est une réalité, reconnait Alexandre Renaud. Nous prônons le vivre ensemble. La FMF a d'ailleurs fait pas mal de sensibilisation. Nous sommes régulièrement au col du Rousset pour faire un Relais Motards Calmos où on aborde le sujet." La FMF craint notamment les mesures d'interdictions de circulation qui fleurissent ici et là et qui n'est plus exclue par le Parc naturel régional du Vercors si la situation n'évolue pas dans le bon sens.

 

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (1)

Même problématique en vallée de Chevreuse :(

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur