Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - vendredi 9 et samedi 10 mars 2018

Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - vendredi 9 et samedi 10 mars 2018

Publié le 22 avr. 2020 Mis à jour le 22 avr. 2020
time 1 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 15 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - vendredi 9 et samedi 10 mars 2018

Vendredi 9 mars 2018

 

La légèreté de son sourire

Ce visage irradié.

Le ton pâle quasi translucide

Le cou allongé et blanc.

Tout cet ensemble se mirait

Dans ses pupilles.

Et il se laissait surprendre

Par cette image qu'elle abandonnait derrière elle comme un trophée...

Assuré et magnifique...

Ou un secret qu'il aurait fallu

Dépouiller pour en découvrir

Les ramifications et les rhizomes.

Ou une sorte de terrain ondulé sur lequel ensuite il aurait tracé un à un les sillons et les rainures pour enfin rassembler ces morceaux de puzzle et reconstituer dans son ensemble l'image désormais perdue.

Et ainsi de suite ad vitam aeternam.

 

 

Lancinante et trouble.

Acariâtre et désarmant.

Chaque mot qui se prononçait décidait par eux-mêmes de s'affirmer par une expression unique et propre.

 

***

 

Invisibles

Et

Pourtant d'une présence étonnante

Les corps se révélaient

Et leur étrangeté qui se prononçait

Traçait en cet espace une marque singulière.

 

***

 

L'oubli. L'endormissement.

Le cœur entrouvert

Au milieu des songes.

Une estompe.

Une cassure.

Comme une suture qui menacerait de s'entrouvrir.

Des fragments étoilés.

Tout cela que l'on désirerait reconstituer.

Marquer alors profondément

L’identité de son être...

La carte profonde et magnifique

La géographie intime

De ce qui nous constitue.

Samedi 10 mars 2018

 

Juste une pensée douce pour recueillir la chaleur ample de cette matinée.

Et puis avec celle-ci, combler l'espace et élargir le monde autour de soi.

lecture 15 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Chapitre 17. Le temps file... 
Chapitre 17. Le temps file... 

Ma solitude est grande. Finalement la solitude occupe l’espace, puis tout l’espace, n’y laissant plus guère de place po...

Lorenzo Soccavo
4 min
Demain
Demain

  Un jour, j’irai...

Laure Gérard
1 min
"Piciul": la Napoli degli esclusi
"Piciul": la Napoli degli esclusi

Si lascia di seguito il link alla recensione di Maurizio Nappa al romanzo "Piciul" di Marco Peluso. "Piciul" narra le vicende controverse...

Lisa Marra
1 min
Press Release - Panodyssey
Press Release - Panodyssey

Panodyssey dà il via al suo tour europeo che mette la creatività al centro della cultura Le prime tappe del tour vedr...

Ceipes
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur