Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits papiers volants - Mardi 6 novembre 2018

Petits papiers volants - Mardi 6 novembre 2018

Publié le 12 avr. 2022 Mis à jour le 12 avr. 2022 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 9 commentaires
lecture 138 lectures
2
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits papiers volants - Mardi 6 novembre 2018

Mardi 6 novembre 2018

 

Minuscule

Une superposition indicible

Les lèvres s’étaient resserrées

Révélant sur l’un des côtés

                De son visage

Une magnifique fossette

                A peine creusée

Un léger sillon

                Comme une vallée

Où cette seule goutte de sueur

                Opalescente

Viendrait s’irriguer.

 

***

Un croisement de ligne délicat

Fit apparaître

Entre celle-ci

Un signe fort et distinct

Où sa main du bout des doigts

S’apposa.

 

***

Un son diffus

A peine perceptible

S’éparpillait dans l’air

Et s’éteignit tout aussi rapidement.

 

Le tour d’un œil

                Son contour

Où l’on souhaite

                S’engouffrer…

Cette ombre où sinue

Et s’innerve

La lumière

L’éclat brillant et subtil

Autour de l’iris

Arrondi et opaque.

Et sous la paupière

Alors la rangée ourlée

De ses cils s’éleva

Et s’entrouvrit.

 

***

Comme une dérobade

Le visage s’était renversé

Totalement

Il semblait être devenu une émanation

De son corps transi.

 

***

 

Un mot

A peine posé

Que ses mains enrobaient

Pour mieux en extraire sa substance.

 

***

Le geste

S’affinait

Et ce qui s’affichait

Alors

Parmi tous ces corps

C’était l’esquisse même

Où les formes

Rendaient compte

Du cœur

Et de l’âme même

De chacune

De leur histoire

Ici exposée.

 

Glisser sur la page

 

Une empreinte humide

Afin que se délaye

Dans toute cette blancheur

                Immaculée

Une touche d’ombre.

 

Laisser aussi

Un peu de salive

Dans tout ce noir

Afin que les gris

Prennent…

S’emparent de cette essence intime

Pour en faire un témoignage inoubliable

Où l’âme un instant

Avec cette pensée trouble

S’est suspendue.

 

***

Des traces fluettes

                En osmose

                Qui se fondent

Signant ici

De son paraphe

                Indélébile

La liaison

Entre les formes

Et les corps révélés.

lecture 138 lectures
thumb 9 commentaires
2
réactions

Commentaires (9)

avatar

William Gosset il y a 2 ans

Sans doute parceque vous y avez répondu par le passé, c'est un peu le même fonctionnement que sur facebook et assimilés : lorsqu'on commente le post ou l'article de quelqu'un, il est fréquent que l'on soit notifié quand quelqu'un écrit une réponse.
avatar

Bernard Ducosson il y a 2 ans

si mais comment puis-je avoir accès à ses commentaires ?
avatar

Bernard Ducosson il y a 2 ans

Euh moi c'est Bernard...
avatar

William Gosset il y a 2 ans

Pardonnez-moi, je suis sur la page d'un dénommé Patrick Ausseil, pour "Petits papiers volants". Ce n'est pas votre cas ?
avatar

William Gosset il y a 2 ans

Bonjour Eric, merci pour votre contribution sur Panodyssey.

Je me permets de vous suggérer d'ajouter le tag (et non le hashtag) LMDD (le monde de demain) à la fin de votre article, si vous souhaitez participer à notre concours d'écriture poétique.

Celui-ci se tient jusqu'au 21 mai prochain. Plus d'information par ici : https://panodyssey.com/fr/article/culture/concours-d-ecriture-autour-de-la-poesie-le-monde-de-demain-6e597eqf9g9h

Je vous souhaite une belle journée.
avatar

Bernard Ducosson il y a 2 ans

Des mots jetés en pâture
A nos esprits tourmentés
Qui après les avoir ordonnés
Se délectent de leur murmure
avatar

Eric Ausseil il y a 2 ans

Merci Bernard c'est grâce à ce murmure que les mots trouvent le tremplin nécessaire pour s'exprimer

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Si ce n'est pas ce soir
Si ce n'est pas ce soir

À la fenêtre je t'attends, Tu vas revenir, mais quand? De dérrière les sapins, la l...

Ileana Budai
1 min
Alain Dorval
Alain Dorval

Alain Bergé, dit Alain Dorval, né le 17 avril 1946 à Alger, &...

Gand Laetitia
1 min
Marcher sous la pluie
Marcher sous la pluie

Il pleuvait depuis la soirée, Moi, tristeâme solitaire, je marchais. Mes pas, sur le pavage muill...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey