facebook petits papiers volants - vendredi 5 octobre 2018
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
petits papiers volants - vendredi 5 octobre 2018

petits papiers volants - vendredi 5 octobre 2018

Publié le 14 janv. 2022 Mis à jour le 14 janv. 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 2 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

petits papiers volants - vendredi 5 octobre 2018

Vendredi 5 octobre 2018

 

Petite boule

Qui bondit

Et qui reste

                Un instant

                En suspens

Une indécision propre

A créer dans le temps suivant

Un autre bond

Celui-là bien plus subtil

                Que le précédent.

***

Chercher dans la composition des arcs forts et pénétrants

Où peuvent s'étendre

Les teintes

Les couleurs alors donneront une forme à l'ensemble.

***

 

Un espace

A conquérir.

Une découverte

Potentielle

Inscrire ici

Ses traces

Si fugaces soient-elles.

***

 

Une portée de notes

                En suspension

Tendant leurs sonorités

Dans l'espace ouvert

Et l'envol de la mélodie

Surprit les tympans...

***

 

Etres

A peine entiers

Silhouettes

En quête

D'identité

Ce qui serait

Renvoyé d'elles

Des reflets

Des facettes démultipliées.

***

 

Un vis-à-vis

Le lieu où la rencontre se passe.

Où l'on se dévisage.

Où les masques

Révélés

S'avèrent être

Des images

Peut-être fallacieuses

Ou du moins

Qu'il faudrait savoir

Sonder

A leur juste mesure.

***

Une carapace solide

Protection contre les regards

Inquisiteurs et froids.

***

Tourner autour

Du point

Qui se trouvait

Etre fixe

Le rendre

Mobile

Pareil à l'œil

Qui se tend

De tous les côtés

Afin d'apercevoir

Enfin l'horizon

Pâle et troublant.

***

Ses jambes

Enveloppées

Par le noir opaque

De ses collants

Resplendissaient

                Dans toute cette blancheur

Que le soleil fulminant

Créait autour

De son corps.

***

Une dernière parcelle

A recouvrir

Et à étaler

Le lait onctueux

Que le pinceau étire

Sur la page raidie.

***

Tordues

Toutes en nervures

Les mains

Apposées tout  contre sa poitrine

Trouvaient là enfin

Un véritable réconfort.

lecture 2 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Traverser l'adolescence
Traverser l'adolescence

Lorsque l’on n’est plus un enfant On regrette le père-noël Car on comprend bien à présent

Estelle Lahoussine-Trévoux
1 min
Haïku
Haïku

De grands yeux rieurs Une boule d’énergie Ma petite sœur.   Estelle Lahoussine-Tré...

Estelle Lahoussine-Trévoux
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur