Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits papiers volants - Lundi 25 juin 2018

Petits papiers volants - Lundi 25 juin 2018

Publié le 7 mars 2021 Mis à jour le 7 mars 2021
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 24 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits papiers volants - Lundi 25 juin 2018

Lundi 25 juin 2018

 

Un silence à prononcer

Dans le murmure

Et le souffle qui se vide

                L'espace des lèvres

                S'écarte

Laissant se profiler

La rangée de ses dents

                Humides

L'écart se rétrécit

                Encore

Et la note s'expulse

                Un son éphémère

                Pour l'instant

                Mais qui l'instant

                D'après pourrait

                Bien illuminer

                Et irradier

                               Ses paupières.

                               Fermes

Aux yeux mi-clos.

 

***

 

Une durée lente

Un étirement

Le temps

Pareil à ses jambes

S'allonge.

 

***

Un rayon...

Coupée en deux

En tranche

D'ombre et de lumière

Elle étincèle

Et sa nudité

Echappe

Aux draps froids.

 

***

 

Les mains longues

Pareilles à ses cils

                Effilés

S'arrondissent
Et se lovent

Autour de la

Colonne en bois

Un appui ferme

Pour se maintenir

Et les deux désormais

Etreignent la barre

Ses jambes s'élèvent

Pour enfin former

Un angle droit

Rectiligne

Révélant son dos

Souple et dénudé.

La transpiration

Lui fait comme une plaque

                Luisante...

Une sorte de carapace

                Miroitante.

Et le miroir

Qui lui renvoie

                Son reflet

Semble transfigurer

Toute sa silhouette

Comme un magicien

Réalisant en cet instant

Même un tour

De prestidigitation...

 

Le temps présent

L'élève

A des hauteurs

Insoupçonnées.

Un prolongement

Du corps épanoui

Le blanc qui la vêt

Crée sur tout son corps

Un éclat sans précédent.

 

***

De petites pointes

                Imperceptibles

Afin d'avancer

Vers cette ouverture

Vorace et sombre

Elle s'efforce

D'amadouer

Sa propre peur

Face à ce qui l'attend.

Un mélange trouble

                Et persistant.

 

***

Un regard

Se lirait

Une douleur

Imprononçable.

 

***

Quelque chose

                De léger

Qui serait

Semblable à une plume

Voici tout

Ce qu'elle recherchait

Comme pensée

Et que celle-ci

Développe

Peut-être

Une autre vision.

 

***

Un petit nez

Fluté

Une lèvre

Très légèrement retroussée

Tout cela procurait

Une assise à l'ensemble

                De son visage

Où les courbes

Et la sinuosité de ses pommettes

Permettaient

De tracer un portrait

A la fois tempétueux

                Et apaisé.

Un beau paradoxe en somme.

lecture 24 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
La poudre des ans
La poudre des ans

                                        &nb...

Juste Alain Abanda
2 min
La contrée oubliée
La contrée oubliée

Il était une fois dans un pays nordique où la neige était eternelle vivait un homme et sa femme dans une magnifique demeure...

Arthur Mede
17 min
The End
The End

Titre original : Fin

Stéphane Hoegel
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur