Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits papiers volants - Jeudi 14 juin 2018

Petits papiers volants - Jeudi 14 juin 2018

Publié le 29 oct. 2020 Mis à jour le 29 oct. 2020 Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 122 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits papiers volants - Jeudi 14 juin 2018

Jeudi 14 juin 2018

 

Plonger

S'insinuer

En chaque recoin

                Fissure

Anfractuosité

Petites

                Et grandes ouvertures.

Contourner la ligne

                Effacer le trait

                Déjà tracé

En recréer un autre

                Puis un autre

Encore un autre

Et dans ce fouillis

                De fils

Entremêlés

Démêler

Ce qui semble

Encore invraisemblable

                Propre

À imaginer l'histoire

                Tant attendue.

 

***

 

 

Un regard pincé

Des lèvres

À peine étirées

                Un cadre

À refermer

Pour que le visage

De ces contours

Remodelés

Puisse retrouver

Une harmonie

Et une assise

Où l'expression

Même de l'œil

                Illuminé

Percé de taches

                Ocres et blanches

Procure une sensation

                Bien plus fine

Discernable enfin

Et où notre propre lecture

De ce qu'elle contient

Pourrait à loisir

En se promenant

Le long de cette courbe

Noire

Réinterpréter

Tous les signes

Alors maintenus

Sur le bord

De la cornée

                Humide

                Et rosée.

 

***

Creusée

Légère

Et pleine

D'un liquide saumâtre

La caverne s'entrouvre

Une ligne sinueuse

Apparait.

 

 

Suivre le balbutiement

                Ce tangage particulier

Qui d'un point à un autre

Vous entraîne en d'autres territoires

                Terrains qu'il faut savoir sonder

En lesquels se retrouver.

Une parcelle singulière

Serait à imaginer

Déterrer de celle-ci

Les quelques gemmes

Qu'elle contient

Et puis planter enfin

Dans le sol rafraichi

Les étendards flamboyants

Qui marqueraient pour l'œil nu

Se signalant par tant d'éclats vifs

Une frontière ouverte

                Sans barrière aucune.

 

***

Un profil

                Où s'inscrirait

Toute la lutte menée

Pour échapper

Aux songes emportés.

 

***

Une solitude

À planter

Au milieu d'une forêt sombre.

Les arbres touffus

Et les ramifications

Tramées par la végétation

Lui offriraient un refuge

                Peut-être plus doux

Et en cette dernière clarté

                L'âme se laisserait

                               Alors

Comme son corps

                Être apaisée.

Elle y trouverait un berceau

                Où s'endormir

En toute quiétude

Bercée par les chants nocturnes

                Et les bruissements alentours.

 

***

               

Un envol

                Incertain

Vers des cieux

                Indescriptibles.

lecture 122 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Alain Dorval
Alain Dorval

Alain Bergé, dit Alain Dorval, né le 17 avril 1946 à Alger, &...

Gand Laetitia
1 min
Marcher sous la pluie
Marcher sous la pluie

Il pleuvait depuis la soirée, Moi, tristeâme solitaire, je marchais. Mes pas, sur le pavage muill...

Ileana Budai
1 min
Écrire
Écrire

Sur des chemins emmêlés, Entre amours et chances ratées, Des soupirs qui brûlent,

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey