Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - Vendredi 2 et lundi 5 février 2018

Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - Vendredi 2 et lundi 5 février 2018

Publié le 27 mars 2020 Mis à jour le 27 mars 2020
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 43 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits Papiers Volants : Journal D'écriture 2003-2018 - Vendredi 2 et lundi 5 février 2018

journal écriture 1

Vendredi 2 février 2018

               

Sans mot à énoncer ou à ployer.

Les ailes de l'oiseau se sont recroquevillées sur elles-mêmes

 

***

 

Une oriflamme mordorée transparaissait sous les voilures d'un rideau.

La fenêtre entrouverte laissait s'échapper les tentures qui se soulevaient tout en s'emmêlant.

Une main tira le tissu déplié.

Les volets claquèrent contre le mur ocre.

Le son qui s'engouffra alors fut si bref qu'un instant on eut pu croire un coup de feu... Mais aucun corps ne s'effondra derrière le cadre blanc. Juste une étincelle vive... Cette fois-ci, ce qui fut révélé, ce fut un bras nu qui ordonna une étrange chorégraphie puis qui s'affaissa contre le bord de la fenêtre.

La pantomime dura quelques secondes, les doigts s'entrelacèrent puis le reste du corps se pencha vers le vide...

journal écriture

Lundi 05 février 2018

 

Une explosion !

La stupéfaction...

Une bourrasque qui emporte les sentiments à leur plus haut faîte.

L'âme est alors subjuguée mais sans équivalent face à elle, le risque demeure que la chute l'emporte sur l'élévation.

 

***

 

Son regard était si clair que l'on pouvait y lire toute la profondeur que celui-ci contenait.

 

***

 

Des mots à étaler.

Un espace à combler.

Les signes tremblants s'entrechoquent.

Le bord de la page s'est retourné.

 

***

 

Des doigts qui se torsadent.

Une torsion sans pareille où la main se laisse entraîner par cet étirement brutal.

La jonction est impossible.        

                Ce qui menace

                C'est la rupture des jointures.

 

***

 

Enoncer le mot. La prononciation est rude. Le silence à venir est encore assoupi.

 

 

lecture 43 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
La chanson de l'étoile
La chanson de l'étoile

Bonjour, J'ai eu envie de vous partager une chanson que j'ai écrite pour le chapitr...

Arthur Mede
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur