Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits papiers volants - Mercredi 8 et Dimanche 12 août 2018

Petits papiers volants - Mercredi 8 et Dimanche 12 août 2018

Publié le 8 avr. 2021 Mis à jour le 8 avr. 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 20 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits papiers volants - Mercredi 8 et Dimanche 12 août 2018

Mercredi 8 août 2018

Appuyée contre le chambranle

                Elle caressait

Avec délicatesse

Le rebord bleuté

De la porte sombre

Une ouverture

A peine visible

Sur les côtés...

Par laquelle

une ombre inconnue

S'introduisit...

Celle-ci jouxtant

Sa propre silhouette

Des rideaux légers

Peu à peu l'enveloppaient

Enrobant tout son corps

Ceux-ci firent surgir

                D'elle toute la lumière

Qu'elle contenait alors.

 

***

Une expression

                A peine contenue.

                Légère

                               Subtile

                               Et mystérieuse.

                               C'était le seul message

                               Que son visage

                               Lui laissait entrevoir.

Dimanche 12 août 2018 (dans le train Paris-Perpignan)

Seule l'image

Compte

Sa transparence

                Le pouvoir

                Qu'elle

                Entonne

Cette intensité

Dans ses pleins

Et déliés

Qu'elle projette

En l'esprit.

Ainsi donc

L'image

D'un visage

Par le tracé

Développée

Affirmée

Dans son expression propre

Et sa nudité même.

Ponctuer les traces

                Si infimes

Dans leur développement

Jusque dans ces éclaboussures

                D’encres étoilées

Sur la page.

***

D'une trace à une autre

Se retrouve perpétuée

Toute l'avancée

Que le trait prononçait.

Un chemin

Alors se prononce

Dans les mots-mêmes

Qui l'énoncent.

Il s'agirait aussi bien

D'entendre que de voir...

Son des vocables

Que l'on proclame

Et vision des images

Que ceux-ci ont façonnées.

***

Un balancement

Un tangage

Un roulement

Incertain

Tout d'abord

Puis plus résolu

Qui vous entraîne

Avec allégresse

Dans son sillage.

lecture 20 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Sabotage
Sabotage

Titre original : Sabotag...

Stéphane Hoegel
1 min
Joe
Joe

Titre original : Joe

Stéphane Hoegel
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur