Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits papiers volants - lundi 3 et mardi 4 septembre 2018

Petits papiers volants - lundi 3 et mardi 4 septembre 2018

Publié le 21 oct. 2021 Mis à jour le 21 oct. 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 28 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits papiers volants - lundi 3 et mardi 4 septembre 2018

Lundi 3 septembre 2018

 

Le regard clair et posé

Les lèvres assurées

                Et fières

Jusque dans leur étirement

                Où se trace

                Fortifié

                               Un sourire.

 

Mardi 4 septembre 2018

 

Une marque indécise

Portée sur la joue

                Une confusion

Où le rose se teinte peu à peu

Un bel incarnat

                Vif et joyeux.

 

***

 

Le ciel morose

                S'entrouvre légèrement

Laissant alors

S'incruster

Une bande

Orangée.

 

***

 

Une certaine nervosité

La tête tournée

Contemplant

L'espace extérieur

                Son regard

                               S'abreuvait

Face à ce spectacle

                Défilant

Inlassablement.

 

***

 

L'eau

Près d'elle

Etait semblable

A une longue étendue

                Plane.

Pas un friselis

Ou le moindre frémissement

Ne venait troubler

Ce tableau immaculé.

 

***

 

Une main nichée

Lovée

Tel un oiseau

Au creux du corps

Sous son aisselle moite.

 

***

 

Quel était

Le corps

Qui enveloppait

L'autre

Tous deux

Formes enlacées

Se retrouvaient accolés.

Peau contre peau

Bras et mains

Entremêlés.

 

***

 

De grands yeux

                Ecarquillés

Aux prunelles si noires

Que nulle lumière

Ne parvenait

A s'y déposer.

 

***

 

Le rebord des nuages

Tout le long

                Du ciel

Blanchissait

L'azur éclatant

Lui procurant

Sur l'ensemble

Des teintes cruelles

Vives et aveuglantes.

Tout se mélangeait

                Se fondait

Dans une union

Sauvage et passionnée.

lecture 28 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Une inconnue si familière 4/6
Une inconnue si familière 4/6

4. Confrontation L’homme entra en bousculant presque Frémont. - Où est cette petite intrigante ? Que...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur