Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petits papiers volants - lundi 14 mai 2019

Petits papiers volants - lundi 14 mai 2019

Publié le 1 juil. 2020 Mis à jour le 1 juil. 2020 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 79 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petits papiers volants - lundi 14 mai 2019

Lundi 14 mai 2018

 

Effacer les heures

                Qui pèsent

Arrondir la lourdeur

Assouplir sans peur

Ce qui menace

Et que l'on soupèse

                Être sûr.

                Être fier!

Franchir les murs

Ceux qui nous soutiennent

Ceux qui sont un barrage

S'affranchir de toute douleur

Et retrouver les senteurs

Eparses et douces

D'un printemps naissant.

***

De l'ordre de la caresse

Du désir simple

Ici où l'on s'engouffre.

Les corps rapprochés

Lorsque le matin se lève...

Tête contre front

Bouche contre joue.

En attente

D'une élévation.

***

Une rumeur tranquille

Diffuse

Ronde

Continue

Monotone

Avec cependant

De légers accents

Pour accentuer

La tonalité

Naissante.

Rechercher le regard

Cette langueur nonchalante

                Qui se coule

                Et se love

Au coin de l'œil

                En cette lumière douce

Assouplissant l'iris sombre.

***

Un mouvement continu.

D'avant en arrière

Où le son perpétué crée une harmonie céleste.

***

De l'ordre

De la stupeur.

L'étonnement est indicible.

Comme une marque sur la peau

A peine estompée.

***

La trace est silencieuse.

Elle demeure

En attente

Sur le seuil...

Marque profonde

Sur le sable

Elle appose son empreinte.

Une petite goutte qui perle

                Elle

                Glisse

                Et se

                Coule

                Comme une larme

                Douce

Contre son corps

Liquide et fluide.

***

L'élan surprenant

Du fuseau des arbres.

Une montée vers le ciel

Si abrupte...

L'ascension des ombres

Tout autour

Se mêle à la lumière étincelante

Un vert profond

Qui se teinte d'orange

                Et de jaune d'or.

Et la pâleur du soleil

Se rajoute au tableau

                Ici dessiné.

Un blanc éclatant

                Etonnant

Pour cette saison.

 

 

lecture 79 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
"Juste vivre", Luc Marsal
"Juste vivre", Luc Marsal

Je suis de celleux qui achètent de façon pulsionnelle des livres qui m’appellent. A peine reçus,...

Aline Gendre
2 min
Wokisme
Wokisme

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Si ça pouv...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur