Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Petite papiers volants - Jeudi 18 octobre 2022

Petite papiers volants - Jeudi 18 octobre 2022

Publié le 18 mars 2022 Mis à jour le 18 mars 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 19 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Petite papiers volants - Jeudi 18 octobre 2022

Jeudi 18 octobre 2018

 

Une fièvre comme une autre

Qui s’empare de la lèvre

L’embuant et l’emperlant.

 

***

Tous ces visages

Rapprochés

Que l’on contemple

Avec une certaine

                Délectation

On y quête

Sur les bords

De leur peau

Le moindre frémissement

                Tressaillement

                Plissement.

Alors dans cette masse

Quelque chose d’onctueux

                Apparait.

 

***

Des enfants

Aux jambes grêles

S’entrainaient mutuellement

Dans une danse joyeuse

Et saccadée

Leurs regards se croisant

De temps à autre

Les mains s’effleurant

A peine

Le bout des doigts

Seulement joint.

 

***

Halluciné

Et perçant

Son seul regard

Traversait

Toutes les ombres

Aux alentours.

 

***

Un flottement

Un étirement

Tout un espace

Où s’arc-boute

La moindre

De ses pensées.

 

***

Une pression

Douce

Une application

De sa main

Sur la tempe endolorie

Et la douleur devint juste fugitive.

 

***

Enfermée

Dans une cage

Au barreau blanc

Elle volette

Se cognant contre les barreaux durcis.

 

***

Pêcher quelques poissons

Avec le bout tendu

                Des doigts

Les ramasser délicatement

Et caresser leurs écailles

Ainsi sont les mots

Poussés par la plume.

 

***

Un œil

Sur lequel

Le Monde

Se reflèterait

Si vaste et étroit à la fois.

 

Enfermé

Dans ce réticule

Sombre

Au-dessus

Des étoiles filantes

Des cristaux autour des prunelles

Resplendissant de tous leurs feux

 

Cet œil

Humide

Laisserait s’épandre la seule larme

Qu’il aurait contenue.

lecture 19 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Sabotage
Sabotage

Titre original : Sabotag...

Stéphane Hoegel
1 min
Joe
Joe

Titre original : Joe

Stéphane Hoegel
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur