Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
 Rouge et jaune à petits pois

 Rouge et jaune à petits pois

Publié le 15 juin 2022 Mis à jour le 15 juin 2022
time 2 min
2
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 23 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

 Rouge et jaune à petits pois

Dalida, Itsi bitsi

Dalida, Itsi bitsi petit bikini (Isty Bitsy Teenie Winnie Yellow Polkadot Bikini), (Vance-Pockriss, adaptation Salvet-Morisse), Barclay, 1960.

à retrouver ici.

 

Rascal Poupon, Itsi bitsi

Rascal Poupon, Itsi bitsi petit bikini, Gaumont Musique, 1981.

s'écoute ici.

 

Situation initiale : sur la plage une belle fille

 

Estampillée chanson fantaisiste américaine par Wikipédia, Itsi bitsi petit bikini, dans sa VO comme dans sa VF, raconte l’histoire d’une jeune fille qui n’ose pas s’exhiber en maillot deux pièces :

 

« Sur une plage il y avait une belle fille

Qui avait peur d’aller prendre son bain

Elle craignait de quitter sa cabine

Elle tremblait de montrer aux voisins

 

Quoi ?

 

Son petit itsi bitsi, etc »

 

Adaptation

 

C’est Dalida qui a popularisé cette chanson en France. On note d’ailleurs que c’est Lucien Morisse, présentateur radio et monsieur Dalida, qui a cosigné l’adaptation française. Autant dire que le titre a dû être pas mal diffusé.

Itsi bitsi petit bikini a ensuite été interprété par Johnny, Richard Anthony, Dario Moreno.

 

Reprise improbable

 

Vingt ans plus tard, c’est le groupe, fantaisiste lui-aussi, Rascal Poupon qui reprend le morceau dans une version plus alternative et tout à fait d’époque, la tête coincée entre le post-punk de Jacno et ses Stinky Toys et la pop de Bibi Flash. Avis aux amateurs du genre : on peut retrouver Laurent Stopnicki, Bisou, Milpatte, Janou, Sonia sur Pop Sympathie, une compilation signée Vidal Benjamin, qui regroupe des morceaux rares, précieux et oubliés du début des années 80.

 

Comme Brigitte ou Franz Ferdinand, Rascal Poupon est un singulier à vocation plurielle, un groupe de plusieurs individus qui se cachent derrière un personnage-concept incarné par le chanteur Terry Brossard, qu’on retrouvera par la suite dans des spots publicitaires pour de la soupe déshydratée.

 

Intermède publicitaire

 

À ce propos, rien à voir, mais c’est cette histoire de pub qui m’y fait repenser : Georges Brassens adorait la soupe en brique. Il aurait même dit à un ami qui l’avait invité à manger chez lui: « il est bon ton potage, on dirait du Royco ». C’était servi comme un compliment.

 

R.A.S.C.A.L

 

La face B est un instrumental plutôt entraînant, signé Brossard (Terry, pas Papy, je préfère préciser comme on était encore dans la pub), intitulé R.A.S.C.A.L poupon et qui aurait tout à fait sa place sur la compile citée plus haut. Il s'écoute ici.

Rascal Poupon

 

lecture 23 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Musique
Qu'est-ce que l'audace ?
Qu'est-ce que l'audace ?

Demande à Do Vissinga, l'interprète inégalable d'une des mille et unes barbeliviâneries :

Benjamin Mimouni
1 min
Kung Fu Fighting
Kung Fu Fighting

Un esprit sain dans un corps sain... Les arts martiaux comme moyen de rassembler ses esprits, de faire preuve de souplesse physique et...

Benjamin Mimouni
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur