¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Hostiles

Hostiles

Publicado el 17, may., 2023 Actualizado 17, may., 2023 Cultura Cultura
time 2 min
1
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb 4 comentarios
lecture 58 leers
2
reaccións

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Hostiles

Titre original : Hostiles

 

Année : 2017

 

Réalisateur : Scott Cooper

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Studi, Jesse Plemons, Adam Beach, Rory Cochrane, Peter Mullan, Scott Wilson, Paul Anderson, Timothée Chalamet, Ben Foster, Jonathan Majors, John Benjamin Hickey, Q’orianka Kilcher, Stephen Lang

 

Résumé : En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, héros de guerre, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales dans le nord du pays. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple. Long et périlleux sera le chemin qui les mènera du Nouveau-Mexique jusqu’aux collines verdoyantes du Montana. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Alors là attention, grand film ! Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en allant le voir, si ce n'est que j’espérais de belles interprétations, vu la présence dans les rôles principaux de deux valeurs ultra-sûres à mes yeux que sont Christian Bale et surtout Rosamund Pike. Et ils ne m'ont pas déçu, loin de là ! Mais au-delà de leur performance de comédiens, c'est tout le film qui est vraiment d'un niveau impressionnant. C'est grand, c'est beau, c'est simple, c'est émouvant, c'est fort, c'est direct. Bref ça envoie du lourd, dans la tradition des westerns modernes peu bavards, avares de démonstrations de force trop spectaculaires leur préférant la puissance de l'incarnation et la force des enjeux. On est loin, très loin, des westerns de mon enfance avec John Wayne le mardi soir dans la Dernière Séance, mais on est certainement beaucoup plus proche de la réalité telle qu'elle a pu exister à la fin du XIXème siècle aux USA. Vraiment j'ai beaucoup, beaucoup aimé, je le recommande chaudement !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 58 lecturas
thumb 4 comentarios
2
reaccións

Comentarios (4)

avatar

Chantal Perrin Verdier hace 9 meses

Je l'ai vu !
Sans pitié et d'une justesse redoutable : à voir absolument (de préférence un jour où on a la pêche ;-)
avatar

Chantal Perrin Verdier hace 9 meses

Le sujet du film déjà est original.
Et offrira j'espère une version plus juste du peuple amérindien qui a été restrictive dans les western d'antan - (bien que je les ai regardés).
Grâce vous j'irai voir "Hostiles".
avatar

Stéphane Hoegel hace 9 meses

J'espère que vous ne serez pas déçue ! Pour ce qui me concerne c'est un des meilleurs westerns que j'ai pu voir.

Puedes hacer una donación a tus escritores independientes favoritos para apoyarlos

Seguir descubriendo el universo Cultura
Fleur sucrée
Fleur sucrée

Quand cette fleur le voit Elle n'ose y croire A ce regain d'espoir Qui l...

Arthur Mede
1 min
Fugitive
Fugitive

Ce corbeau sur ta tombe Était tombé du nid, Je l’ai mis sous ma robe ...

Cauchies Mikaël
1 min
POISON
POISON

  "Prosecuting Donald Trump" is not just a banner if you conceive that Justice is war instead o...

Cecile Voisset
3 min
Anniversaires !
Anniversaires !

Tout l'art réside dans le fait de devenir adulte sans devenir vieux. (Frank Lloyd W...

Patricia Bohic
1 min

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos