¡Felicidades! Tu apoyo al autor se ha enviado correctamente
Antigang

Antigang

Publicado el 11, oct., 2022 Actualizado 11, oct., 2022 Cultura Cultura
time 2 min
0
Me encanta
0
Solidaridad
0
Wow
thumb 0 comentario
lecture 71 leers
0
reacción

En Panodyssey, puedes leer hasta 30 publicaciones al mes sin iniciar sesión. Disfruta de 29 articles más para descubrir este mes.

Para obtener acceso ilimitado, inicia sesión o crea una cuenta haciendo clic a continuación, ¡es gratis! Inicar sesión

Antigang

Titre original : Antigang

 

Année : 2015

 

Réalisateur : Benjamin Rocher

 

Pays : France

 

Casting : Jean Reno, Caterina Murino, Alban Lenoir, Jakob Cedegren, Stéfi Celma, Oumar Diaw, Thierry Neuvic, Féodor Atkine

 

Résumé : Un groupe de braqueurs déterminés s'en prend aux bijouteries et banques de Paris. Serge Buren, un flic aux méthodes musclées, se lance à leur poursuite. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Annoncé comme un "Arme Fatale" à la française et doté d'un casting assez prometteur, je me suis laissé tenté par cet Antigang. Bon, c'est plutôt pas mal quoiqu'un peu trop démonstratif par moments. On sent que justement les auteurs ont voulu "faire à la façon de" avec pour modèles quelques buddy-movies alliant humour et action débridée. Du coup, parfois ça sonne un peu trop forcé, pour les punchlines en particulier. Mais dans l'ensemble ça reste de très bonne facture, et on a à l'écran ce qui nous était promis. Jean Reno avec son look mi-hipster mi-clochard détonne car on n'a pas l'habitude de le voir ainsi, mais son jeu de gros dur au cœur tendre reste celui qu'on lui connaît. Celui qui sort indiscutablement du lot c'est Alban Lenoir dont la carrière semble enfin décoller. Que ce soit dans son jeu (qui lui permet d'être aussi crédible dans l'humour que dans le drame ou l'action) ou dans ses choix de carrière (plutôt éclectiques et touchant tous les genres) ce type-là me fait énormément penser à Clovis Cornillac à ses débuts. Et j'ai le sentiment qu'Alban Lenoir a tout le talent et le potentiel pour faire une aussi belle carrière que Cornillac, c'est tout ce que je lui souhaite d'ailleurs. En attendant cet Antigang est un bon moment de détente, pas le film de l'année, mais une très bonne surprise tout de même.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 71 lecturas
thumb 0 comentario
0
reacción

Comentario (0)

Puedes hacer una donación a tus escritores independientes favoritos para apoyarlos

Seguir descubriendo el universo Cultura
Fleur sucrée
Fleur sucrée

Quand cette fleur le voit Elle n'ose y croire A ce regain d'espoir Qui l...

Arthur Mede
1 min
Fugitive
Fugitive

Ce corbeau sur ta tombe Était tombé du nid, Je l’ai mis sous ma robe ...

Cauchies Mikaël
1 min
POISON
POISON

  "Prosecuting Donald Trump" is not just a banner if you conceive that Justice is war instead o...

Cecile Voisset
3 min
Anniversaires !
Anniversaires !

Tout l'art réside dans le fait de devenir adulte sans devenir vieux. (Frank Lloyd W...

Patricia Bohic
1 min

donate Puedes apoyar a tus escritores favoritos