facebook Le pamphlet, l'écrit du coeur!
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le pamphlet, l'écrit du coeur!

Le pamphlet, l'écrit du coeur!

Publié le 10 mars 2020 Mis à jour le 22 sept. 2020
time 1 min
5
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 59 lectures
5 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le pamphlet, l'écrit du coeur!

Proféré aussitôt que les hommes aient appris à lire, le pamphlet est né d'un cri de désespoir suscitant la révolte des peuples assignés à demeure, à vivre résignés. C'est dire qu'il a traversé les temps et accompagné les luttes.

Le pamphlet, texte lapidaire polémiste -dans ses débuts en vers mais nullement contre tous- était le plus souvent imagé d'une dessein l'excluant de facto d'une lettre de dénonciation. Ecrit de détresse des petits "allant contre" des gros, des riches et des puissants, ils osaient dénoncer avec la candeur acide qui les caractérisait, les injustices de leur pauvre existence!

Ancêtres des chansonniers qui se sont eux-mêmes mués au fil des temps et de la modernité en polémistes professionnels ou gentils twittos des réseaux sociaux, ils tentent de nos jours de déstabiliser -en traversant la rue-, celui que le suffrage d'une grande minorité a placé sur le stapontin d'un pouvoir vacillant et visent vers ça!

Parmi ces auteurs de crimes de baise-majestés; bon nombre de pamphétaires ont écrit de leur sang leurs dernières volontés; quand du haut de leur siège de suprême assis, des notables décidaient de museler ces aboyeurs. Parmi eux, le plus grand, le ci-devant -bien nommé- Paul-Louis-Courier (1772-1824) qui sous le masque de "Vigneron" a fini par signer son arrêt de mort surnaturelle...sur un coup de fusil...

Le polémiste Bernard Vigneron lui rend hommage avec humour en reprenant sur Twitter la lutte, avec une arme plus moderne mais ô combien plus destructrice: la plume qui chatouille!

Selon que vous serez puissants ou misérables, les jugements de cour...

-Lafontaire: les animaux malades de la peste-

°0°0°0°0°

 

 

 

lecture 59 lectures
thumb 0 commentaire
5 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Covid censorship, and revolt
Covid censorship, and revolt

L'affaire américaine (antisémite, etc.) échappe aux gouvernants, y compris à ceux qui sont aux bottes. Le plus int&e...

Cecile Voisset
4 min
Urgande
Urgande

Urgande erre aux bois dédorés

Bruno Druille
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur