facebook N'en déplaise aux raseurs
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
N'en déplaise aux raseurs

N'en déplaise aux raseurs

Publié le 22 mai 2020 Mis à jour le 6 déc. 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 238 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

N'en déplaise aux raseurs

A votre bonne santé

N'en déplaise aux raseurs de tous poils, de tous poils humains et noms d'animaux, aucun véto ne pourra renier cette étude américaine sur les comportements humains face à "l'épilation du maillot"; que l'on soit touffus ou glabres, voire qu'on ait peu l'âge pour dire son mot !

Une étude de 2016 a démontré que la majorité des femmes s'épilaient pour des raisons hygiéniques, alors qu'en toutes ces vérités prophylaxiques, il est bien plus hygiénique de conserver ses poils pubiens (pubien venant du nom de l'endroit plus ou moins parfumé, ou laissé à -là bandons-, beaucoup plus chez le mâle entretenu).

Selon le Dr Rachel Miest de la Mayo Clinic (ça ne s'invente pas) du Minnesota, les poils ont leur utilité:

- En protégeant les parties intimes et réduisant les frictions lors de rapports sexuels,

- En favorisant la protection contre virus et infections bactériennes durant un contact corporel,

- Et en ne giclant pas du maillot comme aurait pu ironiser Bigard !

Sur la protection du sexe : en empêchant les abrasions et les blessures de la peau qui se trouve autour lors d'un contact intime, en empêchant toutes parties-culs étrangères de s'immiscer et des bactéries d'infecter la peau, voire de prévenir l'herpès du fait que l'air passe trop; la gonorrhée et le VPH (Virus du Papillome Humain), disons toutes ces maladies sexuelles envers lesquelles l'humain a toujours éprouvé une certaine affection...

De mauvaises langues qui pour cette foi s'y connaissent, rétorqueront que toute pilosité encourage les parasites. Mais si l'époux ne peut être considéré comme tel, il n'en est pas de même pour le morpion également appelé "pou du pubis", ce pou suceur, ce crabe a crocs de sexes et des régions humides et très attaché à l'humain, donne également lieu à grattage chez la française des jeux... de cons !

Qualifié "d'hôte aux collants" chez la femme parce c'est une bête de sexe qui adhère rien que pour ça -errer autour du mont-de-vénus- et qui s'accroche à tout ce qui est pileux ou même de face, l'envers du/des corps ayant aussi ses lieux de pilosité, concernés !

°0°0°0°0°

Pour vos soirées d'hiver mesdames

Si votre petit animal avait froid dans le dos

Optez pour une douce perruque vaginale

Qui vous tiendra l'amie nette, bien au chaud !

°0°0°0°0°

Basée sur une étude sérieuse, une analyse qui l'est bien moins de Bernard DUCOSSON...

 

 

lecture 238 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Santé
Black Friday
Black Friday

Il y a 3 ans, c'était un vendredi, le fameux...

Anne-Sophie Campenon
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur