facebook Quand l'"ikasumi" se traduit en "hic assumé" !
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Quand l'"ikasumi" se traduit en "hic assumé" !

Quand l'"ikasumi" se traduit en "hic assumé" !

Publié le 3 nov. 2020 Mis à jour le 3 nov. 2020
time 1 min
1
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 60 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Quand l'"ikasumi" se traduit en "hic assumé" !

ou quand le menu d'Halloween au Japon a tourné à la farce...

 

Si tu entres dans un pays, il te faut suivre les coutumes de ce pays ! (proverbe japonais)

Lancé le plus loin possible... en 2016 par Mc Donald's USA pour éviter toute éventuelle retombée néfaste à son image aux Etats-Unis, c'est le lointain Japon qui fut choisi pour tester un nouveau sandwich au nom de code de "Burger d'Harlem".

Coloré à l'encre de céphalopode et plus communément baptisé pour le pays du soleil levant en ikasumi, (nom vernaculaire du calamar jaune), une simple boulette fut à l'origine de la farce : la variété de calamar fourré en son intérieur se nommant beef aux States, fut considérée comme un affront dans un pays ou les produits de la mer sont bien plus sacrés que les vaches de bombées en Inde.

Entre l'odeur d'iode et celle des terres, le gastronome nippon a vite fait la différence en boycottant une telle hérésie à ses yeux bridée.

Très peu goûtée cette farce de l'oncle Sam fut très mal digérée. Nul ne saura, si son nom avait été Ikasumo tout sportif ou gros mangeur local ne l'aurait pas adopté ; appris au riz comme à forci au riz pourquoi pas au burger ?

Crée à l'origine pour la fête d'Halloween, l'Ikasumi-ricain n'y aura pas réussi son examen d'entrée ni de plat principal, au sein d'une population bien trop traditionnaliste qui lui aura préféré le déroutant ikasumi-pasta (ci-dessous portrait craché), plat qui vu par un oeil français averti, ressemblerait plus à une galette bretonne au lendemain de l'échouage de l'Amoco-Cadiz en 1978... Oui une galette, ça l'est !

 

 

 

Au Japon, il y a tant des goûts qui finissent à la mer...?

  ...............Le mignon céphalopode en question

 

 

 

Un pamphlet hystérico-gastronomique de Bernard DUCOSSON

lecture 60 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Gastronomie
Menu de fêtes
Menu de fêtes

Tout d'abord, bonne année à tous, une bonne santé et des petits plats pour se régaler.

Daniel Serge Coiret
1 min
LE LEADERSHIP INFUS  
LE LEADERSHIP INFUS  

Découvrir un leader à travers une émission radio, télédiffusée ou sur les réseaux sociaux, mieu...

Marjolaine Talitha
2 min
L'ordre des choses
L'ordre des choses

Je sais bien que dans notre inconscient, le temps n'existe pas vraiment. Les choses sont posées là, comme sur une...

André De Chateauvieux
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur