Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Un voyage mouvementé

Un voyage mouvementé

Published Nov 28, 2023 Updated Nov 28, 2023 Music Music
time 2 min
2
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 2 comments
lecture 35 to reads
2
reactions

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Un voyage mouvementé

 

Rascal Poupon, Johnny pilote

 

Rascal poupon, Johnny pilote (Rascal Poupon), 1983, MDM.

Le morceau est ici.

 

Paré au décollage

 

J’ai déjà eu l’occasion de parler  ici de la reprise d’Itsi Bitsi petit bikini par Rascal Poupon, groupe français déjanté, mais c’est un autre tritre qui m’intéresse aujourd’hui : Johnny pilote. Attachez vos ceintures, c’est encore du grand n’importe quoi, mais ça fatigue d’être sérieux en permanence.

De ce côté-là, Rascal Poupon n’a pas trop à s’en faire question surmenage.

 

Medley

 

J’entends dans ce morceau un mélange de deux titres du grand Jacques (Dutronc) : d’abord L’Aventurier, pour l’écriture en forme de liste (par  ici si tu veux écouter) :

 

Jacques Dutronc, L'aventurier

 

Je suis un aventurier

Et j’ai beaucoup bourlingué

 

J’ai fait la vie à Varsovie

J’ai fait le mort à Baltimore

J’ai fait le rat à Canberra

 

plus subtil :

 

J’ai été pompette à Papeete

J’ai bu de l’eau à Bordeaux

 

(N’ayons pas peur des paradoxes).

 

Et l’énumération continue :

 

J’ai fait de la tôle à Dole

J’ai été lourdé à Lourdes

 

(Par Bernadette?)

 

En bref, c’est une vie bien remplie.

 

Puis L’Hôtesse de l’air, pour le cadre aérien (à retrouver ici) :

 

Jacques Dutronc, L'Hôtesse de l'air

 

Toute ma vie j’ai rêvé d’être une hôtesse de l’air

Toute ma vie j’ai rêvé de voir le bas d’en haut

Toute ma vie j’ai rêvé d’avoir des talons hauts

Toute ma vie, j’ai rêvé, d’avoir, d’avoir,

Les fesses en l’air

 

L’Hôtesse de l’air et L’Aventurier donc, ça sonne un peu comme le titre d’une fable, ou d’un conte sous acide, et c’est exactement le plan de vol de Rascal Poupon.

 

Ma vie en l'air

 

Au début, ça va encore :

 

À Bagatelle

Je lâche mes bretelles

Départ Roissy

Je lâche Paris

 

Mais très vite ça se corse (comme dirait Jacques Dutronc depuis son lieu de villégiature) :

 

À Chicago je lâche un pruneau

 

(le mal de l’air peut-être ?)

 

À Pékin lâchez les nains

Au Dahomey je lâche des pets

(Ah non, voilà qu'il remet ça)

 

 

Et à la fin, craquage :

 

Aux îles malgaches

Mes nerfs me lâchent

 

(Sans commentaire, ce qui est une autre façon de commenter)

 

Nous appellerons cela de l’intertextualité.

Rascal Poupon, Johnny Pilote

 

 

lecture 35 readings
thumb 2 comments
2
reactions

Commentss (2)

avatar

Luce 2 months ago

Les hommes se tirent… les femmes les harcèlent parce qu’ils les ont tirées… 😂

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Music

donate You can support your favorite writers