Congratulations! Your support has been sent to the author
Carte postale

Carte postale

Published Jul 27, 2022 Updated Jul 27, 2022
time 3 min
1
Love
0
Care
0
Wow
thumb 3 comments
lecture 54 lectures
3 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Carte postale

Avec quelques jours d'avance, saute dans ton maillot en écoutant ceci.

 

 

Laissez faire, In the Summertime (Pas de doute le mois d’août), (Mungo Jerry/adaptation française Laurent Stopnicki), Play Hit Again/CBS, 1989.

 

Tube de l’été

 

 

Version française du gros hit de Mungo Jerry (à retrouver ici)

Mungo Jerry, In the summertime

cette chanson sent bon la crème solaire et la franche insouciance, et ça se voit rien qu’à la pochette.

 

Sur le devant :

 

laissez faire

 

Radio portable posée sur le sable, ciel bleu, le soleil et la mer. Pas de doute, c’est le mois d’août, quoique la plage ait l’air assez déserte.

 

À l’arrière :

laissez faire

 

Les paroles et crédits présentés comme une carte postale. On notera le nom du label, en bas à gauche : Play hit Again, détournement de PIAS (pour Play It Again Sam, d’après Bogart dans Casablanca, même si la phrase n’est jamais vraiment prononcée dans le film).

 

C’est Laurent Stopnicki (qu’on a déjà pu croiser par  ici qui signe les paroles françaises de cette sucrerie sans conséquence, le ton est à l’avenant :

 

« In the summertime, quand le soleil est chaud

On peut faire du surf ou bien du pédalo

Tout va, tout va bien, on n’a même plus de problèmes pour s’amuser

In the summertime sur la plage ensoleillée

On a tant de temps

Qu’on peut même le voir passer sans y penser

On est tout contents

La vie est facile en plein été »

 

On dirait effectivement un compte-rendu sur carte postale. C’est de la pop pure, que demander de mieux en cette période de vacances : aller danser ? Se promener ? C’est prévu au programme.

 

La chanson véhicule tout de même une sorte d'idéal socialiste :

 

« Si ton père est riche tu peux m’emmener dîner

Si ton père est pauvre on ira quand même danser »

 

Autre façon de dire que riche ou pauvre, on est tous égaux en slip de bain. Point de vue adopté par Jean Balladur, architecte en chef de la station balnéaire de La Grande-Motte au milieu des années 60 (c’était le point historique). Si seulement cela pouvait être vrai.

 

Shebam blop wizz

laissez faire

 

Toujours servies par Laurent Stopnicki, les filles de Laissez faire ont sorti un autre 45 tours l’année suivante : Tcheng a leng, dans le même registre : pop, superficiel et léger. (qu'on peut écouter ici)

 

« Nous on veut pas faire d’histoires

Juste s’amuser certains soirs

Se balader au hasard

Faire la fête surtout quand il fait noir

On est toujours prêtes à rire

Du meilleur et même du pire »

 

Avec quand même, toujours en transparence, le pire qui guette, sans jamais parvenir à troubler l’insouciance ou au contraire, l’accentuant justement par sa simple existence, par contraste, par jeu de clair obscur. On sent les turbulences dans la descente.

 

Comme elles le chantent dans leur chanson :

 

« C’est une drôle d’époque »

 

Et c’en était une en effet, même si je ne m’en suis pas trop rendu compte, assis sur les bancs de l’école primaire à ce moment-là. Mais qu’on le veuille ou non, notre milieu nous façonne.

 

 

 

 

lecture 54 lectures
thumb 3 comments
3 reactions
Share the article
copylink copylink

Comments (3)

avatar

Stéphane Hoegel 2 months

Me suis laissé faire, et contre toute attente, ça a fonctionné !
Me suis retrouvé pendant les mois d'août de ma jeunesse, quand l'été ne rimait pas encore avec canicule, mais juste avec vacances et filles en maillots à la piscine communale... le bon temps quoi !
avatar

Benjamin Mimouni 2 months

Pourquoi "contre toute attente"? Tu le sentais pas ?
Tout va tout va bien ( mais doux-amer comme dans la chanson d'Orelsan).
avatar

Luce 2 months

On est tous égaux en slips de bain! J’adore!!

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Music

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!