Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Femmes sous cellophane

Femmes sous cellophane

Published May 7, 2024 Updated May 7, 2024 Music
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb comment
lecture reads
2
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Femmes sous cellophane

 

Edith Nylon

Edith Nylon, Femmes sous cellophane (Edith Nylon), 1979, CBS.

Le morceau est à retrouver ici.

 

Auteuil, Neuilly, Passy

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, Edith Nylon n’est pas le nom de la chanteuse (Mylène Khaski) mais celui de ce groupe de punk rock teinté de new wave, actif entre la fin des années 70 et le début des années 80, et issu du seizième arrondissement parisien. Tu vois l’écart… C’est d’une schizophrénie digne de James Deano, ce rappeur belge qui ne pouvait pas chanter « nique la police » puisque son papa était commissaire. Le contraire d’un gangster, n’en déplaise à Stomy Bugsy et au Ministère A.M.E.R. Et puisqu’on parle rap, je ne peux pas m’empêcher de penser à la parodie des Inconnus :

 

« Auteuil, Neuilly, Passy, c’est pas du gâteau

Auteuil, Neuilly, Passy, tel est notre ghetto »

 

 

Blister

 

Musicalement, Edith Nylon se rapproche d’autres groupes de la même époque, en particulier Lili Drop, ou les Stinky Toys (groupe de Jacno). Il a rencontré un certain succès avant de se dissoudre dans l’air du temps et de finir (presque) oublié.

 

Visuellement, la pochette du 45 tours (la chanson n’apparaît d’ailleurs sur aucun album) est travaillée : des pin up sur des cartes à jouer, les seins mal dissimulés par des bandeaux pas assez opaques (une maladresse du graphiste ? Je ne crois pas), et colle parfaitement à l’ambiance de la chanson. Les femmes sont sous cellophane, attendant comme des poupées qu’on vienne les chercher.

 

« Les garçons nous dévisagent

Ils dansent avec souplesse

Viendront-ils nous inviter ?

Nous attendons, attendons »

 

Tu dis malsain ? Probablement que c’était le but recherché.

Edith Nylon

 

Hommage

 

« Les murs écorchés du monde

Filez nos belles enfances blondes

Edith Nylon, les nageuses à l’envers

Les odeurs dans les chemins de fer

La beauté d’Ava Gardner »

 

C’est une chanson de Souchon, La Beauté d’Ava Gardner, on a vu pire comme hommage.

 

Tiens, je te mets le morceau ici.

 

 

 

lecture 87 readings
thumb comment
2
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Music
Rythme
Rythme

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Alternance de temps f...

Bernard Ducosson
1 min
Bisser
Bisser

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Intensit...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers