facebook Le mouton noir
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le mouton noir

Le mouton noir

Publié le 2 juil. 2020 Mis à jour le 6 déc. 2021
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 72 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le mouton noir

Satire à l'encontre de ces prélats qui n'auront jamais "l'abbé attitude" !

               et pour certains: "haut ça crie l'ai-je" ?

 

Quand un homme saint de corps et d'esprit

Que sa vocation aura pris par prêtrise

Voit qu'un célibat forcé ça bloque ses envies
Et comprend que sa libido est en état de crise
Cherche à se rassurer qu’entre la lettre et l'esprit
Là l’être -ainsi soit'il- est un bien plus précieux
Que le prix de son humanité qui ravirait les cieux

Jésus ô Jésus, toi qui entends tout
Pourquoi n’as-tu pas sermonné sur le coup

Alors prenant sur lui et sans s'en remettre oraison
Qui l'ont porté vers l'église et à sa soumission
Que sauf miracle son statut ne bougera plus    
A sa vigueur une soeur pourrait servir d'élue
Injustice que de devoir retenir ses passions
Euphémisme que d'autres nommeront pulsions
De devoir contenir penchants et propensions

Jésus ô Jésus toi qui pardonnes tout
Pourquoi n'as-tu pas compris son courroux

Sans soumettre ados et jeunes enfants de choeur
De bondieuseries de mauvais goût en saine dévotion
Et soumettre à confesse bien des pâles passions
Si des histoires de messes troublent la communion
Comme unions privées ou même solennelles
Quand des enfants de coeur monteront à l'autel
Sacrifiés au berger qui compte sur ses moutons

Jésus ô Jésus toi qui ressens tout
Pourquoi n’as tu pas senti venir le coup

Quand justice des hommes face à celle d'odieux
Mettra son nez dans des affaires pas catholiques
Quand les enfants de rancœur auront déchanté
De leurs souffrances et leur triste vie bucolique 
Pardonnes-leur seigneur, ils ont bien trop trinqué
L'auréole d'un prêtre ne peut ainsi s'entâcher

Jésus ô Jésus toi qui règnes sur tout
Pourquoi ta bergerie héberge autant de loups

Quand l’abbé bête montera au ciel
Révoqué, défroqué ou nommé archevêque
Il aura à s’expliquer devant l’ange Gabriel
Sur ses écarts de diacre ou bien même d'évêque
Qui d’un geste qu’il céleste a assouvi ses passions
Sur maintenant ceux qui lui en demandent raison 

Jésus ô Jésus -ite missa est-, le bon mot pour la fin
Pourquoi n'en avoir jamais parlé, au moins à Barbarin ?

 

Pamphlet résolument sacrilège de Bernard DUCOSSON

 

lecture 72 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Éducation
Cache-cache directeur
Cache-cache directeur

C'est la rentrée scolaire, passés les premiers temps d'installation, d'organisation, il faut appliquer les protocoles... Et v...

Adélice Bise
1 min
Le point final et après...
Le point final et après...

Le point final est posé, le roman est terminé. Pour me donner un objectif atteignable j’ai réduit mes projets po...

Adélice Bise
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur