Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Chapitre VI : "Traque"

Chapitre VI : "Traque"

Publié le 1 mai 2022 Mis à jour le 1 mai 2022
time 11 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 23 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Chapitre VI : "Traque"

Une seconde. C'est le temps qu'il faut à Armand pour comprendre quelle tête couper en première. Être menottée ne changera rien au résultat. Elle attrape la machette et renverse violemment la table sur l'inspecteur ! L'Officier tente de l'attraper, mais elle lui enfonce la Machette dans la gorge et le plaque contre la vitre afin de le décapiter ! Elle se dirige immédiatement vers l'inspecteur avant de lui donner plusieurs coups de machette ! Arya ne cède pas à la panique et attrape son pistolet, elle profite de la vitre récemment fissurée pour tirer au travers ! Armand parvient à se planquer derrière la table qu'elle avait renversée ! 

- Si elle bouge, tu la crames ! M'ordonne Arya. Je vais chercher de l'aide ! 

- Pas de problème ! Lançais-je. 

Arya sort de la salle et appelle à l'aide... Armand profite de cette seconde de distraction pour tirer le cadavre de l'inspecteur à elle ! Elle semble faire quelque chose... Je ne préfère pas la laisser faire ce qu'elle veut, je lance un jet de flammes depuis la paume de ma main ! J'aperçois le corps de l'inspecteur rouler sur le coté. Je rêve où il n'a plus son imperméable? Je lance un nouveau jet de flammes, mais la table semble bien la protéger ! Je ne veux pas prendre le risque de me rapprocher... La fumée commence à monter, mais je peux apercevoir une chose terrifiante glisser vers moi. Ses menottes. Elle a les mains libres. Oh, seigneur. Elle soulève la table et avance vers moi avec ! Je ne peux pas lancer de flammes sans risquer de m'en prendre moi aussi ! Je plonge sur le coté afin d'esquiver, elle en profite pour enfoncer la porte de la salle d'interrogation et sortir ! 

Mains en l'air !! Hurle Arya en braquant son pistolet vers Armand. 

Armand n'écoute pas et se dirige vers un autre Officier, Arya ne peut pas prendre le risque de le toucher ! 

- Hey, que se passe-t-il !? Demande l'officier. 

Il n'aura comme réponse qu'un brutal coup de machette au visage. Son imperméable légèrement déchiré et plein de sang fait qu'elle est facilement remarquable, d'autres Policiers dégainent leurs armes ! Armand utilise le corps encore chaud de sa victime afin de se protéger ! Elle s'échappe en passant par une fenêtre, Arya et moi la suivons sans hésiter ! 

- Il faudrait que je sois à deux mètres d'elle pour être sûr de l'avoir ! Expliquais-je. 

- Mieux vaut éviter pour l'instant, il y a trop de civils ! Explique Arya. 

Armand arrête une voiture et sort le conducteur avant de prendre sa place ! Le civil est encore près du véhicule, je ne peux pas lancer de flammes ! Arya tente de lui tirer dessus, mais Armand se baisse afin d'éviter les balles ! Elle parvient à s'enfuir... 

- Merde ! Pestais-je. 

- Le Hangar ! Lance Arya. Son histoire était vraie, elle a une double personnalité ! Armand ne doit pas savoir que l'on a découvert son repaire ! 

- Tu as ta voiture ?! 

- Non, et merde ! 

Les policiers se dispersent afin de rechercher quiconque porterait un imperméable tâché de sang... Nous faisons des signes aux voitures afin d'emprunter leur véhicule, sans le moindre succès. Un tracteur approche. Caden, tout chef de maraichage qu'il est, sait piloter un tracteur. Il est allé récupérer des sacs d'excréments de poule afin de les utiliser sur son terrain. Caden a emmené Aaron avec lui afin d'apprendre à ce dernier comment conduire le tracteur si jamais il tombait malade. Hélas, ce sont les seuls à s'arrêter devant nous. 

- Un problème? Demande Aaron. 

- Nous avons besoin de votre véhicule, explique Arya, la tueuse à la Machette s'est enfuie et nous pensons savoir où elle va ! 

- Dites le à la Police, ne risquez pas vos vies ! 

- Je suis pilote et il manie le feu ! De plus, c'est à cause de ces imbéciles qu'elle est libre ! 

- Hey, mais tu es ce type qui a été embauché par Nixon? Remarque Caden. 

- Bon, montez ! Ordonne Aaron. Caden, on peut aller vite avec ce tracteur? 

- Cela dépend ce que tu m'autorises à faire? Annonce Caden en jetant un œil à la cargaison. 

- Gah, renverse ce tas de merde et fait avancer cet engin ! 

Caden fait tomber les sacs d'excréments et avance à pleine vitesse, Arya le guide ! Nous approchons du Hangar, la voiture volée est là... Nous préférons rester prudents. Aaron est équipé d'un fusil d'assaut et d'un pistolet, il demande à Caden de rester près de lui. Le Hangar semble vide, mais Arya est persuadée qu'elle est ici. 

- Armand ?! Lance Arya. Tu as beau avoir une Machette, nous avons des armes à feu, et dans un endroit aussi dégagé je doute que nous hésitions à tirer !

Pas de réponses... Mais un bruit de pas. On s'y dirige ! En passant une entrée, je me baisse à temps pour esquiver un coup de lame !! Armand m'assène un coup de pied pour me faire tomber, puis désarme Arya avec sa machette ! Elle lance son imperméable sur Aaron pour lui bloquer la vue puis s'apprête à le tuer ! Caden la plaque au sol afin de le sauver, elle le repousse puis se relève avant de tenter d'avoir Aaron une fois de plus ! Il bloque la lame avec son fusil et lui assène un coup de crosse, elle réplique avec un coup de pied ! Je tente de la brûler dans un jet de flammes, mais elle roule sur le coté pour esquiver ! 

- Bon sang, pestais-je, impossible de l'atteindre ! 

- J'ai une idée, lance Arya. Lance deux jets de flammes autours d'elle, je m'occupe de la viser ! 

Arya récupère son arme et se positionne derrière moi, je forme deux barrières de flammes ! Armand réfléchit le plus possible, elle voit des tuyaux au dessus de nous... Elle y dirige sa machette, j'arrête aussitôt mes flammes ! Elle casse un tuyaux, un liquide s'en réchappe ! Elle en laisse couler sur sa lame et nous en envoie, je m'en prend dans le visage ! 

- Gah, bon sang, je ne vois plus rien ! 

- Attention ! Lance Arya en me plaquant au sol. 

Armand m'a manqué de peu. J'ai cru que c'était un tuyaux de gaz, mes flammes auraient fait des dégâts des deux cotés. Armand en profite pour sortir de la pièce en faisant tomber un meuble pour nous encombrer. Je pense que nous l'avons définitivement perdue. 

- Bon sang, tout le monde va bien? Demande Aaron. 

- Oui, répond Arya. C'est déjà ça. Bon sang, elle est douée. 

- Bon sang, c'est pas passé loin ! Lance Caden. Ils ne vont pas me croire quand je leur raconterais. 

- Bilan de la traque : Je vais me faire arrêter pour avoir incendié une salle d'interrogatoire, pestais-je. 

- Caden, je pense qu'il serait préférable de rentrer, je n'aime pas savoir que cette folle se balade librement, explique Aaron. 

Nos chemins se séparent ici, Arya et moi allons expliquer ce qu'il s'est passé au commissariat. Sans elle, j'aurai probablement encore été suspecté. J'aurai malheureusement les réparations à payer. Contre toute attente, nous n'avons pas réentendu parler d'elle depuis, à part à la radio pour évoquer son évasion. 

(Une semaine plus tard... Dans un bar.) 

Malgré les descriptions faites à la radio, personne ne la reconnait. Son imperméable est neuf et elle a changé sa coupe de cheveux pour une tresse. Elle a commandé un café, mais elle attend quelqu'un. Un homme en uniforme militaire arrive puis se pose à la table. 

- Tu as mis le temps, lance-t-il. 

- Je suis vraiment désolée, Samuel, explique-t-elle. 

- Je sais. Ce qui compte, c'est que tu sois revenue. 

- Cela n'a pas été une mince affaire. 

- Je sais, j'ai écouté la radio. 

- Moi aussi, contente de voir que Baptiste est toujours aussi efficace. 

- Le seul problème avec Baptiste, c'est qu'il ne dort presque jamais, il n'a aucune expression, les gens se méfient de lui. Être Sniper lui convient bien, dans un sens. 

- Je ne pense pas qu'Aurore reviendra de sitôt, mais encore une fois, je suis vraiment désolée, j'ai failli tout foutre en l'air. 

- Ne t'en fais pas. Ce n'est rien. Maintenant, le plus gros du boulot sera d'y entrer et de le faire sortir. 

- La sécurité sera lourde. 

- A nous trois, nous devrions pouvoir y arriver, mais je pense à un plan qui pourrait nous faciliter la tâche. 

- Lequel? 

- Nixon. Avec la guerre qui s'apprête à démarrer, ses armes seront une ressource non négociable, Echil ferait tout pour le garder sain et sauf. 

- Tu veux que je le tue? 

- Non, il serait remplacé. Plutôt le capturer. 

- Son Divergent pose problème. 

- Je peux te proposer une petite équipe de mercenaires pour t'aider. 

- Jetables? 

- Oui. 

- Parfait, j'aurai besoin de sang. 

- Pour le Divergent, il faudra improviser, je ne peux pas l'éloigner. En revanche, nous aurons bientôt le champ libre en ville, essaye d'attirer l'attention de l'armée d'ici deux semaines. 

- Prépare l'équipe, ça sera fait en temps voulu. 

- Parfait. 

L'homme en uniforme repart une fois la discussion terminée... Armand est sereine, elle est décidée à ne plus commettre d'erreur. 

(Une semaine plus tard, de mon coté...) 

Arya n'est toujours pas revenue de sa mission de reconnaissance, cela me rend curieux. De toute façon, elle a l'air de toujours s'en sortir. Pas de quoi s'inquiéter. La secrétaire de Nixon me tend un cookie en voyant que je suis préoccupé. 

- Merci, Elise, lançais-je. 

- Tu sembles inquiet, que se passe-t-il donc? Demande-t-elle pour passer le temps. 

- Une amie à moi est pilote et à cause de ce qu'il se passe en ce moment, elle doit faire des missions de reconnaissance... Mais bon, je pense que tout se passe bien.

- Mais oui, ne t'en fais pas. Les missions de reconnaissance sont souvent longues et ennuyeuses. 

- Comment le savez vous? 

- Avant, je devais tester les nouveaux prototypes de Mr. Cohen. Il m'est arrivé d'essayer des Lamellés. 

- Et ça marchait? 

- Non. Mais Mr. Cohen savait que je ne craignait rien, donc il me proposait toujours d'essayer, et j'acceptais à chaque fois. J'ai fini par devenir sa secrétaire et j'ai laissé les tests à d'autres. 

- Oh. 

- Le projet actuel sera compliqué en terme de ressources... Peut-être qu'il faudra baisser la qualité du Métal au profit du Carburant. L'engin sera assez lourd, il faudra de l'énergie. 

- S... Si vous voulez, je connais une pilote qui pourrait effectuer les tests. 

- Celle dont tu parlais? 

- Oui. 

- Je verrais avec Mr. Cohen. Les Lamellés Légers sont durs à piloter et assez fragiles, en plus de la stupide installation d'un siège arrière inutile. 

- Pourquoi aucun moyen de riposte n'a été installé à l'arrière? 

- Cela aurait alourdi l'engin et affecté sa maniabilité. Le siège arrière est simplement prévu pour qu'une personne indique au pilote la situation à l'arrière, afin que ce dernier ne se concentre que sur ce qu'il y a devant. 

- C'est stupide? 

- Oui. 

- Pourquoi Nixon n'a-t-il pas mis au point un Lamellé corrigeant ce problème? 

- Peu d'intérêt, cela reviendrait trop cher de remplacer tout les Lamellés déjà existants pour un détail aussi infime. Maintenant l'armée souhaite principalement des engins solides et avec une immense puissance de feu. 

- Même si l'on doit en délaisser les avions de reconnaissance? 

- Une entreprise se doit de répondre à une demande afin de faire du bénéfice. Tu ne peux pas vendre un bateau à un pays situé au milieu du désert. Si l'armée veut un engin lourd et puissant, nous répondons à sa demande. 

- Je vois...  

Je réfléchis... Puis commence à comprendre. Hélas, le monde du travail ne m'est pas inné. 

(Loin de là, dans une association de réinsertion pour Divergents...)

Caden, fier Chef Maraicher, a décidé de faire une petite formation sur comment se présenter à un entretien. 

- ... Non, Marcus, on ne craque pas son dos en face de l'employeur, explique-t-il, il pourrait trouver ça dégoutant. N'empêche que tu craques bien. 

- Merci chef, réplique Marcus. 

- Kendrick, comment te présenterais-tu? 

- Euuummm... Et bien, commence-t-il, euh... 

- Trop d'hésitation ! Moins de "euh", bon sang, montre tes muscles, fais lui comprendre qu'il regretterait de pas t'embaucher, d'une manière ou d'une autre ! Sois fier, tu sais gérer un travail ! 

- Ok, chef.

- Et toi, Evelynn, comment expliquerais-tu que tu souhaite un emploi? 

Evelynn commence à parler en langage des signes, Caden commence à regretter sa question mais trouve vite une solution. 

- Tiens ! Lance Caden en donnant un Carnet et un crayon à Evelynn. A partir de maintenant, tu garderas ça sur toi pour t'exprimer aux autres personnes ! Sauf Marcus, lui peut te comprendre facilement. 

Evelynn le remercie puis commence à écrire... Avec de grandes... Très grandes... Difficultés. Fière d'elle, elle montre le carnet à Caden. 

- "Je suiai-"... Houlà, commence Caden. "Je souhaite obtrin-", obtenir, oui bon... C'est un L ou un Z? Oh. C'est un C. Euuum, bon, Evelynn, tu gardes le carnet, je m'occupe de tout ça après, d'accord? Et toi, Jensen? 

- Oh, moi c'est simple, commence le jeune, un boulot mettrait quand même pas mal de beurre dans les épinards, et puis un travail c'est assez sympa à avoir, vous savez, vous évitez d'être à la rue, enfin dans la plupart des c..

- Ok, donc, stop, moins vite et moins autours de l'argent. 

- Ah. Euh. Bah j'aimerais bien avoir un travail pour... Raisons personnelles...? 

- On va dire que c'est un début. Bon sang, j'ai du boulot... 

Malgré le contexte de début de guerre, l'ambiance reste positive... Hélas, plus pour longtemps. 

 

lecture 23 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Vol de nuit
Vol de nuit

  La journée avait été une de celles qui devaient se faire oublier. Carmen ne supporte plus les injonctions du...

Ysa Lapiert
1 min
Rendez-vous
Rendez-vous

  Sitôt le mail reçu, Anna a ouvert le message. Elle a reconnu le style direct de la vieille femme. Son expression va d...

Ysa Lapiert
2 min
Chapitre 14. Les esprits des sommets
Chapitre 14. Les esprits des sommets

Depuis plusieurs jours Hans ne vient plus à table. Évidemment je n’ai aucun besoin de prendre de ses nouvelles. Il me suffit...

Lorenzo Soccavo
3 min
Derrière la porte - Emmanuel BOURGOIN
Derrière la porte - Emmanuel BOURGOIN

Cᴏᴜᴄᴏᴜ ʟᴇs ʟᴏᴜᴛʀᴇs 🦦 Cᴇ ʀᴏᴍᴀɴ ᴇsᴛ ғᴀɴᴛᴀsᴛɪǫᴜᴇ ! Dᴀɴs ᴛᴏᴜs ʟᴇs sᴇɴs ᴅᴜ ᴛᴇʀᴍᴇ.

Camille Cohen
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur