facebook ADN
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
ADN

ADN

Publié le 10 nov. 2021 Mis à jour le 10 nov. 2021
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
1
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 28 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

ADN

Le temps des métamorphoses (3)

La sentinelle

Alain Péters est à la fois le symbole et l'instrument de cette mixité réunionnaise. Plus encore, il en est la voix. Dans son œuvre, il a su mélanger les genres, synthétiser le passé et déterminer le futur, les fondre en un seul courant musical à la fois novateur et tourné vers les traditions. Il a su orchestrer ce changement tout en se tenant toujours un peu à l'écart, comme une sentinelle, un éclaireur, à l'avant-garde et en retrait en même temps. C'est une position difficile à tenir, et il en a payé le prix. Il a gagné autant qu'il a perdu.

Portrait

Un prénom bien français, avec ce son nasal si caractéristique, un nom de famille à consonance anglo-saxonne, la peau et les cheveux clairs : Alain Péters, dans tout son être, ses racines et son ADN, dans son nom même, est un réunionnais pure souche, si tant est que cela veuille dire quoi que ce soit. C'est un créole, un mélange, l'enfant d'un territoire cosmopolite du bout du monde, coincé entre l'Afrique et l'Inde. Cette identité créole, il l'a en lui, même si ce n'est pas quelque chose qu'il revendique. Elle sera déterminante dans sa façon de faire de la musique. À son échelle, il est lui-même un creuset dans lequel viendront se mélanger diverses influences, des courants musicaux, des instruments, des sons, des mots. Il reproduit à sa mesure un fonctionnement plus vaste, celui de l'île toute entière et de son histoire.

Généalogie

Sa grand-mère était d'origine mauricienne, l'île voisine. C'est de là que vient le nom de Péters. Comme La Réunion, l'île Maurice a été découverte très tôt par les navigateurs portugais. Elle est ensuite restée longtemps inhabitée avant d'être colonisée par les hollandais, les français et enfin les anglais. Elle a changé de nom plusieurs fois elle aussi, en fonction des différentes prises de possession : Cirné, Maurice, Isle de France et de nouveau Maurice. Aujourd'hui, l'île est indépendante. On y parle surtout l'anglais, le français et le créole, ainsi que quelques langues asiatiques.

Alain Péters est né le 10 mars 1952 à Saint-Denis. Son père s'appelait Édouard, sa mère Céliane. La famille a vécu dans différents quartiers de la ville : rue Roland Garros, cité Michel Debré, Bellepierre. Il restera toujours chez lui ici, et ses pas le ramèneront souvent dans les rues de ses premières années, au gré des aléas, ne serait-ce que pour voir ses parents, auxquels il restera toujours très attaché.

Eric Ausseil est le décorateur officiel de ces lieux, merci.

lecture 28 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Musique
La disparition mystérieuse
La disparition mystérieuse

Dans le mois de novembre, les jours raccourcissent à une vitesse incroyable. Le temps devient plus froid et il nous invite à reste...

Eirene Paz Wilson
6 min
I Can't get no
I Can't get no

Les temps des métamorphoses (8) Vague contestataire Nous sommes alors au tout dé...

Benjamin Mimouni
3 min
L'étoffe des rêves
L'étoffe des rêves

Le temps des métamorphoses (7) Les Lords Alain Péters fonde un premier groupe av...

Benjamin Mimouni
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur