Congratulations! Your support has been sent to the author
Sur la potabilité de l'eau...

Sur la potabilité de l'eau...

Published Aug 6, 2022 Updated Aug 6, 2022
time 1 min
1
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 31 lectures
3 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Sur la potabilité de l'eau...

ou pouvoir choisir son eau en fonction de ses besoins

J'ai connu dans ma prime jeunesse bordelaise -les années 50/60-, les 2 robinets d'eau au-dessus de l'évier chez ma grand-mère. Deux robinets d'eau froide s'entend, l'eau chaude à l'évier n'existant pas encore. Deux robinets, l'un pour y boire et l'autre pour le reste. Et aussi la pompe du jardin qui remplissait l'une ou l'autre des fonctions selon la qualité des eaux qu'elle soutirait.

Savez-vous qu'à Paris même, depuis le milieu du XIXe siècle, Eugène Belgrand organisa la création d'un double réseau d'eau : la potable et la non-potable et chacun s'en porta au mieux jusqu'à mes jeunes années...

Et puits et puits... la modernité et la politique s'en inspirèrent et grâce à l'Europe on bouleversa l'usage en créant des normes. D'énormes contraintes, pas forcément logiques, mais la france ferait de basses économies sur la plomberie. "Jacob et Delafon" s'en souviendront longtemps !

Principe des vases communicants, de l'eau est des puits passée sous les ponts et aujourd'hui, on lave au jet véhicules et machines de toutes sortes, on nettoie la voirie, on arrose les champs, on remplit les piscines et on libère les toilettes -quand la matière fait cale-, avec une eau qui pouvait se boire, avant !

Et avec une eau qui s'acoquinait si bien avec le pastis ! Cherchez l'erreur?

Le sujet est trop grave pour que des béotiens puissent imaginer des solutions à la lutte contre la sècheresse en France. Mais ce qui a existé et n'a tué personne, pourrait être réfléchi, repensé et reformulé à l'appui des technologies actuelles pour au moins que nos bagnoles ne soient plus autant pomponnées dans les centres de lavages.

Le sujet n'est pas rigole-eau mai si vous avez une pote habilitée ?

L'eau c'est la vie ; il n'est pire eau que l'eau qui dort.


 

 Photo de couverture : fontaine à Escoussens (81)

lecture 31 lectures
thumb 0 comment
3 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Health
Les mots sans papiers
Les mots sans papiers

Mon asile, mon refuge, mon abri, mon antre, ma tranchée, mon donjon, ma tanière, mon t...

Julien Ziemniak
2 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!