Congratulations! Your support has been sent to the author
Panodyssey et moi, poème autobiographique

Panodyssey et moi, poème autobiographique

Published Jun 23, 2022 Updated Jun 23, 2022
time 2 min
1
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 35 lectures
2 reactions

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Panodyssey et moi, poème autobiographique

Salut la communauté de Panodyssey !

Voici un p'tit poème-chanson pour vous faire partager ma joie d'avoir découvert Panodyssey et son formidable potentiel de développement pour les créateurs !

En musique, je vous offre tout d'abord cette superbe chanson de Gauvain Sers qui évoque l'un des thèmes de mon poème : d'où nous vient l'envie, pour ne pas écrire le besoin, d'écrire ?

 

Autobiographie

Quand j'étais petit garçon,

J'appréciais mes leçons

Comme on apprécie

Le chocolat,

Rester au lit

Ou aller au cinéma.

 

Je ne lisais

Que ce qu'il fallait

Quand au collège

La lecture

Et son solfège

Semblaient bien durs.

 

Puis au lycée

J'ai découvert

Sans le demander

Qu'existaient les vers.

La poésie

Comme une ouverture

Sur ma vie

A posé sa couverture.

 

Mais autour de moi,

Le désert de Gobi

Étendait sans émoi

Son absence d'amis.

Aucun poète

Ne chantait

Et seul dans ma tête

Moi j'écrivais.

 

Puis vint l'université

Et son cortège enrubanné

D'ennui.

 

La nuit,

Comme un automate

J'ai peint mes cantates

Qui fleurait bon

Les auteurs passés

Que je devais étudier.

 

Puis un beau jour,

Foin des bocks et des amours,

Je me suis dit

Que par ici,

Sur ces bancs

Pleins d'étudiants,

Il devait y avoir

Des artistes au désespoir.

J'ai donc créé

Une asso pour m'amuser

Et des quatre coins

Des amphis orphelins

Sont venus des pinceaux,

Des plumes et des stylos.

 

Deux ans de franche création,

Au côté de gentils garçons

Et de filles en permission.

Mes mots en pâmoison

Ont découvert

Des roses en hiver :

Oui, on peut créer à plusieurs

Et l'on enrichit nos cœurs !

 

Puis vint le temps maudit

Du travail nécessaire

Pour construire sa vie

Loin des toiles et des vers.

 

L'amour comme une consolation

A frappé à ma porte

Et sur son épaule en bastions

J'ai construit tout ce qui me porte.

 

Puis un beau matin

De mars 2020,

Le monde s'est calfeutré

Et moi j'ai rencontré,

Comme à la descente d'un train,

Un tout nouveau passager

Qui m'a parlé avec entrain

D'une nouvelle odyssée

Appelée Panodyssey :

A toi, à moi, à nous, au destin !

 

Mon association d'autrefois,

Celle qui m'anima tant de fois,

Pouvait enfin renaître :

Ici, il y aurait des poètes,

Des peintres et des penseurs,

Tous ces gens qui sans pudeur

Colorient notre monde

De refrains à la ronde :

Mes mots et mes vers

Contre pinceaux et toiles claires !

 

Panodyssey comme un esquif

Embarque mes alexandrins

Sur les ondes et les gifs

Jusqu'aux lecteurs de demain.

 

Moi qui ne suis qu'un petit garçon

De bientôt quarante horizons

Voyage sans bouée

Là où je n'ai plus pied

Car je me sais entouré

D'artistes et de créateurs

Qui à travers les octets

S'amusent à semer leurs fleurs.

 

D'autres textes, poétiques ou non, à découvrir sur mon site :

www.jaimecrire.over-blog.com

A vos partages et commentaires !

lecture 35 lectures
thumb 0 comment
2 reactions
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Vol de nuit
Vol de nuit

  La journée avait été une de celles qui devaient se faire oublier. Carmen ne supporte plus les injonctions du...

Ysa Lapiert
1 min
Rendez-vous
Rendez-vous

  Sitôt le mail reçu, Anna a ouvert le message. Elle a reconnu le style direct de la vieille femme. Son expression va d...

Ysa Lapiert
2 min
Chapitre 14. Les esprits des sommets
Chapitre 14. Les esprits des sommets

Depuis plusieurs jours Hans ne vient plus à table. Évidemment je n’ai aucun besoin de prendre de ses nouvelles. Il me suffit...

Lorenzo Soccavo
3 min
Derrière la porte - Emmanuel BOURGOIN
Derrière la porte - Emmanuel BOURGOIN

Cᴏᴜᴄᴏᴜ ʟᴇs ʟᴏᴜᴛʀᴇs 🦦 Cᴇ ʀᴏᴍᴀɴ ᴇsᴛ ғᴀɴᴛᴀsᴛɪǫᴜᴇ ! Dᴀɴs ᴛᴏᴜs ʟᴇs sᴇɴs ᴅᴜ ᴛᴇʀᴍᴇ.

Camille Cohen
2 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!