facebook N°22 - Christiane Taubira : retour à l'instinct "primaire"
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
N°22 - Christiane Taubira : retour à l'instinct "primaire"

N°22 - Christiane Taubira : retour à l'instinct "primaire"

Publié le 13 janv. 2022 Mis à jour le 13 janv. 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 18 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

N°22 - Christiane Taubira : retour à l'instinct "primaire"

"To be" ira ? Là n'est plus la question !

 

Présidentielle : elle va bientôt traverser en tous sens la campagne de France, vêtue d'un sac de toile et armée d'un carquoi et de quelques flèches à serrer ; à la recherche éperdue du Mélenchon-argenté, du Jadot-cajoleur, du Roussel-époivre, du Montebourg-hargneux et du Poutou-baveux...

Notre amazone déambulera de point d'eau en point d'eau (forte de plus de 3 ans d'expérience en tant que garde des sceaux) et de bleds en bleds prêcher la bonne parole pour porter à l'évidence l'accord d'une union des gauches, seule voie adroite pour gagner le plus de voix possibles à gauche...

(Une gauches-des-unis, ce ne sera pas demain la vieille, mais ses grigris l'y pousseront)

Devant quitter sa forêt enchanteresse pour une campagne antipécresse et à l'orée de son premier tour de mamie-vieille, notre salvatrice Zorha  (alter-ego féminin de Zorro) qui signifie "fleur de blancheur lumineuse" en arabe ; un sobriquet qui devrait lui permettre de mieux se distinguer, de jour, en pleine campagne...

A l'appel de la maire de Paris, cette fleur de lumière représentera tout naturellement la flore de gauche aux côtés d'une Hidalgo qui aura à assumer le rôle évident de l'aphone, tant sa voix a  jusqu'à ce jour, si peu porté et bien que comme son prénom l'induit son entêtement en ait été plus que déroutant.

Au moins, une certaine gauche bien maladroite aura t'elle tenté d'essayer et nuls ne lui en voudront !

Christiane se pointant, Anne ma chère Anne ne sens-tu rien venir ?

Photo de couverture de Vertpré

 

lecture 18 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique
Libère tes mots
Libère tes mots

Sous couvre-feu depuis des mois, la menace plane, Rumeur d’un nouveau confinement, des médias el...

Fabrice Jayles
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur