Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le saigneur des agneaux

Le saigneur des agneaux

Publié le 6 mai 2022 Mis à jour le 7 mai 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 2 commentaires
lecture 37 lectures
3 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le saigneur des agneaux

Sur la vie de Harvey Weinstein, producteur de cinéma reconnu... comme prédateur, sa vie en quelques vers avant que pleins d'autres ne viennent le chatouiller... Emprisonné 23 ans pour avoir trop trompé la vie, un pamphlet sibyllin en vers -comme il se doit- avec un titre à double sens, le sens caché masquant des désirs avortés...


L‘heureux producteur

Il avait tout pour lui, la gloire à l’infini
L’argent et puis les femmes et tout ce qui s’ensuit
Un bureau à New-York sur cinquième avenue
Tapissé de tableaux de peintres reconnus

Gage de sa réussite dans la star cinéma
Aux murs des photos de quelques nues nanas 
Côtoyant des Miro, Warhol même un Perrot
Starlettes sans vrai rôle encadrant leur héros

Celui qu’on a nommé l'homme aux statuettes
Plus intimement connu de 6000 starlettes
A qui il proposait contre rôles sympas 
Petites mises en bouche, canapés... tralala

Puis des répétitions se murmurant à deux
Même a plusieurs parfois, au sein d’un même pieu
Par respect pour le luxe on dira des beaux draps
Dans sa suite royale du Waldorf Astoria

Souvent le champagne débordant la baignoire
Conquête bullait fébrile, en caressant l’espoir
Qu’il signe un gros contrat liant leur destinée
A la gloire à laquelle elle s’était préparée

Par des années de pleurs et de petits métiers
Est-ce qu’après dure lutte, le combat payerait
Elle est dans la tourmente et pas d'elle très fière
Car pour agir ainsi il faut un corps de pierre

Elle fermera les yeux, il se dépoilera
Ne voulant entrevoir cet appendice ingrat
Qui contre chair appâtée signera son contrat
Au fond dans sa candeur ses principes oubliera

Arrive par toi-même, pour le reste anticipe
Sous prétexte des nuées, futile Casanova
Qu’un rôle ça se répète avant de l’incarner
Il l'a noté en rouge dans son petit carnet

De toutes celles qu’il aura déniaisées
Douées pour le mélo, moins pour la comédie
Où bonnes comédiennes simulant bien au lit
Chacune sera la reine qu'il voudra en palais

A tirer sur l'accorte, elle tend à se casser
Et de tout raconter à qui voulaient bien croire
La rumeur a tranché à son grand désespoir
A justice impliquée, l'inconscient c'est l'Harvey

Ainsi ceux qui ont joui sur son ile déserte
De la poudre sniffée par fillettes impubères
Qui contre belle vie se rêvaient Marilyn
Leur robe en levée simulant leur poitrine

Il ne se produira plus, malheureux producteur 
Saisie la limousine, roule en déambulateur
Les stars n’auront plus peur ni plus rien à redire
Le meilleur leur viendra, Harvey fut bien leur pire 

Encore plus beau le monde de demain !

En hommage aux 93 stars, starlettes ou femmes de la rue qu'il aura "infortunées".

Photo de couverture de Chappatte pour Le Monde

Un texte de bernard Ducosson

lecture 37 lectures
thumb 2 commentaires
3 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (2)

avatar

Fabrice Jayles 9 jours

Un pamphlet sibyllin pour cet homme si vilain!

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Raven One
Raven One

Author: Kevin Miller Listen to the interview here

The Authors Show
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur