facebook N°1 - Au lendemain de la Présidentielle de 2022, qui donc dirigera le pays ?
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
N°1 - Au lendemain de la Présidentielle de 2022, qui donc dirigera le pays ?

N°1 - Au lendemain de la Présidentielle de 2022, qui donc dirigera le pays ?

Publié le 12 sept. 2021 Mis à jour le 12 sept. 2021
time 3 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

N°1 - Au lendemain de la Présidentielle de 2022, qui donc dirigera le pays ?

C'est dit, en parlant de Macron ; sur 100% des électeurs qui n'en peuvent plus, 60% n'en veulent plus...

Un sondage du 6 septemble commandé par Libération à ViaVoice tue tout mystère : trop conscient de son désamour, Macron pourrait ne pas se représenter. (fait également étayé par la chasse aux sorcières contre Buzyn ayant eu pour conséquence son actuelle mise en examen).

Même s’il ne s’est pas encore déclaré partant pour sa réélection, sa candidature à un second mandat fait peu de doutes car déjà bannie par une large majorité de français et le Président sortant semble assez intelligent pour en comprendre le sens profond.

-Souhaitez-vous qu'Emmanuel Macron reste candidat pour 2022 :  OUI 32%      NON 59%    NSP 9%-

Ils sont même 35% à ne pas vouloir du tout du président sortant à l’élection (24% répondent plutôt pas), contre 14% qui veulent tout à fait voir Macron à nouveau dans les murs de l’Élysée (18% répondent plutôt et 9% des personnes interrogées ne se prononcent pas (NSP).

En conclusion 55% des sondés ne le jugent pas crédible pour être réélu tandis qu’ils sont 56% à estimer qu’il n’est pas compétent pour sortir la France des  pétrins dans lesquels Lui, Sarkozy et Hollande l'ont plongée, sans oublier ceux qui ont déserté cette terre pour ne pas être poursuivis par un tribunal populaire ; de Mitterrand à Giscard en passant par Chirac.

Au moins faudra t'il les juger par contumace car "l'Histoire" le réclamera.

Des pisse-froid inspirés, vous diront qu'à 8 mois de l'élection les choses ne sont jamais figées et ils auront raison. Il n'empêche que le climat actuel n'est pas propice à inspirer confiance sur l'avenir proche en un gouvernement qui nous a tant menti et balladés. Si on rajoute au marasme général les effets d'autres dossiers qui commencent à brûler les doigts du Président: Covid-19, réforme des retraites, mouvement des anti-pass, délinquance croissante, torpeur de la Justice, immigration -et gens passent toujours aux frontières-, le brûlot est déjà en place et la braise rougit...

 

Alors pour l'éteindre il ne nous reste plus qu'à dénicher un pompier, -ou une pompière- qui connaîtra bien les gestes de premiers secours...

Sa fête se présentant le 25 décembre, Emmanuel Macron continuera t'il longtemps encore à croire au Père-Noël ?


Un pamphlet de Bernard Ducosson librement inspiré de l'article de Libération ci-dessus évoqué.

Crédit photo de couverture : Etat français

 

Cette toute nouvelle créative-room "Le nanar déchaîné" -qui conservera son accent circonflexe sur le I de l'information en signe de rebellion linguistique contre une réforme de l'orthographe qui aura bien dénaturé l'esprit de la langue française-, a pour finalité de sortir la "politique et ses aspects sociétaux" du tout-venant "Quand le coeur devient trop pamphlet la conscience vacille" dans lequel elle se tenait bien à l'étroit. Afin de lui donner une dimension plus proche de ses aspirations premières d'informer autrement et dans la bonne humeur ; que ses mots de tête fussent bénins ou malins, l'important restera d'informer sans nulle propension à enseigner et ce à l'instar du trop célèbre "volatile" du Général-de-Gaulle, duquel l'auteur s'est librement inspiré.

Au surlendemain du 106° anniversaire de la naissance du "Canard Enchaîné" à qui il rendra à chaque parution un respectueux hommage, souhaitons une longue vie de délires et de tournants à ce tout nouveau poil-à-gratter de l'expression écrite française.

parution du 12 septembre 2021-

"Le nanar déchaîné" ou le pamphlet des pamphlets !

0
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
0
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique
 L'humiliation de trop
 L'humiliation de trop

Me suis-je dit un jour qu'il faudrait que j'écrive sur ces épisodes terribles qui font désormai...

Brigitte Mengelle-Touya
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur