Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Damien Abad, à peine installé sur son siège de suprême assis ; coupable de pâles passions ?

Damien Abad, à peine installé sur son siège de suprême assis ; coupable de pâles passions ?

Publié le 23 mai 2022 Mis à jour le 23 mai 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 95 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Damien Abad, à peine installé sur son siège de suprême assis ; coupable de pâles passions ?

Politique

 

Déjà jugé par le site "Médit à part" de viol, culpabiliser un homme qui ne peut dans l'instant se défendre, c'est petit.

Tout handicapé est un être amoindri dans ses gestes les plus basiques, qui devient gauche en cherchant a être adroit. Qui pour le lui reprocher ?

Comment décréter coupable un homme déjà diminué qui ne demande rien d'autre que d'assumer la charge d'un ministère associant handicap, autonomie et solidarités, un ministère bâti à sa démesure ? Arrivé là où il et à la force du poignet (ce qui reste maladroit), est déjà une gageüre ; Abad est un bosseur qui plongera à bras raccourcis sur sa peine en ne faisant rien à moitié et non un procrastinateur qui aurait tendance à repousser à demain...

Les faits sont tendancieux et l'effet désastreux. Chez LR, quand c'est tu et que tout le monde sait, personne ne cafte ; l'esprit de corps jouant pleinement en reportant aux calendes une résonance amplifiée de l'écho étouffé. Mais les langues se délient quand le séditieux n'est plus un frère et passe à l'adversaire. Et là, de handicapé on le propulse coupable, ce qui a pu devenir à ses yeux un raccourci dévastateur. Chez LR un traitre ça s'exécute, banni soit qui mal y pansera ses plaies !

Ainsi revêtu de son carcan de l'haine longuement tripoté par des "mal à droite", l'homme zigzague dans les esprits entre semi-coupable et pleinement-innocent. Loin d'être qualifié "d'heureux producteur", ni de "pressant tâteur de TV", ni "d'un des hommes politiques qu'ont trop versé pour le rester" ; risquera t'il de rejoindre le clan des bannis oui-oui de la gent médiatique ?

C'est tout le mal qu'on ne lui souhaitera pas ; mais en soi l'adage "aux innocents les mains pleines" semble déjà venir le contrarier...

Toujours "Badina dame" restera l'anagramme du nom de Damien Abad ; slogan qui montre bien qu'au fond son approche aux sexes dits faibles n'aura été que comédie.

Tout mon respect à l'homme.

Bernard DUCOSSON, pamphlétaire chez Panodyssey

lecture 95 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique
le gouvernement en ordre de marche
le gouvernement en ordre de marche

Le premier conseil des ministres du 2ème quinquennat de Macron s'est tenu ce lundi 4 juillet. Maintenant on ne rigole plus, il va falloir...

Pierre Perez
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur