facebook Brian Wilson - Les notes bleues.
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Brian Wilson - Les notes bleues.

Brian Wilson - Les notes bleues.

Publié le 21 nov. 2021 Mis à jour le 21 nov. 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 7 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Brian Wilson - Les notes bleues.

2021

Brian seul à son piano, chez lui, qui laisse les notes dériver, où l'on se retrouve "in her room", captivé par ce qui se déroule dans ces notes bleues et pâles que ses doigts inventèrent et qu'ils recréent maintenant pour notre plus grand plaisir.

« Nous avions un piano droit dans notre salon et dès l’âge de 12 ans, j’en jouais tous les jours. Je n’ai jamais eu de leçon, j’étais complètement autodidacte, a déclaré Wilson à propos de l’album dans un communiqué. Je ne peux pas exprimer à quel point le piano a joué un rôle si important dans ma vie. Il m’a apporté confort, joie et sécurité. Il a alimenté ma créativité ainsi que ma nature compétitive. » Brian Wilson. Article de Rolling Stone.

Ce qui pénètre nos oreilles, c'est un baume puissant contre toutes les peines qui pourraient, comme aujourd'hui, ressortir  en ce dimanche pluvieux.

Un parfum d'enfance, l'innocence qui était la nôtre et que nous retrouvons mais aussi cette mélancolie opalescente qui irradie et qui ne nous brûle plus. Voilà ce qu'il nous laisse en partage dans ces sons qui entonnent, ici, dans notre salon, ces mélopées et son chant de sirène.

Et tout cela résonne, et ce qu'il en émane, au lointain, parce que l'enregistrement n'est pas froid, c'est une chaleur douce. Brian est avec nous, et on l'écoute religieusement, avec ce sentiment du sacré en nous, et nous ressentons alors, au plus profond de nous, avec ce témoignage musical poignant, ce que peut être l'homme, son esprit, son âme, si tant est qu'il en ait une, une spiritualité à tout le moins, voilà aussi ce que la musique est capable de délivrer. Non un dogme, mais une transe, ce quelque chose qui demeure impalpable et sur lequel on jette ses mots pour s'efforcer de décrire au mieux ce grand mystère.

« Je joue quand je suis heureux ou quand je me sens triste. J’aime jouer pour les gens et j’aime jouer seul quand personne n’écoute. Honnêtement, le piano et la musique m’ont probablement sauvé la vie. » Brian Wilson.

lecture 7 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Musique
La disparition mystérieuse
La disparition mystérieuse

Dans le mois de novembre, les jours raccourcissent à une vitesse incroyable. Le temps devient plus froid et il nous invite à reste...

Eirene Paz Wilson
6 min
I Can't get no
I Can't get no

Les temps des métamorphoses (8) Vague contestataire Nous sommes alors au tout dé...

Benjamin Mimouni
3 min
L'étoffe des rêves
L'étoffe des rêves

Le temps des métamorphoses (7) Les Lords Alain Péters fonde un premier groupe av...

Benjamin Mimouni
2 min
Passe ton bac d'abord
Passe ton bac d'abord

Le temps des métamorphoses (6) Choisir c'est renoncer En classe de seco...

Benjamin Mimouni
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur