Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
COACHING OFFERT : Trouver un sens à sa vie quand on s'intéresse à tout...

COACHING OFFERT : Trouver un sens à sa vie quand on s'intéresse à tout...

Published Jul 14, 2023 Updated Jul 14, 2023 Small business and startups
time 6 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 2 comments
lecture 145 readings
2
reactions

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

COACHING OFFERT : Trouver un sens à sa vie quand on s'intéresse à tout...

Il y a quelques jours, je suis tombé par hasard sur le TedX de Paolo Z dont le titre m’a immédiatement interpellé :

« Comment trouver sa voie quand on s'intéresse à tout »

Si j’ai été littéralement happé par ce titre, c’est que je me suis reconnu dedans à 100% :

Cette vidéo parle de moi

C’est ce que je me suis immédiatement dit et j’ai donc pris les 15 minutes nécessaires pour écouter l’intervenant. Un gars qui en soit n’est pas un « expert » du domaine, ni même coach en développement personnel.

Du moins, de ce que j’ai pu voir.

Il parlait avant tout de sa propre expérience, de son vécu et de ce qu’il a toujours ressenti :

Alors qu’il voyait beaucoup de gens dans son entourage qui étaient certains de leur avenir et de ce qu’ils voulaient faire (ou du moins, qui pensaient l’être ou qui voulaient le faire croire), lui a toujours été paumé et n’a jamais vraiment su répondre à la question.

Son plus gros souci est qu’il a toujours été passionné par énormément de choses et il a toujours ressenti de l’enthousiasme à multiplier les projets, souvent sans aucun lien les uns avec les autres.

Clairement, quand il a expliqué cela, j’ai vraiment su que j’étais sur la bonne vidéo.

Car plus il parlait et plus il expliquait son adolescence mais aussi son parcours à l’âge adulte, plus je me reconnaissais dans ce qu’il disait.

Car moi aussi, j’ai toujours eu énormément de difficultés à « faire un choix », à décider d’une orientation et pire encore… à me « fixer ».

En fait, cela va beaucoup plus loin car l’idée même de me « fixer » me fiche la chaire de poule.

On m’a souvent traité de girouette (et les moins sympas parlent même d’un gars instable) et pendant très longtemps, j’ai pris cela comme une tare, un défaut à corriger à n’importe quel prix, un trait de personnalité à effacer.

Mais au fil du temps, j’ai compris que ce côté « touche à tout », « très bon dans plein de choses mais expert en rien » ou encore « girouette » (pour reprendre ce terme) pouvait en fait devenir ma plus grande force :

Celle d’être en mesure de rebondir, de m’adapter, de créer sans cesse de nouvelles choses, de repartir de zéro si cela est nécessaire (ou si cela m’enchante).

Mais surtout… cette manière d’être me permet d’être confiant dans ma capacité à me créer la vie qui me convient à un Instant T.

Ceux qui ont besoin de stabilité se diront : « ok mais pour combien de temps ? »

Moi je dis juste que si quelque chose m’apporte du plaisir à cet Instant T, je le fais… et le jour où je ne ressens plus ce plaisir, je passerai à autre chose… avec la même volonté et le même enthousiasme.

Malgré tout, il n’y a clairement pas que des avantages à être ainsi fait.

Et pour moi, le principal inconvénient est celui d’être en questionnement perpétuel :

Je suis toujours occupé (ou presque toujours) à me demander quel sens donner à ma vie ? Quelle activité va donner du sens à ma vie ? Dans ou vers quoi je pourrais me tourner pour enfin dénicher LE sens de ma vie ?

Un gars ou une fille qui depuis toujours sait que devenir médecin est ce qui compte le plus va certainement donner du sens à sa vie grâce à cette profession qui l’anime depuis toujours.

Mais moi… toute girouette que je suis… comment y parvenir ?

Et c’est là où le conférencier évoque comment lui a fait pour y parvenir.

C’est idiot en fait.
Simpliste et idiot.

Mais tellement évident à la fois.

Ce qu’il a fait, c’est simplement prendre le temps de lister tous les projets sur lesquels il a travaillé, toutes les choses auxquelles il s’est un jour intéressé, toutes les « professions » qu’il a exercées, …

Et après avoir fait cette liste (la plus exhaustive possible), il a simplement cherché le commun dénominateur à tout cela. Il s’est demandé s’il n’y avait pas quelque chose qui revenait systématiquement dans tout cela et il a fini par trouver.

Pour lui, c’était la video, d’une manière ou d’une autre.

J’ai trouvé cette démarche vraiment intéressante alors je me suis amusé à faire l’exercice.

J’ai mis à plat toutes les activités que j’ai un jour exercées dans ma vie et j’ai tenté de trouver un ou plusieurs points communs.

Naturellement, j’ai remarqué que l’écriture a toujours eu une certaine place dans ma vie ou (de façon plus large), le fait d’avoir à m’exprimer, à poser des idées. Et la deuxième évidence qui m’est venue à l’esprit, c’est l’idée « d’accompagner », de « révéler » ou « d’aider ».

Ce que l’on pourrait ranger dans la catégorie « coaching ».

D’ailleurs, si je ferme les yeux et que j’imagine une vie où je n’aurais qu’à écrire pour attirer vers moi des personnes intéressées par mon message. Que parmi ces personnes, certaines se sentent touchées par ce que je propose et décide de venir me parler. Et que durant ces échanges, certaines personnes choisissent de prendre un coaching avec moi.

Que j’imagine que ma journée serait donc rythmée par l’écriture… 
… Et une ou deux sessions de coaching par jour…

Le sentiment qui me remplit est un sentiment de joie, de plaisir, de plénitude.

Ce qui est « drôle », c’est que j’ai connu cette vie pendant une période de ma carrière d’entrepreneur. Je ne m’exprimais pas que par l’écriture, j’utilisais aussi de l’audio mais c’est un canal que j’adore également.

Mais tout cela me permettait d’attirer de plus en plus de personnes vers mon offre d’accompagnement.

Aujourd’hui, j’accompagne toujours des entrepreneurs dans le développement de leur activité et j’ai ce désir puissant d’accentuer cette partie de mes activités.

Car oui : c’est cela qui donne du sens à ma vie.

📣 Alors, si tu veux contribuer à donner du sens à ma vie tout en contribuant au développement de ton activité de coach, thérapeute, consultant, entrepreneur, … je te propose simplement que l’on se parle.

Je n’ai pas envie d’appeler cela un « appel stratégique », une « session découverte » ou n’importe quel autre terme que l’on voit trop souvent.

J’ai juste envie que l’on passe du temps ensemble pour que tu m’évoques ta situation, tes problématiques, tes objectifs et quel plan tu pourrais mettre en place pour y parvenir.

Il n’y a rien à débourser pour cet appel et cela ne t’engage à rien.
Ah si… à une chose : être présent lors du rendez-vous en ligne que l’on fixera ensemble.

Si cela te parle ou si cela évoque ta curiosité, contacte-moi directement sur mon What’s App via le lien suivant :

👉https://wa.me/32472083030

A très vite,
Olivier

lecture 145 readings
thumb 2 comments
2
reactions

Comments (2)

avatar

Jackie H 1 year ago

"Jack of all trades but master of none", que vous avez très bien traduit par "(très) bon en beaucoup de choses mais expert en rien", moi aussi, ça me parle - surtout à une époque où l'on entend conseiller de tous les côtés de "valoriser son expertise". Il fut un temps où au contraire, on admirait plutôt "ceux qui ont plusieurs cordes à leur arc", qui ont un registre de compétences étendu, qui savent faire plein de choses... Moi c'est ceux-là que mon éducation m'a appris à admirer et à vouloir imiter...
avatar

Olivier Ranocha 1 year ago

Merci pour ce retour.

Tout cela est très lié aux évolutions macro-économiques d’une certaine manière.

Bien avant les grandes révolutions industrielles, ces notions ne posaient pas vraiment question. Chacun faisait ce qui lui semblait juste ou suivait simplement le même chemin que ses précédentes générations.

Puis, l’avènement des grandes industries a nécessité de « créer » une armée de soldats pouvant faire tourner ces industries. Et là… plus question d’avoir des gens qui faisaient tout et n’importe quoi.

Il avaient besoin de « spécialistes », de personnes qui pouvaient rentrer dans des cases sans exprimer d’envie d’en sortir.

Aujourd’hui, les choses bougent, les choses changent et le monde est en ébullition, offrant une variété de choix beaucoup plus importante.

Tout cela incite à « se laisser tenter », à sortir des sentiers battus, à défier le « normal » ou le « politiquement correct ».

Are you enjoying reading on Panodyssey?
Support their independent writers!

Prolong your journey in this universe Small business and startups
Ambition
Ambition

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, v...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey