facebook L'Evénement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune  (Jacques Demy, 1973)
Congratulations! Your support has been sent to the author
L'Evénement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune  (Jacques Demy, 1973)

L'Evénement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune  (Jacques Demy, 1973)

Published Nov 24, 2020 Updated Nov 24, 2020
time 1 min
1
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 20 lectures
1 reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

L'Evénement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune  (Jacques Demy, 1973)

Un beau gâchis ce film de Jacques Demy! En effet dès qu'il aborde la problématique transgenre il se prend les pieds dans ses contradictions. Résultat, Lady Oscar, Parking et L'événement... sont ses moins bons films.

Pourtant le sujet, celui d'un homme qui tombe enceint de sa femme était prometteur. La première demi-heure est d'ailleurs irrésistible, on pense aux meilleures screwball comedies sauf que l'on est chez les français moyens de l'époque Pompidou. Jubilation suprême, le couple (un moniteur d'auto-école et une coiffeuse) est interprété par Marcello Mastroianni et Catherine DENEUVE qui étaient ensemble à l'époque.

Mais dès que la "bonne" société s'en mêle, le soufflé retombe, le rythme devient poussif et tout se termine par "le retour à l'ordre naturel des choses" (ouf, la morale est sauve). Il faut dire que la présence envahissante de Mireille Mathieu (qui chante le générique et que l'on voit en concert) ne donne pas une couleur très progressiste au film. Et ce n'est pas le douteux calembour de fin " L'homme enceint, c'était du bidon" (ah ah ah!) qui va relever le niveau. Pour poursuivre dans la métaphore, Demy s'est littéralement "dégonflé" car il avait tourné une autre fin (sa valse hésitation sur la fin de ses films est une de ses marques de fabrique) où il osait aller jusqu'au bout et où Marco-Marcello accouchait vraiment avec les cris du bébé en fond sonore!

lecture 20 lectures
thumb 0 comment
1 reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Chapitre 1 - Mysteriouswood
Chapitre 1 - Mysteriouswood

Je cours ! Du moins j’aimerais courir, courir à perdre haleine ! Mais mes pas sont lents, difficiles et l’ai...

Estelle Lahoussine-Trévoux
12 min
Aimer Marie
Aimer Marie

Poème avec exercice de style ; la rime de chaque vers hexasyllabique* est l'anagramme du vers suivant   ...

Bernard Ducosson
1 min
L’ETERNITE
L’ETERNITE

Si j’y crois, C’est une place de choix Auprès de celui qui a vaincu la Croix.   L’acqu...

Marjolaine Talitha
1 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!