Congratulazioni! Il tuo sostegno è stato inviato con successo all'autore
Mélodie, mélancolie

Mélodie, mélancolie

Pubblicato 9 apr 2024 Aggiornato 9 apr 2024 Musica
time 1 min
1
Adoro
0
Solidarietà
0
Wow
thumb commento
lecture lettura
2
reazione

Su Panodyssey puoi leggere fino a 30 pubblicazioni al mese senza effettuare il login. Divertiti 29 articles da scoprire questo mese.

Per avere accesso illimitato ai contenuti, accedi o crea un account cliccando qui sotto: è gratis! Accedi

Mélodie, mélancolie

 

Jeanette, Pic-Nic

Pic-Nic, Callate Niña (R. Turia-Jeanette Dimech), Hispavox, 1967.

Par  ici la musique.

 

Jeanette pleure

 

Avec Jeannette, on est toujours dans le dur, sa voix enfantine emporte avec elle une mélancolie toujours amplifiée par des mélodies si ténues qu’elles semblent se fissurer au point de s’effriter avant la fin de la chanson. De la mélodie à la mélancolie, il y a à peine le pas d’un ange.

 

Jeannette Dimech, surtout célèbre pour Porque Te Vas, utilisé dans la BO du Film Cría cuervos, avait donc commencé sa carrière au sein du groupe Pic-Nic. On la reconnaît au premier plan sur la pochette.

Jeanette

 

Soleil noir

 

Et dès le début, tout était là : la voix, le visage, et cette tristesse accablante. Je te résume le contenu de la chanson Callate Niña, pour que tu te rendes mieux compte : c’est une mère qui parle à sa fille et lui demande de se taire et de ne pas pleurer. Elle va mourir (la mère), mais cela vaut mieux car elle souffre depuis longtemps à un point inimaginable. Elle ajoute : tu prendras soin de ton papa.

 

Tu vois un peu le tableau, le poids qui pèse sur cette enfant. C’est d’une beauté tragique.

 

Comme pour appuyer là où ça fait déjà très mal, le groupe a choisi en face B une chanson qui s’appelle Estrella Negra, étoile noire. Pas comme dans Star Wars, non, plutôt comme chez Gérard de Nerval :

 

« Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l’Inconsolé

Le Prince d’Aquitaine à la Tour abolie

Ma seule Étoile est morte et mon luth constellé

Porte le Soleil noir de la Mélancolie »

 

(El Desdichado, le malheureux)

 

Merci Gérard et Jeannette, et surtout portez-vous bien.

Jeanette

 

 

lecture 68 letture
thumb commento
2
reazione

Commento (1)

avatar

Stéphane Hoegel 1 mese fa

Musicalement c'est très beau, j'aime !

Puoi sostenere i tuoi scrittori indipendenti preferiti donando loro

Proseguire l'esplorazione dell'universo Musica

donate Puoi sostenere i tuoi scrittori preferiti