facebook Toi mon arbre
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Toi mon arbre

Toi mon arbre

Publié le 17 nov. 2020 Mis à jour le 17 nov. 2020
time 1 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Toi mon arbre

Voici enfin mon arbre !

Il est mon repère, ma cachette, mon refuge au calme dans la tempête.

Au sein de ce vénérable je m'installe ; un beau tapis de feuilles fait un siège confortable ; un châle me réchauffe et un livre m'accompagne.

Je suis en paix, je peux lâcher prise.

Au creux de l'arbre la femme sauvage en moi se relie à Gaïa, la mère terre pour mieux renouer avec ses racines sacrées. Ainsi reconnectée à ma nature profonde, consciente d'être à la fois unique et partie du tout je me régénère et me sens enfin libre, unie et en harmonie.

A toi bel arbre ainsi qu'à tes semblables je dis merci ! merci pour ta protection et ta bienveillance ; merci pour l'énergie que tu partages avec nous humains ignorants ; merci pour ta sagesse ancestrale.

Je te regarde bel arbre et je souris car au milieu du chaos de nos vies tu es la sentinelle de la nature. 

 

Photo Laurence Alcan

Texte de Patricia Dassé, d'après une consigne de Laurence Alcan : texte libre sur ce que cette photo nous inspire.

#auteursconfinés

 

9
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
1
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
9
1
1
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu aimes les articles Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Environnement
Au rythme du vivant
Au rythme du vivant

Jane Goodall explique que : " Quiconque met les mains dans la terre, sent la texture des plantes, découvre leur parfum et leurs coule...

Sophie Cocard
1 min
Air
Air

Air frais sur moite nuque,robe mince et fleurs d'été.Senteur de jonc et de muscsourire soufflé, lu...

Maryne Fournier
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur