facebook " Ça "
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
" Ça "

" Ça "

Publié le 11 avr. 2020 Mis à jour le 28 sept. 2020
time 1 min

" Ça "

Au bord du rivage désert
Il se tenait, pensif et fier.
Le vent hurlait. Empli de sable
Le flot pourpre s'ensanglantait.
Un même courroux l'agitait,

Et, saisi d'un trouble insondable,

À sa fureur il se livrait.

 

Il était là, il était seul,

Il était las, au bord du breuil.

Combien de jours, combien de nuits,

Comme un guerrier il combattit,

Entouré d’hommes, de femmes

Jusqu’à présent tous inconnus.

Mais qui, veillant, le tenaient, lui,

Dessus les flots pour éviter

Que « ça » l’empêche de respirer.

 

Il était là, il était seul,

Il était las, devant l’écueil.

« Ça » grandissait, l’envahissait.

Tous les guerriers se dépensaient

Un jour gagnaient, l’autre perdaient.

Mais il fallut, à corps perdu

Un triste soir, s’avouer vaincu.

 

Il était là, il était seul,

Il était las, au bord du seuil.

Dans un sursaut, prenant de l’air

Il contempla son univers,

Plein de machines, les murs verts,

Mais sans sa mie, ni Dagobert,

Sans sa lignée extraordinaire.

C’est donc ainsi qu’il partirait,

Sans un visage familier,

Pour adoucir son équipée ?

 

Lors cependant au dernier temps,

« Ça » gagnant, l’air lui manquant

Il aperçut ses combattants,

Qui tous portaient une photo,

Ou un message de ses enfants.

Les machines s’étant tues

Il leur sourit en s’en allant

 

Il était là, il était seul,

Mais l’air serein, dans son linceul.

 

 

Écrit par Bernard Zirnhelt sur une consigne de Joëlle (continuer le premier paragraphe d'un poème de B. Pasternak)

L'illustration est une photographie de Pierre-Louis Ferrer, représentant la cascade d'Arpenaz. Je le remercie pour son autorisation à l'utiliser.

http://www.plferrer.photos/portfolios/infrarouge/

6
Coup de coeur
J'adore cet article
1
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
6
1
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu aimes les articles Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Four Dead Queens d'Astrid Scholte
Four Dead Queens d'Astrid Scholte

Ce que tu veux tenir secret ne le dis à personne. Que faire quand on est la seule personne à connaître des informatio...

Elodie Furtak
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur