facebook 2021 - Mai, Semaine 20
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
2021 - Mai, Semaine 20

2021 - Mai, Semaine 20

Publié le 28 mai 2021 Mis à jour le 16 juin 2021
time 5 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

2021 - Mai, Semaine 20

Inspiration Visuelle

Source: Inconnue

Une petite serre fleurie

Pierre-Alexandre Yacoub

  • Nous ne devrions pas être ici, s’inquiéta Dibel en tentant vainement de retenir son ami par la main.
  • Et pourquoi pas ? répondit ce dernier.

Ludema avait le regard de celui s’apprêtant à faire une bêtise. Bien malgré lui, il ne put s’empêcher de craquer et ses réticences s’estompèrent peu à peu.

Une fenêtre de la Serre de Khô était restée ouverte et tout portait à croire que le jeune homme n’était pas innocent ! Ils l’enjambèrent pour se retrouver au milieu de l’annexe la plus fleurie de l’Académie de la Grande Plaine.

Leurs sens n’étaient que fleurs.

La végétation lourdes et colorées de la verrière cascadait en épais feuillage tout autour d’eux. Leurs pas se faisaient guider par un chemin de pierres blanches raisonnant à peine le long du flot constant et délicat de l’eau limpide.

  • Inspire… murmura Ludema.

Dibel n’hésita pas un instant.

Il ne sut décrire toutes ses senteurs aux allures d’arômes tant elles étaient puissantes, ce qui le surprit particulièrement puisque ce n’était pas sa première en ces lieux.

  • La nuit, expliqua son ami, les Palys Rosées s’ouvrent et dégagent une fragrance propice à l’attraction des oiseaux. La légende raconte que la créatrice de ces lieux, la Dryade Khö, se servit de ses fleurs pour attirer un mâle humain dans sa serre. Elle avait très soif, vois-tu, soif d’amour. A cette époque, il n’y avait ici qu’un jardin enclavé, qu’elle habitait seule et que personne ne connaissait jusqu’à l’arrivée de cet humain. Le parfum des Palys avait guidé ses jusqu’à l’amener dans le domaine de Khö.

Ils arrivèrent à une petite arche de lierres et de pétales et Ludema s’arrêta pour lui faire face.

  • Elle ne fit qu’une bougée de lui, au sens figurée du terme bien sûr ! affirma-t-il d’un sourire qui n’annonçait rien de bon. Quoique…

Dans le ventre de Dibel se cachait un foyer qui n’attendait qu’à être attisé. Ludema le savait déjà car il l’attrapa par le col avant de plaquer sa bouche contre la sienne. Il ne put s’empêcher de gémir lorsqu’il lui empoigna les cheveux

Et cette nuit-là, ils s’aimèrent comme tant d’humains et d’autres races avant eux, avec la même certitude d’être les premiers à profiter des lieux…

SnakeCroqueur 

- Viens ! Mais dépêche-toi !

- Que t’arrive-t-il encore Jack ? Laisse-moi dormir. J’ai que deux heures de sommeil dans les pattes à cause de notre dernière descente.

- Arrête de râler, Hélène. Tu sais très bien qu’il fallait la faire pour avoir la paix.

- Tu parles ! Elle va durer quelques jours seulement. Toi qui es le mieux informé, tu sais que le cartel ne lâche pas prise comme ça.

- Oui … ! Et je connais aussi toutes étapes pour le démanteler. Mais là, c’est le temps de la pause. Ramène tes fesses.

- Quoi ? C’est déjà le moment où on remet ça ? Je sais t’avoir dit que c’était sublime la première fois, mais là, je suis trop naze pour remettre le couvert. En même temps, tu as triché. Tu as lu tous mes points sensibles.

- Mais non, ce n’est pas pour ça. Même si c’est très tentant. Je vais enfin pouvoir te présenter mon petit coin de paradis. Les lignes qui le décrivent sont écrites. Tu verras, il est merveilleux. Tout comme toi.

         Hélène finit par céder aux caprices de Jack. Depuis qu’elle lui devait la vie sauve, ses sentiments envers lui avaient bien changé. La haine s’était transformée en passion. L’exaspération avait laissé place à l’admiration. Elle n’arrivait toujours pas à croire tout ce qu’il avait pu dire, mais jusqu’ici, tout se révélait être vrai. Elle s’habilla, puis sortit le rejoindre. Ils prirent tous les deux la route à bord d’une Porche 911 rouge, qu’il avait dégottée on ne sait où. Voilà tous les mystères qu’Hélène trouvait si magiques en lui. Où avait-il l’intention de l’amener ? Les minutes passèrent pour devenir des heures. De la musique typée asiatique à fond les ballons. Du hard rock américain pour la suite. La nuit laissant place à un lever de soleil éblouissant, mais splendide. Les rayons réchauffèrent une ambiance légèrement fraiche. Hélène put se sentir si bien, qu’elle s’endormit dans la voiture.

- Hélène ? Hélène ? Lève-toi, nous y sommes.

         À peine sorti de la voiture, Jack l’amena dans une serre de toute beauté. Les couleurs chatoyantes révélées par la douceur des rayons de soleil. Des bruits qui berçaient nos oreilles. Un mélange d’odeur fruité et fleuri. Elle comprit enfin pourquoi il l’appelait son coin de paradis.

- Regarde, fit-il. Ces magnifiques pensées, avec ce jaune si vif qui s’accommode parfaitement à ce bleu nuit. Un régal. Et ce bruissement de l’eau. Les clapotis sont si reposants. Et sens-moi ce mimosa. C’est comme une douce odeur de miel. Tout ici est parfait. Surtout depuis que tu y as mis les pieds.

The end ^^

Aurore Dulac

Fermez les yeux…

Pour cette nouvelle séance partons dans un endroit paisible, coloré et inspirant.

Entendez déjà l’eau coulant  sur les pierres.

Le bruit de la cascade nichée au sein de l’image florale.

Au-dessus de vous, des grappes de fleurs aux pétales de velours guident votre visite.

Montez le chemin en pierre, tout en remarquant le point d’eau recouvert de nénuphars verdoyant.

Le rose des quelques nymphéas s’harmonise à merveille avec les couleurs des autres compositions.

En passant sous les arches végétales, respirez l’air pur de cette nature luxuriante.

Ne perdez pas de vue la lumière de la lanterne.

Elle éclaire votre route pour vous guider vers la sortie.

 

 

2
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
2
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Générique de Fin
Générique de Fin

                                  &nbs...

Chantal Perrin Verdier
2 min
Il s'est suicidé,  le con.
Il s'est suicidé,  le con.

Tout va bien pour toi, l'enfant aux parents aimants : tu ris, tu cours, tu piques tes colères. Tout va bien pour toi, l'ado qui traî...

Louise Barge
2 min
Sauvages
Sauvages

Je ne suis pas partie loin pour me sentir sauvage. J’ai pris mes affaires et je suis partie en courant, j’ai traversé quelque...

Camille Poiret
6 min
Tony 
Tony 

Pendant douze ans, il avait imaginé être parfaitement heureux. Chaque jour il se levait sans réveil, mais à l'heure p...

Camille Poiret
9 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur