facebook 2021 - Août, Semaine 35
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
2021 - Août, Semaine 35

2021 - Août, Semaine 35

Publié le 30 août 2021 Mis à jour le 20 sept. 2021
time 2 min

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

2021 - Août, Semaine 35

Inspiration Visuelle

Source: Zhichao Cai

 

Character Design #1

Source: Ningbo Jiang

 

Character Design #2

Source: @ithilnaur_

 

 

Aurore Dulac

Mon dieu…

Comme si s’appeler Hariko n’était pas suffisant pour avoir une vie de galère, voilà qu’il doit se marier  à une veuve !
Droit et impassible, il camouflait sa mine dépitée à mesure que sa promise approchait.

Elle n’avait déjà pas été aimable durant leur rencontre, mais de là à se marier en tenue de deuil…

Hariko avait pourtant tout fait pour qu’elle croie qu’il était le roi des idiots.
Mais elle n’avait pas renoncé pour autant.

Il ne pouvait nier que même au travers du voile, ses yeux reflétaient leur grande beauté.
Oui elle était belle, un visage angélique qui n’irradiait qu’altruisme et bienveillance.
Mais le problème n’était pas là.

Il avait pourtant été clair. Il ne voulait PAS se marier !

La pauvre, elle allait en baver…
Mais s’il voulait s’en débarrasser, il n’avait d’autres choix que lui mener une vie impossible.

Hors de question que je me marie !

Maya l’avait pourtant crié haut et fort. Enfant déjà, elle clamait son souhait.
Elle ne voulait pas s’encombrer avec des responsabilités ni avoir bon nombre de serviteurs.
Elle n’aspirait qu’à l’indépendance, rêvait d’être autonome. Elle n’avait besoin de personne pour décider ou faire les choses à sa place.

En plus, le prince Hariko avait l’air bête…
Quelques phrases ont suffi pour qu’elle comprenne combien il était niais.
Non seulement elle était mariée de force, mais avec le futur roi des andouilles !

Maya ne ferait jamais semblant, même si c’était son devoir.

Pour bien montrer son opposition et son grand mécontentement, elle avait confectionnée une tenue macabre.

Tandis qu’elle avançait vers l’autel où l’attendait son futur époux, elle baissa la tête pour afficher davantage son accablement.
Elle plaignait le prince Hariko…
C’était triste pour lui, mais elle ferait tout pour être insupportable. Ignoble.
Elle ferait tout son possible pour qu’il la rejette.
Elle avait prévenu et dit non

Et quand Maya disait non… c’était non !

 

Exercice de Description

Vous voyez tous ces enfants qui font leur rentrée et, avec un(e) ami(e), vous vous rappelez cette période, la période des premiers jours. 

1/ Décrivez la scène où vous et votre ami voyez ces enfants (ado) faire leur rentrée. 
2/ Décrivez comment vous racontez les souvenirs de vos rentrées. Jouer sur les sentiments type nostalgie, soulagement etc..

 

1
Coup de coeur
J'adore cet article
0
Coup de génie
Brillant
0
Coup de main
Cet article m'a été utile
0
Coup de pub
Je souhaite promouvoir cet article
0
Coup de chapeau
Un sujet très intéressant
0
Coup de balai
Ne correspond pas aux standards Panodyssey
1
0
0
0
0
0
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
La mort vous regarde...
La mort vous regarde...

A partir du moment où les premiers battements de cœur pulsent le sang dans votre corps, la mort vous guette, elle vous regarde disc...

Adélice Bise
1 min
Désillusion
Désillusion

ueCe document est destiné à votre strict usage personnel et est protégé par les lois relatives aux droits d’a...

Oina Sasclain
2 min
Bang !!
Bang !!

Ed, file moi le fric que tu m’dois

Anne-Sophie Campenon
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur