Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Episode 45 : Rien ne va

Episode 45 : Rien ne va

Publié le 10 juin 2022 Mis à jour le 10 juin 2022
time 3 min
3
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 33 lectures
4 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Episode 45 : Rien ne va

Je n’avais rien trouvé. Rien qui ne pouvait me permettre d’avancer, de mettre un nom sur ces mômes ou un point à cette affaire. Après des heures devant ce vieux tromblon à attendre qu’il veuille bien m’afficher le résultat de mes recherches, j’avais fini accoudé au bar avec une bouteille de Rhum. L’alcool ne m’aidait pas dans mon enquête, mais c’était très efficace pour oublier. Oublier que j’étais le fils de cette enflure de Moridan. De ce mégalo qui n’avait pas hésité à détourner des travaux scientifiques pour se fabriquer un jouet docile, un fils dont il pouvait être fier… Oublier que ce synthé de malheur, délaissé par un père indigne, s’en prenait désormais à moi !

– Je peux me joindre à vous ?

Joe. Je ne l’avais pas entendu arriver. Un vrai ninja, ce mec !

– Oui, bien sûr ! Open bar, ce soir !

J’étais bien éméché et je ne comptais pas m’arrêter là.

– À quoi buvons-nous ?

– Faut vraiment une raison ? On peut pas juste boire et profiter ?

– Cela ne vous ressemble pas, mon cher ami. Vous êtes plutôt du genre réfléchi…

– Pas ce soir, Joe. Pas ce soir… Je suis fatigué d’être réfléchi…

Joe ne put s’empêcher de rire face à mon état lamentable. Il s’assit sur le tabouret à côté de moi, le regard grave. Je n’avais aucune idée de ce qui trottait dans sa tête, mais ça ne me plaisait pas. Je n’avais pas besoin de reproches ou de critiques sur mon attitude.

Il fit glisser un rapport rayé de noir devant mes yeux avant de m’expliquer ce que c’était.

– J’ai trouvé ça en fouillant le réseau de votre commissariat. Pas très sécurisé, soit dit en passant ! Ce dossier est peut-être la clé de votre problème…

– Il est complétement censuré ! Que voulez-vous que j’en fasse ?

– Pas totalement… si vous prenez le temps de regarder, vous trouverez une empreinte relevée par le labo.

– Et ? On sait à qui elle appartient ? On sait où elle a été relevée ?

– À qui, pas encore, mais j’ai lancé une recherche. Ça risque de prendre du temps, cela dit. En revanche, nous avons une date. Je me suis dit que vous sauriez peut-être l’associer à un moment précis de toute cette histoire.

Je pris quelques minutes pour feuilleter le document. Je n’avais pas les idées bien claires ! Le 22 juin… Réfléchis, bon sang ! Y’a eu quoi le 22 juin ? Je n’avais jamais eu la mémoire des dates. Impossible de resituer cette prise d’empreinte…

Je descendis de mon tabouret et titubais jusqu’à la table qui faisait office de bureau. Pas facile de se déplacer sans se péter la gueule quand la pièce tourne autant, putain ! Je pris appui sur une chaise et fouillai dans toute ma paperasse sans rien trouver. Ça devenait une mauvaise habitude…

– Rien… ça doit pas avoir de rapport avec mon enquête…

Joe apparut à mes côtés et laissa tomber le document devant moi.

– Il y a forcément un lien, votre nom apparaît sur cette page. Regardez.

Il avait raison, putain ! Entre les lignes censurées, on pouvait lire « Moridan Junior ».

Le 22 juin… qu’est-ce que tu foutais ce jour-là ? Je suis arrivé en mai dans l’équipe. Mon beauf a été tué le 1er juillet, alors pourquoi il y avait déjà un dossier mentionnant mon nom ? Ça n’a pas de sens… Si seulement je pouvais lire à travers ces putains de coups de Stabilo !

– Moridan, tout va bien ?

– Non, Joe… rien ne va !

 

Texte de L.S. Martins (20 minutes chrono, sans relecture). 
Image par ar130405 de Pixabay : Doigt Empreinte Digitale Sécurité - Image gratuite sur Pixabay

lecture 33 lectures
thumb 0 commentaire
4 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Le miracle de Noël
Le miracle de Noël

Le frisson était toujours aussi intense. Malgré le froid, la douleur au cou à rester la tête en arrière et la...

Jean-Christophe Mojard
5 min
Une inconnue si familière 4/6
Une inconnue si familière 4/6

4. Confrontation L’homme entra en bousculant presque Frémont. - Où est cette petite intrigante ? Que...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur