Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Episode 23 : Bienvenue à Gattaca

Episode 23 : Bienvenue à Gattaca

Publié le 22 avr. 2022 Mis à jour le 22 avr. 2022
time 3 min
4
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 27 lectures
4 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Episode 23 : Bienvenue à Gattaca

Un putain de vaisseau alien ! Voilà dans quoi nous avions mis les pieds. Il avait dû s’écraser là juste avant les puissants séismes qui ont secoué la planète. Enseveli à plusieurs mètres sous terre, il était à l’abri de la chaleur et des gaz toxiques.

Léila semblait dans son élément. Elle suivait le droïde, le sourire aux lèvres. Quant à moi, j’avais encore beaucoup de mal à me détendre. Nous nous enfoncions dans ce dédale de métal et j’étais incapable de me repérer. Mon PIP-boy était mort et mon sens de l’orientation avec lui ! Après trois sas de décontamination, je pouvais enfin enlever ma satané combi et respirer. J’avais récupéré ma liberté de mouvements, mais je me sentais complétement à poils sans mes armes. En cas d’attaque, je ne pouvais compter que sur mes réflexes et vu la fatigue qui engourdissait mon corps, j’étais mal barré !

Les deux monstres étaient restés dehors, ils montaient la garde devant l’entrée. Au moins, nous n’avions plus rien à craindre d’eux. Nous n’étions que tous les trois dans la pénombre de cet immense navire, murés dans un silence terriblement angoissant. Je sentais le stress monter peu à peu en moi. Le droïde n’avait pas dit un mot depuis que nous avions pénétré les lieux. Comme s’ils étaient sacrés… Seul le bruit de mes pas résonnait. Un putain de point commun entre les droïdes et les synthés : leur discrétion ! J’avais l’air d’un gros pataud qui traînait de la patte à côté d’eux.

La lumière scintillante des néons générait une atmosphère vraiment glauque qui se dégradait de plus en plus. Les leds passèrent d’un blanc terne à un rouge vif et une alarme stridente se mit soudain à hurler. Dos à dos, Léila et moi étions en position de combat, prêts à massacrer tout ce qui s’approchait.  

– Ce n’est rien. Ne vous inquiétez pas.

Ne pas s’inquiéter ? Un marrant, ce robot ! Entre le boucan que faisait cette fichue sirène et l’obscurité, je ne pouvais me fier qu’à mon instinct. Et il me disait de prendre mes jambes à mon cou et de me tirer vite fait de ce merdier !

– Rien de mon côté, me cria Léila.

– Pareil. On fait quoi ?

– Vous restez là. Je vais vous faire visiter nos installations.

Le bruit avait soudainement cessé. Le silence était enfin revenu, me désorientant totalement. Je tournais la tête en direction de cette voix étrangement familière. Un homme était apparu juste devant Léila. Un homme que je ne connaissais pas… enfin, je n’en avais aucun souvenir.

Une porte s’ouvrit derrière lui, laissant s’échapper une brise agréable chargée d’une délicieuse odeur. Et sans un mot de plus, l’inconnu disparut dans la lumière, suivi par le droïde.

– On les suit ?

– Pas le choix, le bleu. À moins que tu préfères remettre ta combi et te retourner là-haut en pleine nuit.

Elle marquait un point. Je n’avais aucune envie de renfiler cette merde puante pour me retrouver nez à nez avec les deux monstres qui nous attendaient dehors. Mais je ne voulais pas non plus m’enfoncer encore plus dans ce labyrinthe de l’espace sans savoir qui on suivait.

Léila me regarda longuement et prit la décision pour nous :

– Allez, le bleu. On y va. Je suis là pour couvrir tes arrières. Tout ira bien !

Et sans me laisser le temps de répliquer, elle franchit la porte. Résigné, je pris mon courage à deux mains et lui emboîtai le pas. Et je ne le regrettai pas ! Devant moi, un jardin immense et verdoyant composé d’arbres fruitiers et de fleurs multicolores. C’était irréel. Je n’en croyais pas mes yeux.

– Bienvenue à Gattaca !

 

Texte de L.S.Martins (35 minutes chrono, sans relecture).
Image par Parker_West de Pixabay : Vaisseau Spatial Starship - Image gratuite sur Pixabay

lecture 27 lectures
thumb 0 commentaire
4 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
L'évasion
L'évasion

  Isolée dans le donjon Yseult rêve d’un ailleurs. Elle regarde autour d’elle le coffre sculpté par...

Ysa Lapiert
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur