facebook La visite de Lecornu à Pointe-à-Pitre, la bonne conscience du gouvernement
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La visite de Lecornu à Pointe-à-Pitre, la bonne conscience du gouvernement

La visite de Lecornu à Pointe-à-Pitre, la bonne conscience du gouvernement

Publié le 11 août 2021 Mis à jour le 11 août 2021
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 20 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La visite de Lecornu à Pointe-à-Pitre, la bonne conscience du gouvernement

...ou la Guadeloupe sous perfusion ?

 

Politique

 

Quand une calamité en gâche une autre...

Deux grands fléaux vont s'abattre sur la Guadeloupe. D'un côté Lecornu -notre ministre des Outre-Mer poussé à coups de pieds dans le cul par son grand-pair de Matignon pour aller rassurer -sur une situation médico-sociale qu'il sait dramatique-, mais avec la bravitude d'aller annoncer aux autochtones qu'il serait sage de bien rester calfeutré chez soi- ;  et de l'autre une énième tempête tropicale, fléau contre lequel ils auraient tous aimé être vaccinés...

Et Lecornu de les assigner à résidences si l'on peut employer ce terme impropre en de tels lieux, faits en partie de frêles constructions bien trop fragiles pour être sûres. Pourtant, les tempêtes, les iliens, ils connaîssent : des cieux sombres, un gigantesque et infini abat d'eau, un vent de folie à décorner le cornu qui s'y aventurerait et l'arrachage de tout ce qu'il trouve sur son passage. Puis dans un silence de morts, une désolation générale qui va de pair... Alors la Covid vous les excuserez, c'est plus le moment d'y penser. Fatalistes, ils savent tous que c'est bien trop tard -pour l'envoyé du gouvernement- de s'occuper de ces éternels oubliés patentés !

Déjà l'annonce  de la visite du ministre avait suscite quelques remous sociaux la nuit de lundi par des mouvements de foules hostiles et des pompiers blessés. A l'heure ou les hôpitaux regorgent de malades au rythme de la désertion des lieux publics, le système des vases-communiquants tourne à plein régime. Ainsi la Guadeloupe se prépare t'elle à un confinement doublement mortel. Nul doute que les disparus de l'un passeront par les statistiques de l'autre, histoire de rassurer les braves votants du continent sur la pertinence de la polique appliquée MAIS SURTOUT, d'en profiter pour enfouir bien profondément dans les sables mouvants, les carences des gouvernements successifs en matière d'équipements hospitaliers mais aussi de prévention en santé publique...

Et quand on sait l'esprit des brouillards de nos MacGyver du gouvernement, qui avec 3 bouts de ficelles pensent encore arriver à joindre les deux bouts ; nul doute qu'ils cogitent déjà sur la solution d'inventer le hamac médicalisé...

Toujours l'espoir fera vivre, autant les plus crédules que les plus crédibles. C'est ça la force de la politique !

Dormez sur vos deux z'oreilles braves gens, il n'y a rien d'autre à ça, voir !

lecture 20 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Politique

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur