facebook Mourir à 14 ans, quand la vie est aussi "peuchère" ! 
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Mourir à 14 ans, quand la vie est aussi "peuchère" ! 

Mourir à 14 ans, quand la vie est aussi "peuchère" ! 

Publié le 22 août 2021 Mis à jour le 22 août 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 36 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Mourir à 14 ans, quand la vie est aussi "peuchère" ! 

Ils ne pensaient qu'à l'argent ? Et à l'or...

Fait sociétal

A Marseille des ados en chaleur tombent comme des mouches. La loi du milieu de la jungle est ainsi fête, -quel que soit leur âge de raison et leurs aspirations profondes-, par une grande majorité de la population qui a perdu ses repères en ne se souciant plus ni de l'âge, ni du parcours des victimes...

Quand à 14 ans et on fait 1,80 mètre, on se croit grand, on se croit puissant, on se croit un homme et on se prend des envies d'hommes. Des vrais, pas de ceux qui ont abandonné femme et enfants à leur triste destin en laissant leurs avortons en puissance s'émanciper à leur gré. Quand on n'a plus d'heureux père, on est condamné à se débrouiller seul en endossant l'habit du "grand absent" de la maison. Faire bouillir par soi-même la marmite ou le couscoussier, quoi de plus valorisant comme cadeau pour une fête des mères ! Et la morale ne devient-elle pas un non-sens quand le moral est atteint dans sa dignité d'être ?

Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tuer

Alors à l'heure de la récré et pour quelque balles, on se fera krack-krack pour se déniaiser en se prouvant qu'on en a et pour 600 balles à la minute on s'offrira sa première kalach et son chargeur plein ! Et quand l'argent aura commencé à couler à flot, le mâle sera déjà fait comme un rat et mourra comme un rat car telle la chute des dominos, un ado en fera tomber aussitôt un autre. Pour un chasseur, avoir en vue le territoire de l'autre où l'herbe sera toujours plus crasse, reste la clé de sa propre réussite sociale.

A Marseille, les emmerdes, l'ado les sent mieux que quiconque !

Ces primo-délinquants ont-ils mérité leur sort ? OUI évidemment. Et comme "la raison du plus fort n'est pas toujours la meilleure", (limpide comme La Fontaine) l'agneau-vengeur un jour terrassera le loup-tueur et le traînera à l'abattoir. C'est aussi ça la loi de la jungle car la loi de la nature n'est pas toujours bête apeurée.

Alors mourir à 14 ans n'est-il pas plus sain pour une société déficiente que de voir ceux qui tombent s'en relever pour perpétuer leur terreur jusqu'à un âge plus avancé. Il faut savoir laisser la place. A Marseille la vie du délinquant tient essentiellement à l'avis des braves gens. Ainsi est la loi du talion...

A Marseille comme partout en France, mourir à 14 ans, -voire avant pour les pré-gosses-, ça ne blesse plus personne dès lors que ce sont des malfaisants qui tombent. Toujours la loi de la nature supplantera celle du milieu. L'âge en soi n'a plus aucun tabou.

A Marseille un clown en chasse très vite un autre, c'est ce qui restera de plus rigolo dans une telle tragédie-comique !

Etre ou disparaître, ce n'est vraiment plus la question...

crédit-photo : inconnu

lecture 36 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Éducation
Cache-cache directeur
Cache-cache directeur

C'est la rentrée scolaire, passés les premiers temps d'installation, d'organisation, il faut appliquer les protocoles... Et v...

Adélice Bise
1 min
Le point final et après...
Le point final et après...

Le point final est posé, le roman est terminé. Pour me donner un objectif atteignable j’ai réduit mes projets po...

Adélice Bise
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur