Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La veille de la saint Jean (Ferias do San Juan)

La veille de la saint Jean (Ferias do San Juan)

Publié le 23 juin 2022 Mis à jour le 23 juin 2022
time 5 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 3 commentaires
lecture 10 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La veille de la saint Jean (Ferias do San Juan)

23 juin 2022

La Saint Jean est une très grande fête ici au Brésil. Dans certains Etats comme ici à Bahia, c’est même férié. Depuis que je suis arrivé ici, les décorations sont déjà installées en ville en vue de cette grande festivité. Pendant plusieurs jours, du 23 au 25 juin, vont s’enchaîner des moments de joie et de partage en ville, concerts, marchés, défilés ? Je ne sais pas trop. Déjà depuis plusieurs jours des personnes s’amusent régulièrement à allumer et lancer de gros pétards, très bruyants, qui font sursauter et perturbent la tranquillité de la routine des gens. Les filles de Luis et Federica, Eloa et Inaé, détestent ça, elles se bouchent alors les oreilles en pleurant et en demandant à rentrer. C’est très intriguant et intéressant, tout ce qui va se jouer durant ces quelques jours.

Pour nous ce sera l’occasion d’une très grande cérémonie. On attend environ 80 personnes sous le chapiteau de la Estrella AZul, l’étoile bleue, pour 4 prises d’Ayahuasca et 8h de danse quasi non stop, en chantant l’Hinario de Mestre Irineu, le fondateur du mouvement du Daime. Dans les années 1920-1930, alors qu’il travaillait en Amazonie pour recueillir la sève des heveas pour faire du caoutchouc, il rencontre les tribus indigènes qui l’initient à leurs savoirs, leur approche du monde, et notamment aux vertus puissantes de l’Ayahuasca. Chrétien, il reçoit alors un appel pour fonder et promouvoir une Eglise chrétienne qui utilise la connaissance de ces plantes pour répandre le message d’Amour Universel de la chrétienté. Un syncrétisme entre pensée indigène et pensée chrétienne est né de là. 

Un sacré travail nous attend donc. Nous nous sommes réunis avant hier pour réviser les 130 hymnes que nous allons faire défiler durant la cérémonie. 3 à 4h de révisions, de discussion sur une tonalité ou le rythme d’une phrase, si ça monte ou ça descend, s’il faut appuyer sur tel mot ou s’il arrive après… Je dois avouer que c’était long, très long. Au bout d’un moment ma capacité de concentration à lire et écouter un portuguais que je maitrise que superficiellement, m’épuise. Je déconnecte. Je me recentre sur moi, sur mes pensées, sur l’entretien du feu de la cheminée.

Le travail de demain sera différent. Il y a aura l’energie de la plante, l’energie du groupe, l’energie de la danse... Bref tout ce qui fait l’energie et la force du Daime. Ca va être une sacrée épreuve, surement très éprouvante, mais aussi très puissante. Une grande expérience. Je m’y prépare. 

J’essaie de me reposer comme je peux, malgré mes nuits toujours aussi courtes. Réveil à 3h30 du matin, quasi comme une horloge. Des mois que ça dure, et pourtant je ne me ressens pas fatigué dans la journée, ou alors seulement par moments, lorsque je suis pris par des coups de barre brutalement. Je prends alors ici le temps de les accueillir et de m’allonger. C’est dans ces fins de nuit et débuts de journée que je prends le temps de lire et d’écrire tout ce qui se révèle alors à moi.

 

Je commence en parallèle un travail avec Federica. Un travail basé sur la conception indigène de 4 pôles qui régissent le fonctionnement du monde, assurant un cycle qui se répète en boucle. Tout est perçu comme un cycle, le temps est perçu comme un cycle, et non de manière linéaire comme chez nous. 4 pôles donc.

  • Le Sud, c’est l’Eau, représenté par le poisson. C’est le printemps, la naissance des choses, le matin d’une journée. l’Eau c’est la Vie. C’est une énergie émotionnelle.
  • L’est, c’est le Feu, représenté par l’Aigle. C’est l’été, c’est la croissance des choses, c’est le jour. C’est une énergie spirituelle.
  • Le nord, c’est le Vent, représenté par le souffle du Buffle entre ses narines. C’est l’automne, c’est le temps de la maturité, le soir d’une journée. C’est une énergie mentale.
  • L’ouest, c’est la Terre, représenté par l’Ours qui hiberne. C’est l’hiver, c’est la mort ou le repli à l’intérieur de soi, c’est la nuit. C’est une énergie physique, corporelle.

Et de la mort renaît la vie, dans un cycle de renaissance infini.

Mon énergie serait actuellement trop dans le feu, dans la lumière du jour, m’empêchant de trouver l’apaisement de la nuit. Nous allons donc travailler sur l’élément Terre. Alimentation, cure de plantes, travail corporel, bains, tente de sudation…Il y a plein de manières de travailler dessus. Il s’agit d’un travail global, s’appuyant sur l’interdépendance de chaque chose, chaque élément, chaque action reliés à l'un de ces différents pôles. Nous ne ferons certainement pas tout, mais nous avons commencé dès hier soir à travailler là dessus. 

Une autre façon de concevoir le soin et la cure, basée sur cette conception beaucoup plus englobante de l’Homme comme une partie d’un Tout, et non pensé de manière segmentée, en divisant les choses comme dans la démarche analytique occidentale, en se référant aux différentes forces qui imprègnent la Nature, et à leurs manifestations dans le monde sensible sous différentes aspects.

Pour moi, c'est absolument Passionnant.

 

lecture 10 lectures
thumb 3 commentaires
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (3)

Bonjour Charles,

Merci pour votre publication. Je voulais vous suggérer d'indiquer les crédits photographiques de votre article.

De cette façon, personne ne pourra remettre en question qu'il s'agit bien des vôtres, prises par vos soins.

Je vous remercie.
Bonjour, je ne sais pas ce que sont les crédits photographiques..Je ne sais pas de quoi vous parlez.
Je suis en outre embêté par un problème : mon ordinateur fonctionne extrêmement au ralenti, alors j'essaie de publier à partir de mon téléphone. Cependant c'est comme si la fonction pressé papier et donc copier coller ne fonctionnait pas.a l'appui long, il ne propose que de dessiner un tableau en anglais. Si je cherche les paramètres, le presse papier ne semble pas actif. Pourriez-vous m'aider à résoudre ce problème rapidement napparaissant que sur le téléphone (Android, Google chrome) ? Je vous remercie
Charles,

Les crédits photographiques sont le fait d'indiquer à l'écrit qui a pris la photo, d’où elle est tirée.

Pour votre question technique, il est difficile de vous répondre, il faudrait voir ce que vous faites sur votre écran au moment d'effectuer la manipulation.

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Santé
It's Not that Simple
It's Not that Simple

Helping Families Navigate the Alzheimer's Journey Listen to the interview wit...

The Authors Show
1 min
THE STRESS BOOK
THE STRESS BOOK

Forty-Plus Ways to Manage Stress and Enjoy Your Life Liste...

The Authors Show
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur