Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
grâce à mon blog, deuxième découverte fascinante d’une œuvre de mon père

grâce à mon blog, deuxième découverte fascinante d’une œuvre de mon père

Publié le 22 mai 2022 Mis à jour le 24 mai 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 2 commentaires
lecture 21 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

grâce à mon blog, deuxième découverte fascinante d’une œuvre de mon père

Photo tableau nativité

En 2013, je publie les circonstances de cette découverte de ce tableau de mon père : « La nativité ».

Je n’avais pas tout raconté, par peur d’être présomptueux.

Mes souvenirs en complément :

Delphine m’a relaté que cette ancienne maison avait subit deux incendies et qu’à chaque fois le feu n’avait détruit qu’une partie de la maison, notamment un bout de toiture et une seule des deux grandes pièces du grenier. Et c’est dans cette pièce de grenier « protégé » que se trouvait caché sous un drap le tableau représentant la nativité de Jésus Christ.

Avant de penser se séparer de ce tableau, Delphine s’en était servi quelques Noëls pour figurer une sorte de crèche près du sapin. Mais maintenant, ses deux garçons âgés de 10 ans et plus n’y étaient plus sensibles.

 

En fait, j’ai situé la création de ce tableau vers 1938 à cause de l’adresse « 64 quai de Tounis ». Mais je pense maintenant que cette étiquette correspond à un repérage pour une exposition dans une galerie et que ce tableau pourrait avoir été sculpté et peint (oui, le panneau d’isorel est recouvert d’une fine couche de plâtre qui est creusé constituant le pourtour des personnages et des éléments, et ensuite le plâtre est peint) bien avant. Peut-être même 10 ans avant, juste après que mon père soit sorti de plus d’une année d’hôpital où sa maladie aurait pu le tuer (son médecin le traitait de miraculé). Et ce devait être un tableau chargé d’émotion car il n’est quasiment jamais cité dans la liste des œuvres exposées, il ne voulait certainement pas le vendre. Mais c’est bien ce qui est arrivé, je pense en 1951 au salon des artistes occitans. (pour 700000F, sculpture nativité polychrome, information trouvée ce mois de mai 2022).

lecture 21 lectures
thumb 2 commentaires
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (2)

Bonjour Bruno,

Merci pour votre publication. Je vous suggère d'ajouter quelques tags à la fin de votre article, qui soient de simples mots afin de décrire ce que raconte votre post. Par exemple "tableau", "art", "crèche", sans # devant ceux-ci.
Ceux-ci permettent d'accroitre la visibilité de vos écrits sur Panodyssey.

Je vous remercie et vous souhaite une bonne journée
avatar

Bruno Druille 1 mois

Bonjour William,
Merci beaucoup pour les conseils et pour votre lecture.
J'avais juste mis le tag nativité, je viens de rajouter vos suggestions.
Bonne continuation et "surveillance" pour distribuer de bons conseils.

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
TwentyOne Olive Trees
TwentyOne Olive Trees

A Mother's Walk Through the Grief of Suicide to Hope and Healing Listen to...

The Authors Show
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur