Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
II. 100-e anniversaire d'Anne Golon, l'autrice d' "Angélique, marquise des anges..." . Partie 2. L'interview avec sa fille Nadine Goloubinoff.

II. 100-e anniversaire d'Anne Golon, l'autrice d' "Angélique, marquise des anges..." . Partie 2. L'interview avec sa fille Nadine Goloubinoff.

Publié le 7 janv. 2022 Mis à jour le 7 janv. 2022
time 16 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 62 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

II. 100-e anniversaire d'Anne Golon, l'autrice d' "Angélique, marquise des anges..." . Partie 2. L'interview avec sa fille Nadine Goloubinoff.


I-ère partie d'article:  https://www.panodyssey.com/fr/article/culture/angelique-marquise-des-anges-ma-dedicace-a-immortelle-heroine-d-ann-golon-ehrbmrm8hgch

II-ère partie d'article:  vous êtes ici!  

III-ère partie d'article: https://www.panodyssey.com/fr/article/sans-categorie/iii-100-e-anniversaire-d-anne-golon-l-autrice-d-angelique-marquise-des-anges-partie-3-l-interview-avec-sa-fille-nadine-goloubinoff-5kkq4du5n9t5

Nadine Goloubinoff, que j'ai  rencontrée à Versailles au (futur) musée d’Angélique, m'a montré les lieux uniques où Anne Golon a eu l'idée de créer un roman sur la Marquise des Anges. Dans son interview, elle a partagé l'histoire de la vie de ses parents, son père Vsevolod Goloubinoff a été un  émigré russe (à la révolution) pour qui, comme pour moi, la France est devenue la deuxième patrie, et des faits inconnus sur la création du roman. Scénariste, compositrice, Nadine Goloubinoff a travaillé avec sa célèbre mère depuis ces dernières trente années notamment dans son combat judicaire pour récupérer ses droits d'auteur sur l’œuvre Angélique. Actuellement, elle est agent littéraire, gérante de la société « Angelique Company » qui, avec ses frères et sœurs, gère la préservation et l’exploitation de l’œuvre Angélique d’Anne Golon et toutes les œuvres littéraires ou picturales d’Anne Golon et de Serge Golon.

  Liudmila Ménager : Nadine, parlez-nous de l’Univers d'Angélique, créé par la romancière célèbre française Anne Golon, combien de romans ont été écrits au total, y a-t-il des manuscrits inachevés, qu'est-ce qui a été réalisé d'autre au fil des années depuis l’édition des premiers livres?

Nadine Goloubinoff : - de 1942 à 1946, ma mère a écrit 6 livres, dont 4 publiés (sous le nom de Joëlle Danterne)

Au Pays de derrière mes yeux

Le Caillou d’Or

Master Kouki

La Patrouille des Saints Innocents

2 scénarii pour le cinéma, Nouvelles et articles

-De 1948 à 1952 : 3 livres sur l’Afrique dont 1 publié : Alerte au Tchad (Joëlle Danterne), et 4 avec mon père -sur les mémoires de celui-ci-, dont 2 publiés : Les Géants du Lac, Le cœur des Bêtes 1

Scénarri de bandes-dessinées historiques « Destins hors-série » (publiés)

-De 1960 à 1991 (en plus des Angélique) : 2 livres, dont 1 (sur une affaire d’erreur judiciaire célèbre des années 60) publié : Ma Vérité (sous le nom de Linda Baud)

- Livres Angélique : 13 en version d’origine, 20 en version complétée

Réflexions, articles, mémoires, scénarii

 LM : y a-t-il des manuscrits inachevés ?

NG : -Le dernier tome de l’histoire d’Angélique.

 LM : Dans la plupart des œuvres littéraires il y a des prototypes des personnages principaux, souvent entièrement ou partiellement basés sur des événements réels, des émotions vécues par certaines personnes. Est-il vrai qu'en créant les personnages d'Angélique et de Joffrey de Peyrac, en les plaçant dans certaines circonstances, qui voyageaient dans des endroits inattendus, Anne Golon s'est inspirée par sa propre incroyable histoire d'amour et de vie avec Vsevolod Golubinoff, votre père ?

NG : -Oui, car elle s’est aussi inspiré de sa vie, de leur vie de couple et de parents, et des personnes rencontrées et situations vécues. Elle a pu témoigner de la réalité de l’amour par la rencontre d’un homme extraordinaire.

Ma mère disait souvent qu’elle n’aurait pu écrire l’amour d’Angélique et Joffrey de Peyrac, si elle n’avait pas rencontré notre père.

« Toutes les expériences servent dans mon métier. Toutes, de tous les âges m'ont servie pour Angélique. On est forcé de mettre de sa vie, sinon, on resterait à distance, ce ne serait pas pareil... mais je ne veux pas dire non plus que c'est ma vie. »

Anne Golon

 LM : Parlez-nous de parcours de l'écrivain Anne Golon.

NG : -Ma mère a écrit depuis l’âge de 7 ans, nouvelles, romans d’aventure, romans historiques. Son imagination était prodigieuse dès sa petite enfance. Etant souvent malade, elle a beaucoup vécu dans son imagination.

Son premier livre « Au Pays de Derrière mes yeux », mémoires de son enfance, est paru en 1942 sous son premier pseudonyme : Joëlle Danterne. Ses prochains livres –romans d’aventure et de voyage- ont connu le succès, dont Master Kouki, qui fut un bestseller chez les jeunes. Elle écrit articles, nouvelles, scenarii, fonde un magazine. Lauréate en 1947 d’un grand prix littéraire (du roman d’aventure) pour « La Patrouille des Sains Innocents », elle part en Afrique en reporter free-lance.

1948 à 1952- elle écrit quelques livres sur l’Afrique, dont « Alerte au Tchad », publié en 1952 ; et co-écrit avec mon père des articles et souvenirs de celui-ci, publiés sous le nom de Serge Golon et d’Anne et Serge Golon.

Elle commence ensuite le premier livre d’Angélique, aidée de mon père pour la documentation.

Nous avons toujours connu notre mère en train d’écrire. Et quand dans ses derniers jours elle ne l’a plus pu, physiquement, elle continuait son travail dans sa tête, en imaginant des passages de la suite d’Angélique.

En plus d’être un écrivain extraordinaire, elle était aussi une conteuse et a enchanté notre enfance des histoires qu’elle nous inventait au fur et à mesure.

Anne Golon n’était pas un auteur retiré du monde, mais une femme dans la vie, et une lectrice aussi. « …  je ne pense qu'aux lecteurs quand j'écris. C'est eux qui sont importants. Mais le talent ne s'apprend pas. C'est un don. Il faut remercier le Ciel, un point c'est tout.

 LM : Quel est le message principal de l’ouvrage sur Angélique, à qui s'adresse-t-elle ?

NG : Son thème principal sans qu’elle en prit conscience au départ, fut de dénoncer l’ostracisme, le fanatisme, l’obscurantisme ; de ne pas laisser gagner ceux qu’elle nommait « les destructeurs du bonheur sur terre ».

« - Vous me faites grief du sang répandu par mes ordres. Mais celui répandu au nom de Dieu est-il moins rouge, moins criminel ? » (Angélique se Révolte)

Et témoigner de l’existence de l’amour, de la force divine. Donner l’espoir qu’on peut s’en sortir (des maladies, guerres, oppressions diverses…) ; ne jamais renoncer à son âme ; vivre sa vie et l’amour sans se rendre aux diktats sociétaux et religieux (sauf évidemment si l’on risque la mort…) La liberté intérieure.

 LM : A qui s'adresse-t-elle ?

NG : -A tous : de 12 à 100 ans, de toutes classes, religions, nationalités, de toutes cultures, de tous niveaux  

 LM :  Comment voyez-vous l'image de l'héroïne du lointain XVIIe siècle et quelle est son importance dans le monde contemporain en évolution rapide ? (* abordez également le sujet de sa propre lutte pour les droits d’auteure, etc.)

NG : Angélique est complètement actuelle. Elle est dans toutes les héroïnes de notre siècle, qui réussissent à sauver leurs enfants des massacreurs ‘rebelles’, à survivent aux pires épreuves, à rendre la vie belle quelques fois, même en vivant en recluses, en proies d’hommes qui n’en sont pas et qui au nom de Dieu, de la coutume, de la tradition, veulent répandre sur terre le règne du sang, de la terreur, et surtout de la bêtise, cause de tout.

« La bêtise est le pire fléau de l’humanité » ; cette phrase de mon père, une journaliste l’avait mise en titre de son article sur Anne et Serge Golon.

Les femmes qui sont aujourd’hui dans les prisons de Kabul avec leurs bébés, emprisonnées par les Talibans parce qu’elles ont choisi leur fiancé ou mal mis leurs prisons de toile, qui crèvent de souffrances en attendant leurs exécutions, celles qui manifestent au-dehors, sont des Angélique. L’œuvre Angélique est pour elles et pour tous les hommes dotés de cœur et d’intelligence du monde. C’est un phare dans la nuit, une fenêtre ouverte.

« Paix aux hommes de bonne volonté » était la maxime d’Anne Golon.

Son message est on ne peut plus actuel et indispensable, plus même qu’en 1956 : Lutter contre le fanatisme de toutes formes et religions, ne pas laisser la marée des tueurs envahir la terre ; donner l’espoir que l’on peut échapper au pire ; témoigner du bonheur, et la certitude que Dieu (le vrai, pas l’idole des massacreurs) est le plus fort.

Dans des domaines moins tragiques, Anne Golon a lutté comme Angélique, non tant pour elle-même que pour la justice. Ainsi pendant douze ans contre des groupes géants pour, à travers sa cause, faire respecter le droit des auteurs. « Beaucoup d'auteurs sont maltraités. Beaucoup de gens sont trompés et manipulés à leur insu. Quand on s'en rend compte, il faut se battre. » AG

Le ministre de la culture Frédéric Mitterrand lui a rendu hommage à ce sujet en lui remettant l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettes  

« Cette décoration, chère Anne Golon, c’est aussi une
réparation car je sais le combat en justice qui a été le vôtre auprès de vos
agents et de vos éditeurs pour faire respecter vos droits. Ces combats en
faveur des auteurs, vous le savez, je les fais miens dans tous les domaines
artistiques, confrontés aujourd’hui à la question du téléchargement et de la
reproduction illégale sur internet.
 »   Frédéric Mitterrand 2010

« En avant ! » était la phrase de notre mère dans ses dernières années.