facebook Angélique, marquise des anges... Ma dédicace à immortelle héroine d'Anne Golon.
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Angélique, marquise des anges... Ma dédicace à immortelle héroine d'Anne Golon.

Angélique, marquise des anges... Ma dédicace à immortelle héroine d'Anne Golon.

Publié le 7 nov. 2021 Mis à jour le 7 nov. 2021
time 4 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 62 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Angélique, marquise des anges... Ma dédicace à immortelle héroine d'Anne Golon.

         Il y a vingt ans, au tout début du nouveau millénaire, étant très jeune,  je lisais avec enthousiasme le roman légendaire de la belle Angélique aux cheveux d’or. Mon dévouement à l’histoire préférée depuis l’enfance de la comtesse de Peyrac a une fois complètement changé ma vie. En conséquence, cela a finalement déterminé mon destin d’artiste en France. Aurais-je pu prévoir alors qu'en 2013, je commencerais ma vie à l'étranger à zéro, et que 4 ans plus tard, en 2017, lors d'une exposition à Cannes, le portrait avec la Marquise des Anges m'apporterait le succès et la première reconnaissance du jury. Déjà à Versailles, le destin me permettra de rencontrer la fille de l'auteure de la célèbre saga Anne Golon, Nadine Goloubinoff ! En retenant mon souffle, j'apprends de première main les faits étonnants de la vie de l'écrivaine. Ayant reçu une opportunité inestimable de toucher le monde d'Angélique dans la source originale, je constate avec une agréable surprise que nous avons beaucoup en commun : l'un des contes de fées préférés d'Ann Golon était le conte de la Belle et la Bête ...

  Cette année a été spéciale pour la famille de la grande écrivaine française, qui a conquis le monde au milieu du XXe siècle avec une série de romans historiques  sur l'aristocrate et aventurière Angélique de Sancé de Monteloup. Dans les années cinquante lointaines, ce livre, où le personnage principal, une femme entreprenante et à l’esprit  libre, trouvait indépendamment  les moyens de surmonter les difficultés  de la vie, subissant parfois de terribles épreuves, fut une véritable percée pour son époque. Aujourd’hui c’est compliqué d’imaginer, que même en  France libérale, les droits des femmes étaient peu différents des droits des enfants. Ann Golon aurait eu 100 ans le 17 décembre 2021, elle a quitté ce monde en 2017 à Versailles à l'âge de 95 ans.

 

   Mon propre exemple de combat pour le droit d'être moi-même confirme à quel point il est important de faire rêver les gens, de les faire voyager à travers des mondes imaginaires à travers la littérature et l'art. Pendant la journée je m'adaptais dans un nouveau pays, et la nuit je rêvais à l'idée de créer des portraits de mes personnages préférés. Bien des années plus tard, ayant trouvé ma nouvelle maison au bout du monde, je peignis leurs portraits, inspirée par des images cinématographiques de Michèle Mercier et Robert Hossein.

Mon premier tableau a été peint alors que j'avais moi-même besoin de soutien et de foi en ma capacité de réaliser mes vœux les plus chers, de devenir écrivaine et illustratrice, créant des livres de A à Z. Puis soudain je reçois une invitation à les exposer lors d'un événement au Casino Palm Beach à Cannes lors du 70 ème festival du film en 2017, et après un succès fracassant  lors du vernissage je reçois le Prix du Jury pour ma peinture avec la Marquise des Anges ! L'histoire d'Angélique est devenue une source d'inspiration pour moi, m'a remplie d'énergie vitale, et les incroyables aventures, chutes et hauts d'Angélique ont confirmé que rien n'est impossible.

La deuxième peinture a été créée en parallèle d'un travail intensif sur le projet culturel "Princesse et la Bête : Le miroir de la Vérité", et j'ai senti que j'avais besoin de plus en plus de personnages réels de la vie qui pourraient "ancrer" l'image éphémère d'Angélique, apportant le rapprochement des réalités contemporaines. C’est ainsi que  j’ai créé un monde de conte de fées, basé sur l'histoire de la vie d'une femme exceptionnelle, la princesse Bagration Karina, scientifique et défenseuse des droits de l'homme, qui à son image et à sa nature multiforme me rappelait beaucoup Angélique. Lorsque je travaillais sur le triptyque dédié à l’univers d’Angélique, Karina m'a envoyé des photos de Robert Hossein, avec qui elle a eu l'occasion de discuter pendant le Festival de Cannes. Plus tard, elle a, comme moi, rencontré Nadine Goloubinoff par les réseaux sociaux. Ma troisième toile récente a été créée à la suite d’échange avec Nadine et avec son soutien amical. Ici, je me suis déjà inspirée des images de plusieurs femmes, en conséquence, le résultat est une sorte de symbiose d'une noble russe et d'une aristocrate française de l'époque de Louis XIV, une femme qui a réussi à surmonter toutes les difficultés, à garder son amour, à devenir plus forte que le destin et finalement à gagner.

 

Merci beaucoup pour votre attention et de soutenir ma chaine par votre don (vous pouvez contribuer par le bouton en bas de la page) pour que je puisse vous faire rêver par mes histoires, belles images et vivre par mon métier.

Toutes mes peintures et illustrations: http://lespeinturesdelu.over-blog.com/

Suivez le Projet "Princesse et la Bête: Le Miroir de la Vérité": https://www.facebook.com/Princess-and-the-Beast-108290453864710/

Moi sir Instagram: https://www.instagram.com/artist.liudmilamenager/

Moi sur FB: https://www.facebook.com/lespeinturesdelu

 

lecture 62 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Le Mans 1955
Le Mans 1955

Circuit des 24 heures du Mans, 11 juin 1955, 18h28    « Je m'appelle Pierre Levegh, j'ai 49 ans je suis aux com...

Fabrice Laurendon
6 min
CDL November challenge
CDL November challenge

Coucou les belettes ! Ce mois-ci, j'ai participé au challenge de la Confrérie...

Marine Dunstetter
7 min
LE TERMINAL
LE TERMINAL

Le voilà ce matin de Juin tant attendu, le terminal est encore quasi désert. Le virus a-t-il défait tant de vocations de vo...

Fabrice Laurendon
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur