facebook La féerie du Bonheur. « Bel été à l’Etang d’artist
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
La féerie du Bonheur. « Bel été à l’Etang d’artist

La féerie du Bonheur. « Bel été à l’Etang d’artist

Publié le 29 sept. 2021 Mis à jour le 30 sept. 2021
time 12 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 8 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

La féerie du Bonheur. « Bel été à l’Etang d’artist

La vie reprend son cours malgré toutes les aventures surréalistes vécues par tout le monde durant l’année perturbée 2020. Après la pandémie COVID-2019 et nombreuses restrictions évidentes causées par la tension mondiale, les gens ont tellement envie d’oublier, sortir en fêtant «la rentrée» de Vie. C’est ainsi que  l’association «Etang d’artistes» a organisé un festival «Bel été» animé par la peinture en plein air, exposition de nombreux artistes, créateurs et artisans le 14 juillet aux bords de l’étang de Chatillon-en-Vendelais (35072) en Bretagne, dont l’artiste-peintre, illustratrice et auteure Liudmila Ménager est en tant qu’invitée d’honneur.

   «Plus que jamais, on a tous besoin aujourd’hui de féérie et de bonne magie qui pourraient émerveiller nos cœurs et guérir nos âmes. C’est la raison pour laquelle cette année nous avons choisi Liudmila Ménager, artiste et illustratrice connue par son style féérique de présenter au public son projet culturel « Princesse et la Bête», remarque Sylviane Olivier la présidente de l’association «Etang d’artistes». Je voulais faire partager la beauté de ses toiles et tout son travail effectué qui étonne par sa beauté fine en apportant beaucoup d’émotions positives à son spectateur, c’est la beauté qui guérit et fait vivre ».

   L’animation de danses de groupe de musique traditionnelle bretonne « Felger bro Gallou » a  apporté un charme particulier à cette fête. Pour finir la journée bien animée, une Tombola agrémentée d’une centaine de lots a été organisée. Ce même jour, a eu lieu l’inauguration officielle du  camping « Des Rives du Lac » après la reprise en mars 2020 par Christelle et Mathieu Crespin. Ces deux belles initiatives ont été soutenues par la mairie de la commune de Châtillon-en-Vendelais, représentée par l’adjointe au maire Mme Christine Férard.

   Liudmila Ménager, artiste franco-russe a rejoint cette fête du 14 juillet afin d’exposer ses œuvres et présenter L’Univers Magique de son livre illustré "Princesse et la Bête : Le Miroir de la Vérité" qui est devenu le point de départ pour le projet culturel et éducatif. Liudmila, née en 1986 en Russie à Vladimir, est une architecte diplômée, artiste-peintre, illustratrice et auteure, Lauréate de concours internationaux divers, qui habite et travaille en France depuis 2013. Ses peintures ont été distinguées lors d'exposition d'art pendant le Festival de Cannes en 2017 et Grand Salon d’Art «ARBUSTES» (en région parisienne) en 2017. L’artiste-peintre créative et accomplie, représente le monde dans toute sa diversité: portraits, patrimoine, paysages, animaux. Elle est passionnée par l'art abstrait et le style féerique. En tant qu’illustratrice et auteure romantique, elle poursuit toujours ses rêves afin de montrer la beauté des relations humaines et guérir les cœurs des gens via l’art-thérapie.

   En 2017 Liudmila Ménager a écrit et illustré la suite du récit classique de conte de fées "La Belle et La Bête". "Princesse et la Bête: le Miroir de la Vérité" est son premier livre (en russe, français, anglais) en tant qu'auteure et illustratrice. C’est un conte de fées philosophique, qui poursuit la célèbre histoire d’amour, de dévotion, d’amitié, de pardon et d’harmonie.

    Le prototype de ce conte de fées était l'histoire de la vie de la princesse Karina Bagration, PhD, une défenseuse des droits de l'homme, la plus célèbre princesse de l'espace postsoviétique, et les illustrations ont été créées à partir de ses photos.

   Des masters classes d’expression artistique, théâtre d'ombres, des ateliers de langue, d'art et coloriage et un jeu de société qui change la vie des participants pour le meilleur ont été développés. Le projet a eu un succès fracassant à Hollywood (États-Unis) et à Paris, en apportant aux gens de la joie, l’inspiration et la croissance personnelle de façon productive.

   En octobre 2019, Liudmila Ménager a reçu le Prix  national "Plume d'or de la Russie" pour ce livre, en devenant Lauréat d'Argent dans la nomination  « Spiritualité ». En 2021 le livre de Liudmila reçoit une autre Récompense en devenant Lauréat pour ses Illustrations de concours International "Open Eurasian Literary Festival and Book Forum"  à Londres.

   Ce conte est une sorte de message à toutes les filles et femmes qui ont temporairement perdu confiance en elles-mêmes, mais qui vont certainement tout surmonter.

   Aujourd'hui Sylviane Olivier, la présidente de l'association "Etang d’artistes", nous étonne par son énergie et nous admirons son optimisme, cependant c’est difficile de croire qu’il n’y a pas longtemps c’était bien différant. Dans son interview, cette femme courageuse partage son histoire incroyable, les activités de son association et l’importance du partage culturel.

- Sylviane, présentez vous ainsi que votre parcours en quelques mots.

- Je m’appelle Sylviane, j’ai trois enfants et sept petits enfants. J’ai travaillé pendant 19 ans dans une entreprise agroalimentaire. Avant je ne faisais presque pas de peinture car le temps me manquait et suite à deux accidents   cardio- vasculaires en 2013 ma vie a complètement changé. J’ai aussi changé, mon neurologue m’avait dit que je ne serai plus la même personne qu’avant. Au  début, je n’avais pas compris, ce que représenter d’être plus la même et devenir une nouvelle personne. Et si je m’appelle « Osia » c’est parce qu’après mes accidents j’ai perdu quelques neurones de mon cerveau, c’est comme ci j’avais perdu des lettres de mon prénom…  Pendant les soins intensifs j’ai écrit sur mon bras : « Seigneur soit tu viens m’aider soit tu viens me chercher », car j’ai senti que j’allais partir. Quand le neurologue m’a sauvé en me donnant la deuxième chance pour vivre, je me suis dit que je ne pouvais plus rester dans mon canapé sans rien faire, maintenant c’est à moi de donner un sourire, du bonheur aux autres. J’adore peindre sur les toiles, pourtant j’ai eu beaucoup de mal à exprimer mes sentiments puisque je ne les avais plus. Quand je suis sortie de soins j’ai commencé l’art-thérapie avec un professeur, cependant c’était très compliqué car mon bras ne marchait pas bien, puisque mon côté gauche a été atteint. La peinture m’a parlé et je me suis mise à peindre, j’ai tellement adoré de travailler avec les couteaux, préparer mes couleurs, inventer mes propres teintes de peintures.

- Parlez-nous plus de votre association, notamment de l’histoire de sa création?  

- J’ai commencé à regarder beaucoup de peinture, comme je ne pouvais pas  m’exprimer verbalement, car j’ai eu une aphasie. J’ai été suivie par un orthophoniste pendant 5 ans et un jour je suis allée à Argentré-du-Plessis où j’ai rencontré Joanna Ostapiuk, un  professeur d’art et je lui ai proposé de créer une association d’artistes. J’ai trouvé très beau l’idée de pouvoir partager la culture. Finalement, l’association a été créée le 27 juillet 2016. Pourquoi « L’Etang d’artistes » ? En effet  on est plusieurs artistes et il y a un étang à Châtillon-en-Vendelais.

-  Quelles sont ses activités principales et à quel public elles  s’adressent ?

- L’activité principale de notre association concerne les rencontres artistiques. Souvent ce sont des associations qui nous appellent pour peindre ou dessiner dans les rues de Vitré afin de permettre de découvrir les couleurs aux passants. Je donne même mon pinceau aux petits enfants pour qu’ils le prennent dans leurs mains et puissent avoir la sensation de poser une peinture sur une toile et ensuite tu remarques que tu les rends très heureux. Ils ne connaissent pas encore la peinture et c’est ça qu’il faut faire.  D’abord tu donnes un sourire et tu le reçois en retour, ce qu’on appelle « l’Effet Miroir ». En effet, si tu es une personne qui fait la tête alors, il ne faut pas attendre un sourire en retour.

- Parlez-nous des membres, notamment les plus actifs et leur contribution dans la vie de votre association?

- Nous sommes 14, une équipe très intergénérationnelle de 25 à 72 ans, nous faisons tous des choses différentes. Parmi les membres les plus actifs : Anthony Faucheux l’illustrateur de BD qui a créé notre propre logo « La grenouille » ; la créatrice de poupée « Nikotine Nikoton », qui nous offre des poupées ; Christelle Hory la créatrice de vêtements qui m’a fait la chemise avec le logo, Christine Lemur  la secrétaire de l’association et l’artiste du quiling qui m’aide beaucoup et donne toute son énergie ; Dominique, l’institutrice de l’école, elle a un très bon coup de pinceau et elle est toujours très volontaire ; Maryannick Gallais l’artiste-peintre ; Joanna Ostapiuk professeur d’art. Il y a d’autres personnes qui souhaitent rejoindre notre association, et je dois faire la sélection, car chez nous il n’y a pas de jugement, on est très différents mais on se respecte tous, on est prêt à s’investir. On n’a jamais compté les heures passées. Dans notre association nous sommes très souriants, on se donne beaucoup entre nous, c’est calme, c’est respectueux, c’est ce que je voulais.

- Qu’est ce que cela donne à votre commune et à vous personnellement?

- Notre activité et animation dynamisent beaucoup la vie de notre commune. La commune a un potentiel avec son étang et la réouverture du camping en est une preuve. J’ai connu cette commune il y a longtemps quand tout le monde à 50 km venait pour se baigner dans l’étang  de Châtillon où il y avait une plage. Quand l’étang a été acheté par le département pour faire une réserve ornithologique, on ne pouvait plus se baigner. Parmi nos réalisations il y a la grande fresque que nous avons effectuée pour le Tour de France ainsi que les passe-têtes. La commune nous a également demandé de peindre un peu partout dans le village son symbole l’écureuil pour le géocaching, c’est comme un jeu de piste pour retrouver ces 5 écureuils de différentes tailles pour les enfants de l’école qui en voyant ces écureuils vont apprendre l’histoire de Châtillon-en-Vendelais. On a le projet pour Noël de peindre une grande fresque avec le Père Noël à l’extérieur pour que ce soit magique. Je trouve qu’aujourd’hui les gens sont tristes et sont différents, on ne peut plus communiquer et se voir comme avant, donc je souhaite que le projet pour Noël soit une vraie fête pour les enfants. On continue à travailler avec les enfants qui seront les adultes de demain pour leur apprendre à respecter l’histoire et les valeurs, c’est un des buts de notre association. Aujourd’hui il y a beaucoup de dégradations dans les villages faites par des enfants difficiles, par contre tout ce qu’on a fait en peinture personne n’y touche, donc ça justifie que cela les touche, cet échange intergénérationnel est efficace.

On participe beaucoup à l’animation du pays de Vitré. On a été invité sur Vitré lors du Festival « Les Sportiviales » pour peindre en direct, pour le vide greniers, on a eu une demande pour customiser les transformateurs d’EDF d’une commune voisine.

En ce qui concerne le 14 juillet, j’ai rencontré beaucoup de personnes de toutes générations, qui m’ont affirmé que c’était magnifique, sublime malgré les météo et autres inconvénients, j’ai eu plein de bons retours, et cela m’a fait énormément de plaisir.

- Qu’est ce qui vous motive pour cette activité bénévole ?

- J’ai toujours beaucoup de bons retours après nos réalisations artistiques et cela me rend heureuse,  me motive de faire une activité bénévole. J’ai l’impression d’avoir un vrai poste de travail, cela fait travailler mon cerveau mais surtout j’apprécie l’occasion de se rencontrer, de faire partager aux autres une fête de belle féerie et du bonheur. Le 23 septembre il y aura un forum des associations où je vais développer plein de photos sur les grilles pour montrer tout notre travail qu’on a déjà fait pour le public. Chaque fois on filme la rencontre à l‘étang et on voit bien à la vidéo le résultat de nos efforts : les visages joyeux des visiteurs et des participants.

- Quelle est la plus grande réussite de votre association pour aujourd’hui et  quels sont les plans pour l’avenir proche ?

- La plus belle réussite depuis la création de l’association en 2016 c’est le fait qu’on est toujours ensemble et en activité, heureux de se retrouver, de rester soudés, de sentir d’être nécessaires. On prévoit à l’avenir proche de décorer la voie verte de Vitré à Fougères par des fresques et animations de notre commune pour les fêtes de fin d'année. C’est très important d’offrir encore plus de bonheur aux enfants  car aujourd’hui dans le monde post Covid c’est plus compliqué pour eux, ils ne comprennent pas pourquoi il faut faire les fêtes avec les masques, d’être privés de leur liberté.

   J’ai réfléchi pendant longtemps au projet sur la Bretagne à partir du drapeau breton « Gwenn ha du ». Je tiens beaucoup à ma Bretagne car mes parents sont des Côtes d’Armor. C’est un drapeau breton avec des lèvres rouges posées dessus et c’est marqué « Breizsous » au lieu de bisous et j’aimerais pouvoir développer ce projet pour qu’on le voit dans les magasins de Bretagne sur les souvenirs, les petites tasses, les t-shirts. J’ai travaillé avec Anthony sur ce projet : j’ai mis beaucoup de rouge à lèvres sur mes lèvres, je les ai posées sur le mouchoir en papier et je le lui ai envoyé pour montrer que je souhaite avoir cette forme de lèvre en forme de vrais bisous d’une personne.

-  Comment pourriez-vous décrire votre association en trois mots, qu’est qui vous marque le plus ?

- Bonheur, Partage, Culture, car on apporte du bonheur en partageant la culture.

*L’article est préparé par l’équipe du projet « Princesse et la Bête : Le Miroir de la Vérité »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

lecture 8 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur