Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Au cœur de la naissance

Au cœur de la naissance

Publié le 2 oct. 2021 Mis à jour le 2 oct. 2021
time 2 min
2
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 19 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Au cœur de la naissance

Chaque naissance est unique, un projet que l'on porte dans sa tête et dans son cœur, l'étincelle de la création brille, issu de la folie ou réfléchi le voici qui prend vie. Le temps de gestation va lui permettre de mûrir, de se développer, de grandir et déjà celui-ci est soumis aux turpitudes d'un parcours tout sauf rectiligne, des faiblesses, des anomalies, des failles de construction. 

Notre rêve idéalisé vient percuter une réalité plus difficile, il faut s'adapter, accepter, notre rêve ne s'accomplit pas comme on l'a imaginé. Il faut se déconstruire, désapprendre les choses sues ou connues et se reconstruire avec de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments, accepter l'imprévisible et l'inconnu pour poursuivre.

Les certitudes font place à l'incertitude, à de nouvelles découvertes, l'environnement extérieur influe sur les événements du projet. Il nécessite de la patience, des transformations physiques et mentales. Il nécessite d'aller à la rencontre de l'autre, de ne pas rester dans la solitude qui parfois peut-être grande, face à l'incompréhension de soi ou des autres sur ce nouveau chemin.

130-140 battements par minute, le cœur du nouveau-né, 

100-90 battements par minute, le cœur de l'enfant, 

80-60 battements par minute pour celui de l'adulte, 

60-70 battements par minute chez la personne âgée. 

Ainsi les battements de cœur vont marquer les différents mouvements de la vie, ils changent de rythme dans une évolution constante. Comme une symphonie qui ralentit et s'accomplit dans les vagues de la vie. 

Comme pour l'écrivain, l'accouchement peut être long et douloureux.

Le roman nait, le roman grandit, nécessite des ajustements. Facile et rapide ou lent et laborieux, il peut nécessité de l'aide, sous contrôle ou en lâchant prise, il nous transforme. 

"Les battements de cœur" est le titre du premier roman, ce titre est directement inspiré de la vie professionnelle de l’héroïne.

Dans le roman, Aviane vous permettra de suivre ses études de sage-femme et sa vie professionnelle tumultueuse, dévoilant la face sombre ou la face merveilleuse de son parcours.

Bienvenue la vie !

lecture 19 lectures
thumb 0 commentaire
2 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Curiosités
Beaux arts, beau monde
Beaux arts, beau monde

  Et si le monde de demain Etait une peinture de Van Gogh ou de Gaughin, La liberté guidant le peuple de Delacr...

Anne Fatras
1 min
Depuis
Depuis

De l'océan au désert, il n'y a eu qu'un pas Ton trépas   La lumière sur le sable m'aveugla...

Yasmina Zakrani
1 min
Le tout et le néant
Le tout et le néant

Infomorphe 215 – Jour 128 – Journal de bord : Mon Dernier Jour Je me souviens de qui j’étais. Je suis le se...

Séverine Gambardella
3 min
Le peuple des étoiles
Le peuple des étoiles

L'Afrique est notre mère à tous, Abou y est né, dans le désert du Sahara. Ici pas de...

Jean-François Joubert
12 min
La Girouette de Mme Houps 6/6
La Girouette de Mme Houps 6/6

« Saisis peu à peu par le froid ils n’osèrent cependant bouger.C’est alors que deux...

Chantal Perrin Verdier
4 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur