facebook COV-TSU : END OF A WORLD (scandal, a world to leave, an old mean one for a better one)
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
COV-TSU : END OF A WORLD (scandal, a world to leave, an old mean one for a better one)

COV-TSU : END OF A WORLD (scandal, a world to leave, an old mean one for a better one)

Publié le 6 janv. 2022 Mis à jour le 6 janv. 2022
time 2 min
0
J'adore
1
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 8 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

COV-TSU : END OF A WORLD (scandal, a world to leave, an old mean one for a better one)

Qui peut encore supporter le monde que le covidisme (ennemi de l’idee de « complot » ou de « plan » stratégique disons comme si les complots n’existaient pas!) veut imposer, auquel il veut contraindre dans le prolongement sans fin d’une corruption systématisée puisque le FAKE est l’intention d’embrouiller, de confondre (y compris de condamner par culpabilisation inversée avec des têtes de Turcs), de mentir, de dissimuler, de tricher par impostures ?

TSU: la digue de la mesquinerie et du banditisme organisé en bande ou poignée financière, qui cède à la Vague du VRAI (irrépressible). 

Car, au fait, le FAUX (sous le mode du mensonge par exemple) ne peut pas tenir « ad vitam... » 

 

Covid19, enjeu(x) de pouvoir(s). Propagande oblige : alors, qu’est-ce qui ne doit pas sortir ? Qu’est qui ne doit pas s’eventer ? Qu’est-ce qui ne doit absolument pas être su et vu au grand Jour? 

La maladie-alibi, c’est bon (compris). La maladie a généralement toujours été un prétexte parmi d’autres. Alors avec doses, re-doses, surdoses et overdoses, vous comprenez. Un fiasco vaccinal qui fait place à une dure répression (cela aussi, ce n’est pas neuf). Tout le monde trinque en attendant. Le détournement de la science (has been, really) assoit un pouvoir de plus en plus fragilisé comme en passe d’etre découvert en ses méfaits, en sa corruption générale ou totale. Hey! Le Bien pour vous (ou pour nous), on connaît (ce n’est pas de la dernière pluie). L’appareil idéologique, la camisole neuroleptique du contrôle quand ce n’est pas la matraque, la trique, « the trigger ». 

Encore « Le Courrier des Stratèges » ( je groupe : 3, 4, 5 et 6 janvier de notre nouvelle année) et sa force de frappe argumentative avec ses comparaisons allant bon train. Un Président Hit/Mus (mon ajout qui suit) tel « a puppet » que je traduirai par « Barbie » ou, en termes coluchiens « flaque d’eau ». Narcisse virologue pris au piège du préjugé selon lequel la vertu ne paye pas. Mais le peuple, qui ne ment pas, se tait - pour l’instant - et n’en pense pas moins. 

Covid-corona : hic. Une course au pouvoir (se maintenir coûte que coûte en vies humaines) qui joue très gros :MÉDUSE (décapitation/Truth).

Car le CHANTAGE avec la CALOMNIE voire la tentative ou tentation (très religieux pu plutôt sectaire le PLAN GR, non pas Grande Randonnée) d’enclencher la vindicte populaire qui ne prend plus non plus. Les quolibets pleuvent en France sur les ministres et leur chef d’Etat qui se croit à l’abri de ses concurrents électoraux (joujou incendiaire). Et ce n’est pas en montrant du doigt les non-vaccinés autrement dit en contestant un choix qu’il gagnera la partie. 

*

Le SCANDALE et ce par qui arrive le SCANDALE. Ce n’est pas la même chose.

Un scandale, c’est ce qu’on tait par tous les moyens; ce par qui (quoi aussi) arrive un scandale, c’est ce qu’on, c’est qui (aussi) on fait taire par tous les moyens. 

Ça ne marche pas, ça roule : TSU.

 

 

 

lecture 8 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Traverser l'adolescence
Traverser l'adolescence

Lorsque l’on n’est plus un enfant On regrette le père-noël Car on comprend bien à présent

Estelle Lahoussine-Trévoux
1 min
Haïku
Haïku

De grands yeux rieurs Une boule d’énergie Ma petite sœur.   Estelle Lahoussine-Tré...

Estelle Lahoussine-Trévoux
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur