facebook L'cosystémique à l'épreuve de la pandémie.
Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
L'cosystémique à l'épreuve de la pandémie.

L'cosystémique à l'épreuve de la pandémie.

Publié le 29 sept. 2021 Mis à jour le 29 sept. 2021
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 1 commentaire
lecture 48 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 5 articles par mois sans être connecté. Profite encore de 4 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

L'cosystémique à l'épreuve de la pandémie.

Après vingt mois de pandémie en forme de montagnes russes, j’ai traversé cette épreuve avec une relative sérénité tout en ayant conscience qu’elle n’est pas finie. Mes lectures systémiques de la réalité, mes conceptions stoïciennes de la vie, ma formation scientifique, mon aisance matérielle, mes relations amicales et familiales, et d’autres paramètres furent et restent encore des ressources. Tout ça pour préciser qu’une unique cause n’explique pas la complexité. Par exemple plusieurs causes possibles de la pandémie ont émergé : zoonose, échappement d’un laboratoire chinois, diminution des espaces sauvages naturels…Il en existe probablement d’autres. Très vite, de nombreux acteurs se sont employés à rechercher une seule cause cohérente. Cela va du capitalisme destructeur à la punition divine en passant par la vengeance de la nature, une attaque ennemie, une intention des élites visant à éradiquer les plus fragiles et les plus pauvres de la planète. L’unique cause s’installe et par le jeu de l’engagement devient obsessionnelle. Tout se passe comme si la cause unique, si horrible soit-elle était plus sécurisante que l’acceptation du hasard et de l’écheveau complexe des paramètres connus et inconnus. Des explications étaient attirantes mais j’ai préféré les traiter en hypothèse probables. Ce qui m’a permis de prendre de la distance sur l’évènement.

Une autre voie de la sérénité consiste à percevoir plusieurs écosystèmes touchés par le virus. Un écosystème est une représentation mentale n’existant que parce que nous le pensons. j’ai sélectionné cinq écosystèmes : la planète, les régions du monde, la France, mon contexte économique et social , et ma vie intime. En approchant plusieurs logiques et vérités, je me suis affranchi des certitudes clivantes sur les diagnostics et les solutions. Devant cette pléthore d’opinions et de croyances j’ai opté pour un pari de confiance envers les sciences malgré leurs doutes et confrontations. j’ai aussi estimé que les gouvernants , en particulier en Europe , tentaient de résoudre au mieux  l’épidémie en préservant les économies, les équilibres sociaux et la santé des citoyens. Les politiques des états sont encore confrontées avec exacerbation. Une manière complémentaire de prendre de la distance consiste à envisager l’histoire et la géopolitique. Par exemple, l’emploi à l’envi du terme dictature face aux mesures sanitaires dévalorise l’horreur des dictatures passées et encore d’usage dans des contrées soumises au joug des dirigeants.

Plusieurs philosophes depuis la Grèce antique nous alertent sur le fait que le vécu est l’ennemi de la vérité. Se laisser happer par notre vécu, si douloureux et si « vrai » soit-il nous enferme dans un écosystème limité. C’est pourquoi je m’applique distance et lenteur pour traverser les épreuves de la vie sans trop de dégâts et en apprenant en permanence. 

 

lecture 48 lectures
thumb 1 commentaire
1 réaction
Partager l'article
copylink copylink

Commentaire (1)

Bonjour Jean-Louis, ne manque t'il pas une petite lettre dans votre titre ? ;-)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Bien-être
4 mois plus tard
4 mois plus tard

Alors que j’ai investi les lieux de mon premier appartement depuis quelque temps, je sens qu’il me manque encore quelque chose&h...

Pierre-Alexandre Yacoub
3 min
L'HUILE d'ARGAN
L'HUILE d'ARGAN

{phot de couverture: consoglobe.fr} Nom latin : Argania Spinosa Nom(s) vulgaire(s) : A...

Patricia Parent-Thomas
7 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur