Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Doit-on subir la dicture des critiques-amateurs ?

Doit-on subir la dicture des critiques-amateurs ?

Publié le 15 mai 2022 Mis à jour le 15 mai 2022
time 8 min
4
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 4 commentaires
lecture 54 lectures
4 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Doit-on subir la dicture des critiques-amateurs ?

C’est devenu un réflexe. Quand je vais quelque part, je juge et je donne mon avis. Un jour, je serai google-guide niveau 30 et je fermerai des établissements en un clic. Parce que la frite était trop molle ou le serveur mal coiffé. Ce n’est pas que je sois une mauvaise personne, mais si on me donne un petit pouvoir, je fais comme tout le monde : j’en abuse. Je fais donc partie de ces petits arrogants qui se croient autorisés à jouer les rédacteurs du guide Duchemin à chaque fois qu’ils posent le cul dans un boui-boui.

Évidemment je pourrais faire croire que tout ça, c’est pour rendre service aux plus indécis et leur éviter une déception ou une vilaine arnaque. Mais je crois que ça flatte simplement mon ego de penser que mes conseils avisés pourraient être suivis et que, par conséquent, les tenanciers ont intérêt à me réserver un accueil à la mesure de mon incroyable influence.

Face à la critique de l’internaute, un chef d’établissement avisé répondra (ou fera répondre) systématiquement un truc genre « merci » (ou toute autre formule équivalente) si l’avis est positif ou une réponse toute faite en expliquant qu’il fera mieux la prochaine fois (« parce que chez Bébert la satisfaction du client est la première des priorités ») si l’avis est négatif. On est d’accord, tout ça pue l’hypocrisie et la com calibrée.

Alors quand on tombe sur un taulier rebelle qui remonte ses manches et ose prendre le risque de répliquer pour envoyer les fâcheux dans les cordes, il ne faut pas bouder son plaisir. On s’assoit bien confortablement et on se délecte des truculentes patates de forain distribuées à tour de bras à chaque reproche relevé sur g-maps.

Ainsi, il y a quelques semaines, je me suis attablé à une terrasse bordelaise face à la halle des Chartrons. En dégustant un bon verre de vin accompagné d’un saucisson bien sec, j’ai eu la bonne idée de consulter les avis Google. Et là… je suis tombé sur une de ces perles rares. Un vrai champion. 

Extraits choisis :

Arthur – Pour être polis ils le sont ça c’est sur, tous les serveurs me l’ont dit, mais pour prendre ma commande c’est une autre histoire. 25 min pour prendre une commande ce qui paraît normal pour ce bar. On commande un rosé le serveur nous impose son choix très moyen de plus. Enfin bref le rêve n’y était pas.

Réponse du propriétaire – Oui enfin bref vous n’avez rien à dire ! Non seulement vous ne savez pas lire une carte et de plus vous l’ouvrez pour dire des choses inutiles ! Oui, passe ton chemin Arturo tu ne mérites pas de rêver ! PS : je suis poli ce soir (emoji bisou).

* * *

Thomas – Service déplorable. J’ai fait remarquer que ma bière n’était pas remplie, le serveur a pris la mouche et m’a demandé de quitter le bar. C’est la première fois que ça m’arrive.

Réponse du propriétaire  – Et ça sera pas la dernière petit crétin. La prochaine, tu restes à la maison! Tu sais pas de quoi tu parles, mais pour parler derrière ton petit tél tu te sens tout de suite plus grand ! On est une maison plus que respectable sur Bordeaux et j’ai 26 ans de métier derrière moi ! Je sais tirer une bière même à 4 € ! Allez passe ton chemin petit garçon.

* * *

Kelly – Je n’ai jamais vu un personnel aussi mal-aimable et mal parler aux clients. Alors la serveuse qui ose me dire « si t’es pas contente, tu reviens pas », sache que c’est la première et bien la dernière.

Réponse du propriétaire – Alors, cette réponse servira aussi au commentaire suivant puisque c’est les mêmes gens qui s’amusent à écrire des mensonges, cachés derrière leur petit écran et qui se prennent pour des grands, mais qui ont des QI de poney parlent mal, se tiennent mal, en clair qui ont une éducation désastreuse et qui se permettent de partir sans payer en courant comme des crétins. Alors, oui ne revenez pas parce que on ne vous a pas oubliés heureusement. Si on est un peu curieux, on remarquera que ce genre de commentaires correspond toujours à un ensemble de personnes bien spécifique et qui ne reflète en aucun cas la clientèle du rêve si respectable fidèle et chère à nos yeux.

* * *

Adrien – 11h30 aujourd’hui, terrasse vide : vous ne pouvez pas vous asseoir pour boire un coup, à partir de 11h30 c’est le service du midi. Pas un sourire, pas une excuse. Donc une absence totale de service.

Réponse du propriétaire – Bravo, vous avez tout compris ! Bonne journée.

* * *

Simon – Pas ouf.

Réponse du propriétaire – Bonjour, bravo pour ce commentaire très explicite qui ne veut rien dire et qui apparemment montre que vous n’aviez rien à dire. Merci.

* * *

Émile – Nous avons été reçus de la plus mauvaise des manières. Le serveur était agressif et soi-disant il était « le boss ». Bravo l’asticot !

Réponse du propriétaire – Bonjour mon petit Émile , c’est le patron qui te parle et pour tout te dire j’étais au bar ce soir-là et heureusement que je ne me suis pas occupé de vous parce que ça se serait passé différemment crois-moi ! Des crétins de votre espèce qui sont bourrés à 19h avec un QI DE PONEY!! Vous vous êtes clairement trompé d’endroit ! Alors passez bien votre chemin, le quartier n’est clairement pas pour vous je vous suggère de rester chez vous c’est mieux .. bon entendeur.

* * *

Clément – Peut-être bien en resto, mais pas en afterwork. On s’est fait virer du bar pour avoir remarqué que les pintes du « rêve » font 40 cl. Première fois que je me fais virer de quelque part. Oui une pinte c’est 50 cl.

Réponse du propriétaire – Oh ! Encore un qui nous sort sa science des bières ! T’as pas fini de te faire virer ! Tu dois faire partie de la bande de crétins attardés qui sont venus vendredi soir ! Ça ne m’étonne pas du tout ! Je vais pas te faire la morale non plus, tu liras le message de ton petit camarade ! Une chose est sûre, oublie le rêve. Nous on vous oubliera pas !

* * *

Clément 2 – Je préfère rien écrire au risque de me faire descendre dans les commentaires.

Réponse du propriétaire – Oui, en effet ça vaut mieux pour vous ! C’est bien pour une fois vous faites preuve d’un minimum d’intelligence.

re-Clément 2 – Je me suis quand même fait descendre dans les commentaires.

* * *

Paris – Décevant… Malgré le cadre, ce bar ne joue pas le jeu. Je rejoins les avis précédents : bière sans goût avec sûrement un rajout d’eau + Mojito sans alcool… Une honte.

Réponse du propriétaire – Salut PARIS vous portez bien votre nom ! Passez nous voir au bar si vous avez du cran et on vous montrera comment on travaille !

* * *

Francky – Antipathique, rien à branler du client, mojito sans alcool à l’happy hour, du coup tu comprends mieux pourquoi 5$. Ça a changé en quelques mois, maintenant une véritable machine à cash. 

Réponse du propriétaire – Salut Francky, tu t’es trompé d’établissement. En effet, c’est chez toi qu’il faut rester. Des personnages comme toi n’ont rien à faire chez nous bêta.

* * *

Manon – Service déplorable, fuyez.

Réponse du propriétaire – Et très loin ma belle.

* * *

François – Bon bar, sympa. Attention à bien commander après 17h pour les Happy Hour ! Ils sont assez malhonnêtes de refuser un Happy Hour 5 min trop tôt… Vraiment décevant, nous ne reviendrons pas. Aucun geste commercial de réalisé…

Réponse du propriétaire – Apprends à écrire mon ami ! L’heure c’est l’heure insolent.

* * *

Chawen – Service minable dîner à la qualité au mini syndical et quand vous allez aux toilettes vous êtes dans les écuries d’Augias. Je n’ose pas imaginer les cuisines, le patron est odieux.

Réponse du propriétaire – Bonsoir nous pensons que les écuries seront mieux adaptées pour vous. Vous vous êtes trompé de quartier.

* * *

Chloé – Endroit superbe; intérieur qui porte très bien son nom… Cependant, personnel méprisant avec ses clients, trop peu d’intérêt et de respect pour eux. Incapable de rendre un service, utilisation personnelle des chargeurs des clients. Endroit bien trop beau pour un personnel bien trop laid.

Réponse du propriétaire – Chère Chloe, il est vraiment décevant de voir que pour une pauvre histoire de téléphone pas chargé vous prenez la mouche et vous vous permettez de critiquer le personnel en le rabaissant.. Sachez que mon personnel est très compétent et toujours prêt à rendre service. Maintenant et c’est un avis PERSONNEL, charger les tél, on le fait avec plaisir, mais ce n’est pas une obligation.. Pour finir j’aimerais vous dire que ce qui est LAID : c ‘est votre attitude, car il faut avoir du temps à perdre dans sa vie pour prendre le temps d’écrire ce genre de message bidon sans intérêt et qui reflète bien le genre de personne que vous devez être c’est-à-dire une désœuvrée qui devrait peut-être lever la tête de son portable et regarder un peu mieux ce qui se passe autour d’elle. Bonsoir chère Chloé.

* * *

Antoine – Patron et équipe irrespectueux. Passez votre chemin par pitié. Irrespect des plus total.

Réponse du propriétaire – Bonsoir monsieur, vous faites partie de ces petites gens qui restent derrière leur petit écran avec leur petite vie pour raconter des petites choses qui n’ont aucun sens, mais juste une manière de vous défouler personnellement ! Sachez que vous vous êtes trompé d’endroit et à mon avis restez chez vous c’est mieux. La vie en communauté n’est pas faite pour vous… Bonne soirée petit. Les gens connaissent le rêve et tout le monde sait que c’est une maison très appréciable et qui prend soin de ses clients depuis 3 ans maintenant.

 

Article original publié sur le site reznyk.com le 18/01/2022.

Si vous souhaitez m'insulter ou collaborer à la creative room Tout est Sous Contrôle, n'hésitez pas à me contacter.

lecture 54 lectures
thumb 4 commentaires
4 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (4)

avatar

Luce 1 mois

Moi c'est l'image de la frite molle que je kiffe !
Ca me rappelle un épisode de South Park, avec Eric Cartman qui se prend pour un critique amateur acerbe .
avatar

Paul Reznyk 2 mois

Il faut que je retrouve l'épisode. On les a sur une plateforme ?
J’ai perdu tous mes favoris, mais je pense que ça doit être trouvable!

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Gastronomie
Glaces
Glaces

En été, quelques lapées de douceurs qu'on désirera dans sa bouche en goût frais !

Bernard Ducosson
1 min

Daniel Serge Coiret
1 min
La fin au ventre...
La fin au ventre...

Elle est comme un petit poisson sans s, elle s’empoisonne…  Elle s’asp...

Luce
2 min
Cuisine du Monde
Cuisine du Monde

Pour faire un magnifique Monde de demain, Suivez cette recette méticuleusement. Vous y trouverez la liste des ingréd...

Fabrice Jayles
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur